#litteratureespagnole

#已发帖 434
J'ai découvert Javier Cercas avec Les Lois de la frontière, puis j'ai lu Les Soldats de Salamine, Anatomie d'un instant, L'Imposteur et dernièrement À la vitesse de la lumière, je sais que je ne suis jamais déçue par cet écrivain espagnol qui, selon moi, fait partie des plus grands, dans chacun de ses romans, Javier Cercas s'interroge sur l'écriture, le travail d'écriture, sur la vérité, les limites entre fiction et réalité, entre le bien eu le mal, À la vitesse de la lumière invite son lecteur privilégié à réfléchir aussi sur la mort et la mémoire.

La suite sur mon blog... #lecture #littérature #litteratureespagnole #javiercercas #vietnam #guerreduvietnam #veteran #livrestagram #bookstagram
J'ai découvert Javier Cercas avec Les Lois de la frontière, puis j'ai lu Les Soldats de Salamine, Anatomie d'un instant, L'Imposteur et dernièrement À la vitesse de la lumière, je sais que je ne suis jamais déçue par cet écrivain espagnol qui, selon moi, fait partie des plus grands, dans chacun de ses romans, Javier Cercas s'interroge sur l'écriture, le travail d'écriture, sur la vérité, les limites entre fiction et réalité, entre le bien eu le mal, À la vitesse de la lumière invite son lecteur privilégié à réfléchir aussi sur la mort et la mémoire. La suite sur mon blog... #lecture #littérature #litteratureespagnole #javiercercas #vietnam #guerreduvietnam #veteran #livrestagram #bookstagram
"Un phénomène de librairie en Espagne"...une rencontre littéraire rayonnante ! Merci @jackyflenoir 
#calligrammes #calligrammeslibrairie 
#litteratureespagnole
"Un phénomène de librairie en Espagne"...une rencontre littéraire rayonnante ! Merci @jackyflenoir #calligrammes #calligrammeslibrairie #litteratureespagnole
Retour sur notre réunion comala spéciale familles aux @daronautes ce soir.
Parmi notre sélection :
.
📚 Un été de Vincent Almendros (#litteraturefrancaise) chez @editionsdeminuit .
📚 Et maintenant dansez d'Andres Barba (#litteratureespagnole) chez @editionsmetailie
.
📚 Murene de Valentine Goby (@valentine.goby) chez @actessud
.
📚 L'université de rebibbia de Goliarda Sapienza chez @le.tripode (#litteratureitalienne)
.
📚Une très belle jeune femme de Julian Lopez (#litteratureargentine)

Prochain rdv aux #daronautes mercredi 11 decembre à 17h30 pour une selection de nos chouchous de l'année, parfaits pour offrir, à soi comme aux autres. .
Très belle soirée et merci !! #librairieephemere #librairielaboratoire #comalalivres #bookstagram #meetuplivres
Retour sur notre réunion comala spéciale familles aux @daronautes ce soir. Parmi notre sélection : . 📚 Un été de Vincent Almendros (#litteraturefrancaise) chez @editionsdeminuit . 📚 Et maintenant dansez d'Andres Barba (#litteratureespagnole) chez @editionsmetailie . 📚 Murene de Valentine Goby (@valentine.goby) chez @actessud . 📚 L'université de rebibbia de Goliarda Sapienza chez @le.tripode (#litteratureitalienne) . 📚Une très belle jeune femme de Julian Lopez (#litteratureargentine) Prochain rdv aux #daronautes mercredi 11 decembre à 17h30 pour une selection de nos chouchous de l'année, parfaits pour offrir, à soi comme aux autres. . Très belle soirée et merci !! #librairieephemere #librairielaboratoire #comalalivres #bookstagram #meetuplivres
J’interviewe Manuel Vilas vendredi 22.11 à 18h à l’institut Cervantes à #bordeaux #infirmerieaemotions #emotions #litterature #litteratureespagnole #famille @sylvie_hazebroucq @librairie_mollat @institutocervantesbordeaux
Lecture terminée ✔️✔️✔️✔️ Je suis tomber sur ce livre ( " Magnifique " ) par hasard dans une bouquinerie et c'est la phrase en couverture qui m'a poussée à acheter ce livre et surtout à relever le défi 😊 " Si vous avez le malheur de lire les trois premières pages de ce roman, vous n'avez plus aucune chance de lui échapper " Ce livre est magique ! Je n'ai, effectivement, pas réussi à lui échapper 🥰 il est vraiment génial ! 
Quatrième de couverture : 
Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, "ville des prodiges" marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours.
Un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés.

L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y "adopter" un volume parmi des centaines de milliers.

Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets enterrés dans l'âme de la ville : L'Ombre du Vent.

Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie.

#livrelu #livresque #livrealire #livrestagram #livreaddict #livre #book #bokkaddict #bookstagram #booklove #booknode #instabook #instalove #instagood #lombreduvent #carlosruizzafon #litteratureespagnole #coupdecoeur #amour #amitie #mystere #barcelone #cimetieredeslivresoublies #roman
Lecture terminée ✔️✔️✔️✔️ Je suis tomber sur ce livre ( " Magnifique " ) par hasard dans une bouquinerie et c'est la phrase en couverture qui m'a poussée à acheter ce livre et surtout à relever le défi 😊 " Si vous avez le malheur de lire les trois premières pages de ce roman, vous n'avez plus aucune chance de lui échapper " Ce livre est magique ! Je n'ai, effectivement, pas réussi à lui échapper 🥰 il est vraiment génial ! Quatrième de couverture : Dans la Barcelone de l'après-guerre civile, "ville des prodiges" marquée par la défaite, la vie est difficile, les haines rôdent toujours. Un matin brumeux de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le Cimetière des Livres Oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est ainsi convié par son père, modeste boutiquier de livres d'occasion, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y "adopter" un volume parmi des centaines de milliers. Là, il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans un labyrinthe d'aventures et de secrets enterrés dans l'âme de la ville : L'Ombre du Vent. Avec ce tableau historique, roman d'apprentissage évoquant les émois de l'adolescence, récit fantastique dans la pure tradition du Fantôme de l'Opéra ou du Maître et Marguerite, énigme où les mystères s'emboîtent comme des poupées russes, Carlos Ruiz Zafon mêle inextricablement la littérature et la vie. #livrelu #livresque #livrealire #livrestagram #livreaddict #livre #book #bokkaddict #bookstagram #booklove #booknode #instabook #instalove #instagood #lombreduvent #carlosruizzafon #litteratureespagnole #coupdecoeur #amour #amitie #mystere #barcelone #cimetieredeslivresoublies #roman
Un éphèbe est retrouvé mort dans les collines proches d’Athènes, le cœur arraché (par des loups ?). Son mentor à l’Académie de Platon, Diagoras, engage et s’associe à Héraclès Prontor, un Déchiffreur d’Énigmes (sorte d’Hercule Poirot à l’antique qui se targue de pouvoir lire dans l’âme humaine sans rien perdre des indices présents sur une scène de crime), afin de découvrir le coupable et la Vérité (avec un grand « V »). Mais les crimes sanglants se multiplient… A l’enquête policière se superpose l’histoire de son manuscrit, et de son traducteur (fictif) : au fur et à mesure que le traducteur retranscrit le manuscrit, il l’annote et le commente de plus en plus abondamment, troublé d’y trouver des échos à sa propre vie.
.
Ce roman-là ne ressemble à aucun autre ! En multipliant les niveaux narratifs, José Carlos Somoza s’amuse à balader le lecteur dans de multiples histoires imbriquées, des niveaux de lecture et des interprétations possibles (investigation policière, joute philosophique, réflexion sur l’acte créatif et le rapport entre réalité et fiction…). C’est labyrinthique, érudit sans être abscons, passionnant !
.
📙 "La caverne des idées" José Carlos Somoza
.
#lecridulezard #livre #roman #lecture #book #instabook #bookstagram #livraddict #JoseCarlosSomoza #litteratureespagnole #EditionsActesSud #AcyesSud #Babel #editionsBabel #polar #philosophie
Un éphèbe est retrouvé mort dans les collines proches d’Athènes, le cœur arraché (par des loups ?). Son mentor à l’Académie de Platon, Diagoras, engage et s’associe à Héraclès Prontor, un Déchiffreur d’Énigmes (sorte d’Hercule Poirot à l’antique qui se targue de pouvoir lire dans l’âme humaine sans rien perdre des indices présents sur une scène de crime), afin de découvrir le coupable et la Vérité (avec un grand « V »). Mais les crimes sanglants se multiplient… A l’enquête policière se superpose l’histoire de son manuscrit, et de son traducteur (fictif) : au fur et à mesure que le traducteur retranscrit le manuscrit, il l’annote et le commente de plus en plus abondamment, troublé d’y trouver des échos à sa propre vie. . Ce roman-là ne ressemble à aucun autre ! En multipliant les niveaux narratifs, José Carlos Somoza s’amuse à balader le lecteur dans de multiples histoires imbriquées, des niveaux de lecture et des interprétations possibles (investigation policière, joute philosophique, réflexion sur l’acte créatif et le rapport entre réalité et fiction…). C’est labyrinthique, érudit sans être abscons, passionnant ! . 📙 "La caverne des idées" José Carlos Somoza . #lecridulezard #livre #roman #lecture #book #instabook #bookstagram #livraddict #JoseCarlosSomoza #litteratureespagnole #EditionsActesSud #AcyesSud #Babel #editionsBabel #polar #philosophie
<< Trapiello signe un texte baroque célébrant le PLAISIR INFINI des histoires. >> Sophie Pujas est tombée sous le charme d' Andrés Trapiello et des deux suites qu'il a données à "Don Quichotte" : "À la mort de Don Quichotte" et "Suite et fin des aventures de Sancho Panza".
À lire aujourd'hui dans Le Point.

@lepointfr #sophiepujas #andrestrapiello #suiteetfindesaventuresdesanchopanza #quaivoltaire #lapetitevermillon #litteratureespagnole #donquichotte #sanchopanza #seville #peru
<< Trapiello signe un texte baroque célébrant le PLAISIR INFINI des histoires. >> Sophie Pujas est tombée sous le charme d' Andrés Trapiello et des deux suites qu'il a données à "Don Quichotte" : "À la mort de Don Quichotte" et "Suite et fin des aventures de Sancho Panza". À lire aujourd'hui dans Le Point. @lepointfr #sophiepujas #andrestrapiello #suiteetfindesaventuresdesanchopanza #quaivoltaire #lapetitevermillon #litteratureespagnole #donquichotte #sanchopanza #seville #peru
Enfin le deuxième volet des aventures de Lorenzo Falcó mais pas de panique ! Vous pouvez lire « Eva » sans avoir lu « Falcó », si, si, si !!! Et si vous avez déjà apprécié les premières aventures de notre héros mercenaire qui vous plonge en pleine guerre d’Espagne, n’hésitez pas : infiltrez-vous en vous jetant dans cette nouvelle mission qui entraîne le lecteur à Tanger ! 
#eva #falco #arturoperezreverte #seuil @editionsduseuil #litteratureetrangere #litteratureespagnole #litterature #rentreelitteraire2019 #coupdecoeur #librairieindependante #librairiebookstore #librairiebookstorebiarritz #bookstorebiarritz #instabook #bookstagram #instalivre #roman #ideelecture #suspense #guerredespagne #tanger
Enfin le deuxième volet des aventures de Lorenzo Falcó mais pas de panique ! Vous pouvez lire « Eva » sans avoir lu « Falcó », si, si, si !!! Et si vous avez déjà apprécié les premières aventures de notre héros mercenaire qui vous plonge en pleine guerre d’Espagne, n’hésitez pas : infiltrez-vous en vous jetant dans cette nouvelle mission qui entraîne le lecteur à Tanger ! #eva #falco #arturoperezreverte #seuil @editionsduseuil #litteratureetrangere #litteratureespagnole #litterature #rentreelitteraire2019 #coupdecoeur #librairieindependante #librairiebookstore #librairiebookstorebiarritz #bookstorebiarritz #instabook #bookstagram #instalivre #roman #ideelecture #suspense #guerredespagne #tanger
🙏🙏@magazine_transfuge 🙏🙏"Comme dans la vie, il n'y a pas de sens dans Don Quichotte"

Après la mort de Don Quichotte, l'écrivain espagnol Andrès Trapiello prolonge son travail sur Cervantès avec Suite et fin des aventures de Sancho Panza.

Résumé @edlatableronde: 
Un an après la mort de don Quichotte, c’est avec quelques inquiétudes que les plus fidèles compagnons du chevalier – son écuyer Sancho Panza, sa nièce Antonia, le bachelier Samson Carrasco et la gouvernante Quiteria – se mettent en route pour Séville. Samson s’est brouillé avec son père. Antonia fera le voyage enceinte. Quiteria partage de mauvaise grâce la compagnie de Sancho, qui laisse derrière lui sa femme Thérèse et leurs deux enfants. Les malveillances du notaire, M. De Mal, les vilenies des anti-quichottistes et les nombreux préparatifs pour se rendre aux Indes ne sont qu’une infime partie des pièges à déjouer avant la traversée à bord de La Favorita, qui leur réserve encore bien des surprises. C’est un miracle s’ils survivent à la tempête, aux pirates, aux voleurs et aux profiteurs avant de débarquer à Arequipa, où se poursuivent leurs aventures.

En 2004, Andrés Trapiello s’attelait à une tâche des plus quichottesques : écrire la suite de Don Quichotte de la Manche. Dix ans après, il récidive. Dans Suite et fin des aventures de Sancho Panza, les personnages de Cervantès continuent de côtoyer les siens, toujours à l’ombre du défunt chevalier qui leur sert de lanterne dans la tourmente.

#andrestrapiello #books #booksofinstagram #quaivoltaire #instabook #cervantes #donquichotte #litteratureespagnole #latableronde #transfuge #transfugemagazine
🙏🙏@magazine_transfuge 🙏🙏"Comme dans la vie, il n'y a pas de sens dans Don Quichotte" Après la mort de Don Quichotte, l'écrivain espagnol Andrès Trapiello prolonge son travail sur Cervantès avec Suite et fin des aventures de Sancho Panza. Résumé @edlatableronde: Un an après la mort de don Quichotte, c’est avec quelques inquiétudes que les plus fidèles compagnons du chevalier – son écuyer Sancho Panza, sa nièce Antonia, le bachelier Samson Carrasco et la gouvernante Quiteria – se mettent en route pour Séville. Samson s’est brouillé avec son père. Antonia fera le voyage enceinte. Quiteria partage de mauvaise grâce la compagnie de Sancho, qui laisse derrière lui sa femme Thérèse et leurs deux enfants. Les malveillances du notaire, M. De Mal, les vilenies des anti-quichottistes et les nombreux préparatifs pour se rendre aux Indes ne sont qu’une infime partie des pièges à déjouer avant la traversée à bord de La Favorita, qui leur réserve encore bien des surprises. C’est un miracle s’ils survivent à la tempête, aux pirates, aux voleurs et aux profiteurs avant de débarquer à Arequipa, où se poursuivent leurs aventures. En 2004, Andrés Trapiello s’attelait à une tâche des plus quichottesques : écrire la suite de Don Quichotte de la Manche. Dix ans après, il récidive. Dans Suite et fin des aventures de Sancho Panza, les personnages de Cervantès continuent de côtoyer les siens, toujours à l’ombre du défunt chevalier qui leur sert de lanterne dans la tourmente. #andrestrapiello #books #booksofinstagram #quaivoltaire #instabook #cervantes #donquichotte #litteratureespagnole #latableronde #transfuge #transfugemagazine
"Comme dans la vie, il n'y a pas de sens dans Don Quichotte"

Après la mort de Don Quichotte, l'écrivain espagnol Andrès Trapiello prolonge son travail sur Cervantès avec Suite et fin des aventures de Sancho Panza.

Résumé @edlatableronde: 
Un an après la mort de don Quichotte, c’est avec quelques inquiétudes que les plus fidèles compagnons du chevalier – son écuyer Sancho Panza, sa nièce Antonia, le bachelier Samson Carrasco et la gouvernante Quiteria – se mettent en route pour Séville. Samson s’est brouillé avec son père. Antonia fera le voyage enceinte. Quiteria partage de mauvaise grâce la compagnie de Sancho, qui laisse derrière lui sa femme Thérèse et leurs deux enfants. Les malveillances du notaire, M. De Mal, les vilenies des anti-quichottistes et les nombreux préparatifs pour se rendre aux Indes ne sont qu’une infime partie des pièges à déjouer avant la traversée à bord de La Favorita, qui leur réserve encore bien des surprises. C’est un miracle s’ils survivent à la tempête, aux pirates, aux voleurs et aux profiteurs avant de débarquer à Arequipa, où se poursuivent leurs aventures.

En 2004, Andrés Trapiello s’attelait à une tâche des plus quichottesques : écrire la suite de Don Quichotte de la Manche. Dix ans après, il récidive. Dans Suite et fin des aventures de Sancho Panza, les personnages de Cervantès continuent de côtoyer les siens, toujours à l’ombre du défunt chevalier qui leur sert de lanterne dans la tourmente.

#andrestrapiello #books #booksofinstagram #quaivoltaire #instabook #cervantes #donquichotte #litteratureespagnole #latableronde #transfuge #transfugemagazine
"Comme dans la vie, il n'y a pas de sens dans Don Quichotte" Après la mort de Don Quichotte, l'écrivain espagnol Andrès Trapiello prolonge son travail sur Cervantès avec Suite et fin des aventures de Sancho Panza. Résumé @edlatableronde: Un an après la mort de don Quichotte, c’est avec quelques inquiétudes que les plus fidèles compagnons du chevalier – son écuyer Sancho Panza, sa nièce Antonia, le bachelier Samson Carrasco et la gouvernante Quiteria – se mettent en route pour Séville. Samson s’est brouillé avec son père. Antonia fera le voyage enceinte. Quiteria partage de mauvaise grâce la compagnie de Sancho, qui laisse derrière lui sa femme Thérèse et leurs deux enfants. Les malveillances du notaire, M. De Mal, les vilenies des anti-quichottistes et les nombreux préparatifs pour se rendre aux Indes ne sont qu’une infime partie des pièges à déjouer avant la traversée à bord de La Favorita, qui leur réserve encore bien des surprises. C’est un miracle s’ils survivent à la tempête, aux pirates, aux voleurs et aux profiteurs avant de débarquer à Arequipa, où se poursuivent leurs aventures. En 2004, Andrés Trapiello s’attelait à une tâche des plus quichottesques : écrire la suite de Don Quichotte de la Manche. Dix ans après, il récidive. Dans Suite et fin des aventures de Sancho Panza, les personnages de Cervantès continuent de côtoyer les siens, toujours à l’ombre du défunt chevalier qui leur sert de lanterne dans la tourmente. #andrestrapiello #books #booksofinstagram #quaivoltaire #instabook #cervantes #donquichotte #litteratureespagnole #latableronde #transfuge #transfugemagazine
🇪🇸 Espagne.
J’ai réalisé cette semaine que je n’avais pas présenté ce livre d’Antonio Muñoz Molina que j’ai lu l’hiver dernier. Un roman phare qui traite du climat socio-politique du début de la guerre civile espagnole, mais qui demeure intime en traitant de la vie familiale et amoureuse d’un professeur architecte. C’est un très long roman (près de 1000 pages) mais que j’ai beaucoup apprécié. 
#bookstagram #books #livre #livrestagram #instalivre #libros #litteratureespagnole #antoniomuñozmolina #secondhandbooks #livresusagés #spanishbooks #editionspoints #livreaddict
🇪🇸 Espagne. J’ai réalisé cette semaine que je n’avais pas présenté ce livre d’Antonio Muñoz Molina que j’ai lu l’hiver dernier. Un roman phare qui traite du climat socio-politique du début de la guerre civile espagnole, mais qui demeure intime en traitant de la vie familiale et amoureuse d’un professeur architecte. C’est un très long roman (près de 1000 pages) mais que j’ai beaucoup apprécié. #bookstagram #books #livre #livrestagram #instalivre #libros #litteratureespagnole #antoniomuñozmolina #secondhandbooks #livresusagés #spanishbooks #editionspoints #livreaddict
#CarmeChaparro – #Jenesuispasunmonstre
Terminé le 3 octobre
Challenges :
- #DegommetaPAL : une couverture ou un titre faisant référence à Halloween
- #Lecturecommune
- #Rentreelitteraire challenge 1% : http://delivrer-des-livres.fr/challenge-1-rentree-litteraire-2019/ 
Un excellent #thriller avec #disparitiondenfant , sans temps mort. Le récit est très original, loin des clichés habituels et les chapitres courts en font un véritable page-turner. J’ai beaucoup aimé le fait que deux femmes soient au cœur de l’histoire, une flic et une journaliste. Petit bémol tout le même, il y a de grosses ficelles pour parvenir à nous donner du twists, certain-es regretteront les invraisemblances. Pour moi toutefois, c’est plutôt bien passé tant le reste du roman était bon.

#bookstagram #purrfectbooks #lecture #litterature #roman #instabook #instalivre #livrestagram #challengelitteraire #defilecture #enquete #romanpolicier #polar #litteratureespagnole
#CarmeChaparro#Jenesuispasunmonstre Terminé le 3 octobre Challenges : - #DegommetaPAL : une couverture ou un titre faisant référence à Halloween - #Lecturecommune - #Rentreelitteraire challenge 1% : http://delivrer-des-livres.fr/challenge-1-rentree-litteraire-2019/ Un excellent #thriller avec #disparitiondenfant , sans temps mort. Le récit est très original, loin des clichés habituels et les chapitres courts en font un véritable page-turner. J’ai beaucoup aimé le fait que deux femmes soient au cœur de l’histoire, une flic et une journaliste. Petit bémol tout le même, il y a de grosses ficelles pour parvenir à nous donner du twists, certain-es regretteront les invraisemblances. Pour moi toutefois, c’est plutôt bien passé tant le reste du roman était bon. #bookstagram #purrfectbooks #lecture #litterature #roman #instabook #instalivre #livrestagram #challengelitteraire #defilecture #enquete #romanpolicier #polar #litteratureespagnole
Mathieu Champalaune a rencontré Andrés Trapiello pour parler de Cervantès, de Don Quichotte et de SUITE ET FIN DES AVENTURES DE SANCHO PANZA pour Transfuge Magazine ! 
@magazine_transfuge #andrestrapiello #suiteetfindesaventuresdesanchopanza #quaivoltaire #instabook #cervantes #donquichotte #sanchopanza #litteratureespagnole
Mathieu Champalaune a rencontré Andrés Trapiello pour parler de Cervantès, de Don Quichotte et de SUITE ET FIN DES AVENTURES DE SANCHO PANZA pour Transfuge Magazine ! @magazine_transfuge #andrestrapiello #suiteetfindesaventuresdesanchopanza #quaivoltaire #instabook #cervantes #donquichotte #sanchopanza #litteratureespagnole
Ici ⤴️ j’ai croisé le #lecteuranonyme de Fictions de Jorge Luis Borges.
•
Publié pour la première fois en 1944
•
Des nombreux problèmes qui exercèrent la téméraire perspicacité de Lönnrot, aucun ne fut aussi étrange — aussi rigoureusement étrange, dirons-nous — que la série périodique de meurtres qui culminèrent dans la propriété de Triste-Le-Roy, parmi l'interminable odeur des eucalyptus. Il est vrai qu'Eric Lönnrot ne réussit pas à empêcher le dernier crime, mais il est indiscutable qu'il l'avait prévu... « Jorge Luis Borges est l'un des dix, peut-être des cinq, auteurs modernes qu'il est essentiel d'avoir lus. Après l'avoir approché, nous ne sommes plus les mêmes. Notre vision des êtres et des choses a changé. Nous sommes plus intelligents. Sans doute même avons-nous plus de coeur » (Claude Mauriac).
•
#fictions #jorgeluisborges #borges @folio_livres #lecteuranonyme #paris #metro #ligne10 #livre #lecture #inspiration #bookstagram #livreaddict #bookworms #roman #litterature #sciencefiction #fantastique #nouvelles #litteratureespagnole #litteraturecontemporaine
Ici ⤴️ j’ai croisé le #lecteuranonyme de Fictions de Jorge Luis Borges. • Publié pour la première fois en 1944 • Des nombreux problèmes qui exercèrent la téméraire perspicacité de Lönnrot, aucun ne fut aussi étrange — aussi rigoureusement étrange, dirons-nous — que la série périodique de meurtres qui culminèrent dans la propriété de Triste-Le-Roy, parmi l'interminable odeur des eucalyptus. Il est vrai qu'Eric Lönnrot ne réussit pas à empêcher le dernier crime, mais il est indiscutable qu'il l'avait prévu... « Jorge Luis Borges est l'un des dix, peut-être des cinq, auteurs modernes qu'il est essentiel d'avoir lus. Après l'avoir approché, nous ne sommes plus les mêmes. Notre vision des êtres et des choses a changé. Nous sommes plus intelligents. Sans doute même avons-nous plus de coeur » (Claude Mauriac). • #fictions #jorgeluisborges #borges @folio_livres #lecteuranonyme #paris #metro #ligne10 #livre #lecture #inspiration #bookstagram #livreaddict #bookworms #roman #litterature #sciencefiction #fantastique #nouvelles #litteratureespagnole #litteraturecontemporaine
Javier Marías, Berta Isla.
traduit de l’espagnol par Marie-Odile Fortier Masek.
@editions_gallimard.
Javier Marías, Berta Isla. traduit de l’espagnol par Marie-Odile Fortier Masek. @editions_gallimard.
« L’ombre du vent », Carlos Ruiz Zafon

Il y a des livres qui vous paraissent tellement évidents, tellement connus, qu’on n’éprouve plus le besoin de les présenter. J’avais effacé « L’ombre du vent » des livres que je prévoyais de chroniquer ici, pensant qu’il n’y avait plus rien à en dire et d’ailleurs plus personne à qui le dire. Et puis la FIAC hors les murs aux Tuileries m’a tendu une perche grosse comme un tronc (pour rester dans la thématique des jardins), donc au travail !

Le livre prend place dans l’Espagne franquiste de la fin de la guerre civile. Daniel Sempere vit à Barcelone avec son père, modeste libraire.Un jour, celui-ci l’emmène dans un lieu mystérieux, le cimetière des livres oubliés, où, seon une ancienne tradition, Daniel doit choisir un livre et « le sauver ». Son choix se porte sur « L’ombre du vent » de Julian Carax, livre qui va bouleverser sa vie. En tachant d’en savoir plus sur cet auteur, il va se retrouver entraîné dans un labyrinthe de secrets et d’aventures. « L’ombre du vent » est un grand livre, tout simplement. L’atmosphère de Barcelone, sa magie, ses bâtiments, son architecture et ses habitants, nous envoute et nous prend aux tripes. Il n’est pas étonnant qu’un livre « Balade dans le Barcelone de l’Ombre du vent » ait été édité, tant ce livre est une ode à cette magnifique ville. Les personnages sont de ceux qu’on n’oublie pas une fois le livre refermé. Aussi bien Daniel, petit garçon que l’on voit grandir au fur et à mesure du roman, Fermin Romero de Torrès, à la fois truculent et tourmenté, l’horrible inspecteur Fumero, et bien sûr Julian Carax, dont les secrets et les zones d’ombre s’éclaircissent petit à petit.

Un livre passionnant, à la fois historique et fantastique, que vous n’êtes pas prêts de lâcher une fois commencé. Et si quelqu’un connait l’adresse du cimetière des livres oubliés, merci de la partager ! 
#bookstagram #instalivres #instabooks #barcelone #jardindestuileries #bestseller #passionlivre #passionlecture #bookaddict #lombreduvent #cimetieredeslivresoublies #fiac #lirelirelire #lisezle #litteratureespagnole #pierreardouvin #quisemelevent #carlosruizzafon @livredepoche
« L’ombre du vent », Carlos Ruiz Zafon Il y a des livres qui vous paraissent tellement évidents, tellement connus, qu’on n’éprouve plus le besoin de les présenter. J’avais effacé « L’ombre du vent » des livres que je prévoyais de chroniquer ici, pensant qu’il n’y avait plus rien à en dire et d’ailleurs plus personne à qui le dire. Et puis la FIAC hors les murs aux Tuileries m’a tendu une perche grosse comme un tronc (pour rester dans la thématique des jardins), donc au travail ! Le livre prend place dans l’Espagne franquiste de la fin de la guerre civile. Daniel Sempere vit à Barcelone avec son père, modeste libraire.Un jour, celui-ci l’emmène dans un lieu mystérieux, le cimetière des livres oubliés, où, seon une ancienne tradition, Daniel doit choisir un livre et « le sauver ». Son choix se porte sur « L’ombre du vent » de Julian Carax, livre qui va bouleverser sa vie. En tachant d’en savoir plus sur cet auteur, il va se retrouver entraîné dans un labyrinthe de secrets et d’aventures. « L’ombre du vent » est un grand livre, tout simplement. L’atmosphère de Barcelone, sa magie, ses bâtiments, son architecture et ses habitants, nous envoute et nous prend aux tripes. Il n’est pas étonnant qu’un livre « Balade dans le Barcelone de l’Ombre du vent » ait été édité, tant ce livre est une ode à cette magnifique ville. Les personnages sont de ceux qu’on n’oublie pas une fois le livre refermé. Aussi bien Daniel, petit garçon que l’on voit grandir au fur et à mesure du roman, Fermin Romero de Torrès, à la fois truculent et tourmenté, l’horrible inspecteur Fumero, et bien sûr Julian Carax, dont les secrets et les zones d’ombre s’éclaircissent petit à petit. Un livre passionnant, à la fois historique et fantastique, que vous n’êtes pas prêts de lâcher une fois commencé. Et si quelqu’un connait l’adresse du cimetière des livres oubliés, merci de la partager ! #bookstagram #instalivres #instabooks #barcelone #jardindestuileries #bestseller #passionlivre #passionlecture #bookaddict #lombreduvent #cimetieredeslivresoublies #fiac #lirelirelire #lisezle #litteratureespagnole #pierreardouvin #quisemelevent #carlosruizzafon @livredepoche
Je quitte avec regret les personnages que je suivais, depuis une semaine, au fil des pages de ce roman envoûtant de Dolores Redondo. Un thriller noir au cœur de la Galice pluvieuse et mystérieuse qui n’aura aucun mal à être adapté au cinéma... je verrai bien Almodovar s’y atteler. J’ai adoré et suis tentée de lire la trilogie du Baztan de la même auteure. La connaissez-vous ? #doloresredondo #toutcelajeteledonnerai #editionspocket #pocketedition #livre #lecture #instabook #bookstagram #thriller #galice #litteratureespagnole #prixplaneta
Je quitte avec regret les personnages que je suivais, depuis une semaine, au fil des pages de ce roman envoûtant de Dolores Redondo. Un thriller noir au cœur de la Galice pluvieuse et mystérieuse qui n’aura aucun mal à être adapté au cinéma... je verrai bien Almodovar s’y atteler. J’ai adoré et suis tentée de lire la trilogie du Baztan de la même auteure. La connaissez-vous ? #doloresredondo #toutcelajeteledonnerai #editionspocket #pocketedition #livre #lecture #instabook #bookstagram #thriller #galice #litteratureespagnole #prixplaneta
De l’autre côté, la vie volée d’Aroa Moreno Durán. « Un pays, deux systèmes. »

Nous sommes à Berlin la veille de la construction du Mur.
Katia et Martina deux sœurs, filles de parents immigrés espagnols, vivent une vie simple et aimante.
Jusqu’au jour où, Katia rencontre Johannes dans une librairie. C’est avec son aide que Katia va partir à l’ouest dans le plus grand secret, laissant sa famille sans nouvelle durant 20 ans.

Ce premier roman évoque les tourments de l’exil, le froid de la séparation, l’espoir du retour. Mais aussi, la difficulté voire l’impossibilité de faire le deuil de sa langue, de sa culture et des siens.
Ce double déracinement nous entraine sur les traces de notre  Histoire contemporaine qui laissa et laisse encore des cicatrices de ce clivage d’après-guerre, avec une chute magistrale.
A l’heure où des ponts devraient se construire, se sont des murs qui s’érigent de plus en plus nombreux pour clôturer le monde.
Un livre politique qui interroge sur l’avenir de notre planète.
#delautrecotelavievolee #aroamorenoduran @editionsjclatteslemasque #book #books #livre #premierroman #roman #rentreelitteraire2019 #rl2019 #murdeberlin #berlin #allemagne #exil #migration #histoire #littérature #litteratureespagnole #separation #fresque #rfa #instalivre #instabook #lecture #bookaddict #libraire #librairiedesbatignolles #librairie #paris
De l’autre côté, la vie volée d’Aroa Moreno Durán. « Un pays, deux systèmes. » Nous sommes à Berlin la veille de la construction du Mur. Katia et Martina deux sœurs, filles de parents immigrés espagnols, vivent une vie simple et aimante. Jusqu’au jour où, Katia rencontre Johannes dans une librairie. C’est avec son aide que Katia va partir à l’ouest dans le plus grand secret, laissant sa famille sans nouvelle durant 20 ans. Ce premier roman évoque les tourments de l’exil, le froid de la séparation, l’espoir du retour. Mais aussi, la difficulté voire l’impossibilité de faire le deuil de sa langue, de sa culture et des siens. Ce double déracinement nous entraine sur les traces de notre Histoire contemporaine qui laissa et laisse encore des cicatrices de ce clivage d’après-guerre, avec une chute magistrale. A l’heure où des ponts devraient se construire, se sont des murs qui s’érigent de plus en plus nombreux pour clôturer le monde. Un livre politique qui interroge sur l’avenir de notre planète. #delautrecotelavievolee #aroamorenoduran @editionsjclatteslemasque #book #books #livre #premierroman #roman #rentreelitteraire2019 #rl2019 #murdeberlin #berlin #allemagne #exil #migration #histoire #littérature #litteratureespagnole #separation #fresque #rfa #instalivre #instabook #lecture #bookaddict #libraire #librairiedesbatignolles #librairie #paris
"...noy everybody can go mad, you have to deserve things like that"
#perucontilde #juliocortazarquotes #litteratureespagnole #practicaespañol #practicespanish #onlinespanish #espanholonline
Amis booksta 🤗
Je veux te parler dans ce post, d'un écrivain que je vois rarement sur insta, un écrivain qui a toujours crié haut et fort, à travers ses romans, ses nouvelles, ses essais et articles de presse , qu'il ne fait pas partie de cette horde d' ecrivailleurs qui s'abaissent à une falsification d'une littérature inévitablement rapiecée🥶🥶
Cet écrivain qui sait peindre avec sa plume magistrale, un des témoins les plus inouïs, de la somptueuse cérémonie de mariage entre la nature humaine et la force narrative. 
Il s'agit ici d'une belle passion amoureuse aussi syncopée que la rencontre entre la culture européenne et américaine, accouchant d'une musique rythmée au pouls de la vie: le jazz!
Sur fond de mélodie jaillissant d'une délectable trompette dans un piano bar, les deux personnages principaux dansent au gré d'une ambiance envoutante digne de "shadows"de cassavetes, d'un "let'sgo lost" de weber ou de "connection" de clarke....quand la lecture invoque le cinéma et que le cinéma évoque la littérature, ca ne peut qu'être GRANDIOSE pour le lecteur que je suis. Je dis ça je dis presque rien 🤣🤣🤣
Quel est ton roman préfèré de MOLINA?
Belle semaine livresque à toi 😉👍
#lectureaddict #instalivre #bookaddict #bookstagram #bookporn #roman #bibliophile #read #bloglitteraire #littérature #literature #jazz #bookblogger #passionlecture #avislecture #bloglitteraire #litteratureespagnole #litterature #monday #bouquin #ecriture #ecrire #livregram #instalecture
Amis booksta 🤗 Je veux te parler dans ce post, d'un écrivain que je vois rarement sur insta, un écrivain qui a toujours crié haut et fort, à travers ses romans, ses nouvelles, ses essais et articles de presse , qu'il ne fait pas partie de cette horde d' ecrivailleurs qui s'abaissent à une falsification d'une littérature inévitablement rapiecée🥶🥶 Cet écrivain qui sait peindre avec sa plume magistrale, un des témoins les plus inouïs, de la somptueuse cérémonie de mariage entre la nature humaine et la force narrative. Il s'agit ici d'une belle passion amoureuse aussi syncopée que la rencontre entre la culture européenne et américaine, accouchant d'une musique rythmée au pouls de la vie: le jazz! Sur fond de mélodie jaillissant d'une délectable trompette dans un piano bar, les deux personnages principaux dansent au gré d'une ambiance envoutante digne de "shadows"de cassavetes, d'un "let'sgo lost" de weber ou de "connection" de clarke....quand la lecture invoque le cinéma et que le cinéma évoque la littérature, ca ne peut qu'être GRANDIOSE pour le lecteur que je suis. Je dis ça je dis presque rien 🤣🤣🤣 Quel est ton roman préfèré de MOLINA? Belle semaine livresque à toi 😉👍 #lectureaddict #instalivre #bookaddict #bookstagram #bookporn #roman #bibliophile #read #bloglitteraire #littérature #literature #jazz #bookblogger #passionlecture #avislecture #bloglitteraire #litteratureespagnole #litterature #monday #bouquin #ecriture #ecrire #livregram #instalecture
Bonjour, aujourd’hui je vous emmène en Catalogne, à Barcelone, dans les dédales de la vieille ville plus précisément, à la rencontre de l’un des écrivains espagnols les plus lu de sa génération, Carlos Ruiz Zafón. .
Conteur doué. Ambiances sombres et merveilleuses. Poétique et fantastique. Suspense et mystères. Réalisme magique. Visuel et théâtral. Il sait nous happer dans un univers d’intrigues à tiroirs, univers dans lequel chacun de ces livres est une porte d’entrée possible. Il explique lui-même qu’il a composé ses romans pour qu’ils puissent être lus dans n’importe quel ordre. .
En avez-vous déjà lu un ou plusieurs ? Lequel est votre préféré ?? 🤓
.
.
#litteratureespagnole #carlosruizzafón #carlosruizzafon #realismemagique #réalismemagique #lectures
#livres #barcelone #catalogne #passionlivre #livrepassion #passiondulivre #passionneedelecture #litteraturecontemporaine #instabookeuse #instalivresque #avislivresque #lectrices #lecteurs #chroniquelitteraire #bloglittéraire #livresoccasion #livresdoccasion #roman #livrestagrammeuse
Bonjour, aujourd’hui je vous emmène en Catalogne, à Barcelone, dans les dédales de la vieille ville plus précisément, à la rencontre de l’un des écrivains espagnols les plus lu de sa génération, Carlos Ruiz Zafón. . Conteur doué. Ambiances sombres et merveilleuses. Poétique et fantastique. Suspense et mystères. Réalisme magique. Visuel et théâtral. Il sait nous happer dans un univers d’intrigues à tiroirs, univers dans lequel chacun de ces livres est une porte d’entrée possible. Il explique lui-même qu’il a composé ses romans pour qu’ils puissent être lus dans n’importe quel ordre. . En avez-vous déjà lu un ou plusieurs ? Lequel est votre préféré ?? 🤓 . . #litteratureespagnole #carlosruizzafón #carlosruizzafon #realismemagique #réalismemagique #lectures #livres #barcelone #catalogne #passionlivre #livrepassion #passiondulivre #passionneedelecture #litteraturecontemporaine #instabookeuse #instalivresque #avislivresque #lectrices #lecteurs #chroniquelitteraire #bloglittéraire #livresoccasion #livresdoccasion #roman #livrestagrammeuse
🇪🇦 Littérature espagnole 🇪🇦 Hugo Bayo grandit à Madrid, entre une mère, très belle, qu'il adore ; et un père obèse, gestionnaire de biens immobiliers, très croyant.
.
♣️ C'est un rêveur, un enfant pour qui aucune ambition ne semble irréalisable, qui s'imagine tour à tour aventurier, homme d'affaires, cambrioleur, serrurier, fermier. Même pas besoin de travailler ou d'étudier pour cela ! Pour Hugo, si tu le veux suffisamment, tu peux l'obtenir. .
♣️ Lorsqu'il découvre l'infidélité de sa mère et les magouilles frauduleuses de son père, sa vie prend un sacré tournant. Car en même temps qu'il ouvre les yeux sur la concupiscence des hommes, il prend conscience de la sienne. .
♣️ Qu'à cela ne tienne! Ni l'adolescence, ni l'âge adulte, ni le mariage ne l'empêcheront de continuer à élaborer les projets les plus farfelus. Arnaqueur total affublé d'une naïveté désarmante, Hugo tombe, se relève et se réinvente en permanence. 
La jeune fille de ses rêves l'éconduit ? Il tombe fou amoureux d'une autre ! Le hasard le promeut barbier à l'armée ? Il en fera son métier. Et tant pis pour ses autres rêves ! .
♣️ Tout est démesuré chez Hugo, ses folles ambitions et ses chutes vertigineuses. 
Sa ténacité, ses arrangements permanents avec la vie et avec le destin peuvent nous le faire paraître comme un peu trop extravagant pour être vrai ; mais fascinent, aussi.
♣️ Hugo nous tend un miroir, parfois grossier et déformant mais malgré tout interpellant de nos petites manipulations, de nos arrangements douteux avec le réel. .
♣️ J'ai parfois été un peu agacée pendant la lecture. C'était un peu long à mon goût, j'avoue.
Mais j'ai trouvé ça drôle aussi, y compris lorsque, à force de répétition, le tout prend une saveur passablement amère. .
♣️ Le texte est écrit à la première personne, tel un long monologue entrecoupé de dialogues cocasses ; l'écriture est vive et truculente, à l'image du héros. .
♣️ Merci à @clajalit pour la découverte !
♣️ #bookaddict #bookworm #bookstagram #rentreelitteraire2019 #avislecture #automne #instabook #litteratureetrangere #litteratureespagnole #luislandero #editionsdurocher 
Traduit de l'espagnol par Alexandra Carrasco.
🇪🇦 Littérature espagnole 🇪🇦 Hugo Bayo grandit à Madrid, entre une mère, très belle, qu'il adore ; et un père obèse, gestionnaire de biens immobiliers, très croyant. . ♣️ C'est un rêveur, un enfant pour qui aucune ambition ne semble irréalisable, qui s'imagine tour à tour aventurier, homme d'affaires, cambrioleur, serrurier, fermier. Même pas besoin de travailler ou d'étudier pour cela ! Pour Hugo, si tu le veux suffisamment, tu peux l'obtenir. . ♣️ Lorsqu'il découvre l'infidélité de sa mère et les magouilles frauduleuses de son père, sa vie prend un sacré tournant. Car en même temps qu'il ouvre les yeux sur la concupiscence des hommes, il prend conscience de la sienne. . ♣️ Qu'à cela ne tienne! Ni l'adolescence, ni l'âge adulte, ni le mariage ne l'empêcheront de continuer à élaborer les projets les plus farfelus. Arnaqueur total affublé d'une naïveté désarmante, Hugo tombe, se relève et se réinvente en permanence. La jeune fille de ses rêves l'éconduit ? Il tombe fou amoureux d'une autre ! Le hasard le promeut barbier à l'armée ? Il en fera son métier. Et tant pis pour ses autres rêves ! . ♣️ Tout est démesuré chez Hugo, ses folles ambitions et ses chutes vertigineuses. Sa ténacité, ses arrangements permanents avec la vie et avec le destin peuvent nous le faire paraître comme un peu trop extravagant pour être vrai ; mais fascinent, aussi. ♣️ Hugo nous tend un miroir, parfois grossier et déformant mais malgré tout interpellant de nos petites manipulations, de nos arrangements douteux avec le réel. . ♣️ J'ai parfois été un peu agacée pendant la lecture. C'était un peu long à mon goût, j'avoue. Mais j'ai trouvé ça drôle aussi, y compris lorsque, à force de répétition, le tout prend une saveur passablement amère. . ♣️ Le texte est écrit à la première personne, tel un long monologue entrecoupé de dialogues cocasses ; l'écriture est vive et truculente, à l'image du héros. . ♣️ Merci à @clajalit pour la découverte ! ♣️ #bookaddict #bookworm #bookstagram #rentreelitteraire2019 #avislecture #automne #instabook #litteratureetrangere #litteratureespagnole #luislandero #editionsdurocher Traduit de l'espagnol par Alexandra Carrasco.
Comala Livres se spécialise officiellement. 
Notre fonds sera désormais consacré pour l'essentiel à la littérature hispanique, des textes - romans, poésie, théâtre, bd, essais - écrits en espagnol.

On en profite pour vous recommander le Troisième Reich de Roberto Bolano. 
Moins connu que 2666 ou les détectives sauvages, ce roman nous emmène dans l'atmosphère vénéneuse d'un hôtel de la Costa Brava. 
Udo, spécialiste du jeu de société le Troisième Reich, découvre en un employé de plage défiguré un redoutable adversaire. 
Le troisième Reich est disponible dans les paniers de #comalalivres, commandez-le en nous envoyant un MP.

Bon week-end! 
#bookstagram #littérature #livrestagram #clublecture #roman #litteraturehispanique #litteratureespagnole #litteraturechilienne #librairietoulouse #librairiehispanique #librairielaboratoire #robertobolano #letroisiemereich
Comala Livres se spécialise officiellement. Notre fonds sera désormais consacré pour l'essentiel à la littérature hispanique, des textes - romans, poésie, théâtre, bd, essais - écrits en espagnol. On en profite pour vous recommander le Troisième Reich de Roberto Bolano. Moins connu que 2666 ou les détectives sauvages, ce roman nous emmène dans l'atmosphère vénéneuse d'un hôtel de la Costa Brava. Udo, spécialiste du jeu de société le Troisième Reich, découvre en un employé de plage défiguré un redoutable adversaire. Le troisième Reich est disponible dans les paniers de #comalalivres, commandez-le en nous envoyant un MP. Bon week-end! #bookstagram #littérature #livrestagram #clublecture #roman #litteraturehispanique #litteratureespagnole #litteraturechilienne #librairietoulouse #librairiehispanique #librairielaboratoire #robertobolano #letroisiemereich
C.A.N.C.E.R 🦠
• Que pourrait-il arriver de pire pour un avocat talentueux que de perdre sa langue dû à une forme rare de cancer ? C'est ce qui arrive à Ramon du jour au lendemain. Commence alors un calvaire, comme pour son épouse, Carmela, qui se retrouve seule, avec ses monologues, sans aucune réponse de son mari qu'un hochement de tête.
• Dans cette famille, deux adolescents, Paulina et Mateo, attristés de la maladie de leur père, dans l'attente d'un miracle, mais occupés eux-mêmes à leur propre problème voire maladie. À côté, pour encadrer ce cocon, Elodia la gouvernante, prête à tout pour son patron, même à lui offrir un perroquet.
• En dehors de cette famille, Teresa, la psychanalyste adepte des soins thérapeutiques naturels comme par exemple la marijuana, qu'elle cultive dans son logement va s’occuper de Ramon. La famille est l'élément essentiel, mais derrière ce cache l'histoire du cancer, le personnage principal de ce roman, qui en sortira victorieux.
• Une histoire et des personnages originaux, avec une plume qui vacille entre ironie et cynisme. "Les mutations" trouvent son sens dans le corps et la maladie de Ramon mais aussi dans les personnages qui gravitent autour haut en couleur, pleins d'étincelles et d'explosifs.
• Une lecture fluide teintée d'humour mais en demi-teinte pour ma part due à l'intervention de la thérapeute, beaucoup trop présente dans cette histoire et qui pose énormément de questions, qui embrouille le récit et nous éloigne de l'histoire principale. 
Malgré tout, un premier roman étonnant sur la maladie et les bouleversements engendrés à l'être humain et à son entourage.
• Il est l'heure pour moi de vous laisser avec ce sacré Benito, ce perroquet au langage acerbe. 🦜
@lesescales #lesmutations #jorgecomensal #bookworm #bookstagram #bookshelf #bookstagrammers #pictureoftheday #picoftheday #litteratureespagnole #perroquet #cancer #avocat #bookalicious #bookaddicts #bookphotography #bookphotographer #instabook #instalivre #livrestagram #livreaddict #bookshelves #bookcommunity #bookish #bookloversday #booklover #lesescales
C.A.N.C.E.R 🦠 • Que pourrait-il arriver de pire pour un avocat talentueux que de perdre sa langue dû à une forme rare de cancer ? C'est ce qui arrive à Ramon du jour au lendemain. Commence alors un calvaire, comme pour son épouse, Carmela, qui se retrouve seule, avec ses monologues, sans aucune réponse de son mari qu'un hochement de tête. • Dans cette famille, deux adolescents, Paulina et Mateo, attristés de la maladie de leur père, dans l'attente d'un miracle, mais occupés eux-mêmes à leur propre problème voire maladie. À côté, pour encadrer ce cocon, Elodia la gouvernante, prête à tout pour son patron, même à lui offrir un perroquet. • En dehors de cette famille, Teresa, la psychanalyste adepte des soins thérapeutiques naturels comme par exemple la marijuana, qu'elle cultive dans son logement va s’occuper de Ramon. La famille est l'élément essentiel, mais derrière ce cache l'histoire du cancer, le personnage principal de ce roman, qui en sortira victorieux. • Une histoire et des personnages originaux, avec une plume qui vacille entre ironie et cynisme. "Les mutations" trouvent son sens dans le corps et la maladie de Ramon mais aussi dans les personnages qui gravitent autour haut en couleur, pleins d'étincelles et d'explosifs. • Une lecture fluide teintée d'humour mais en demi-teinte pour ma part due à l'intervention de la thérapeute, beaucoup trop présente dans cette histoire et qui pose énormément de questions, qui embrouille le récit et nous éloigne de l'histoire principale. Malgré tout, un premier roman étonnant sur la maladie et les bouleversements engendrés à l'être humain et à son entourage. • Il est l'heure pour moi de vous laisser avec ce sacré Benito, ce perroquet au langage acerbe. 🦜 @lesescales #lesmutations #jorgecomensal #bookworm #bookstagram #bookshelf #bookstagrammers #pictureoftheday #picoftheday #litteratureespagnole #perroquet #cancer #avocat #bookalicious #bookaddicts #bookphotography #bookphotographer #instabook #instalivre #livrestagram #livreaddict #bookshelves #bookcommunity #bookish #bookloversday #booklover #lesescales
1, 2, 3 Corn
.
.
Available for sale at the gallery
.
.
Lucas and his wife live in an old mill, away from the city, in a pretty country corner where they regularly hold open table for local dignitaries and dignitaries. Everything would be all right if the King's Attorney, a cunning and unscrupulous old man, had fallen in love with Lucas' wife, a strong woman and a kind of local Venus.
Very in love with her husband, she will have to deploy treasures of ingenuity so as not to yield to the demands of her powerful suitor
.
.
Original woodcut & engraving
In Field, p. 20 ⠀
32.2 cm x 22.4 cm ⠀
.
.
#dali #daliparis #salvadordali #gallery #artgallery #engraving #woodcut #gravure #literature #spanishliterature #litteratureespagnole #spain #espagne #pedroantoniodealarcon #alarcon #surrealism #surrealisme #modernart #artforsale #artcurator #artconsultant  #artwork #collection #dailyartdose #tricorn #tricorn #lovestory
1, 2, 3 Corn . . Available for sale at the gallery . . Lucas and his wife live in an old mill, away from the city, in a pretty country corner where they regularly hold open table for local dignitaries and dignitaries. Everything would be all right if the King's Attorney, a cunning and unscrupulous old man, had fallen in love with Lucas' wife, a strong woman and a kind of local Venus. Very in love with her husband, she will have to deploy treasures of ingenuity so as not to yield to the demands of her powerful suitor . . Original woodcut & engraving In Field, p. 20 ⠀ 32.2 cm x 22.4 cm ⠀ . . #dali #daliparis #salvadordali #gallery #artgallery #engraving #woodcut #gravure #literature #spanishliterature #litteratureespagnole #spain #espagne #pedroantoniodealarcon #alarcon #surrealism #surrealisme #modernart #artforsale #artcurator #artconsultant #artwork #collection #dailyartdose #tricorn #tricorn #lovestory
Le Temps de la haine de Rosa Montero aux Éditions Metailié. On retrouve avec plaisir les personnes du Poids du cœur et l’univers de la romancière espagnole. #metailie #litteratureespagnole #rosamontero #letempsdelahaine #instabook #books #bookstagram #conseillecture #vendredilecture #critiquelitteraire #rentreelitteraire2019
Le Temps de la haine de Rosa Montero aux Éditions Metailié. On retrouve avec plaisir les personnes du Poids du cœur et l’univers de la romancière espagnole. #metailie #litteratureespagnole #rosamontero #letempsdelahaine #instabook #books #bookstagram #conseillecture #vendredilecture #critiquelitteraire #rentreelitteraire2019
❤️ sortie en librairie ❤️
.
En 1953, Kilian abandonne la neige de la montagne de Huesca pour commencer, avec son frère Jacobo, le voyage vers un territoire inconnu, lointain et exotique, l’île de Fernandon Poo. C’est sur cette terre séduisante et éternellement verre, à la ferme de Sampaka, que leur père cultive l’un des meilleurs cacaos du monde. Les jeunes frères découvrent dans cette colonie la légèreté de la vie, loin d’une Espagne rigide et grise. Mais l’un d’eux franchit une ligne interdite en tombant follement amoureux d’une jeune guinéenne. Son amour pour elle transforme la relation des frères, change le cours de leurs vies et est à l’origine d’un secret familial pour la génération future. En 2003, Clarence fille de Jacobo, guidée par la curiosité de ceux qui veulent connaître leurs origines, se plonge dans le passé de son père et de son oncle et remonte la piste de ce secret de famille.
.
J’ai déjà hâte de débuter cette lecture, que je vais garder bien au chaud pour les longues soirées d’automne 🍂 j’aime beaucoup les romans qui nous font voyager et découvrir des parts d’histoire inconnus et clairement j’ai l’impression que celui-ci répondra carrément à ces critères !
.
Bonne soirée 💕
.
.
.
#bookstagram #instabook #instalivre #livrestagram #livres #livrealire #lectureavenir #editionscharleston #decouvertelitteraire #litteratureespagnole #despalmiersdanslaneige #passionlecture #mulhouse #lireamulhouse #grandest #alsace
❤️ sortie en librairie ❤️ . En 1953, Kilian abandonne la neige de la montagne de Huesca pour commencer, avec son frère Jacobo, le voyage vers un territoire inconnu, lointain et exotique, l’île de Fernandon Poo. C’est sur cette terre séduisante et éternellement verre, à la ferme de Sampaka, que leur père cultive l’un des meilleurs cacaos du monde. Les jeunes frères découvrent dans cette colonie la légèreté de la vie, loin d’une Espagne rigide et grise. Mais l’un d’eux franchit une ligne interdite en tombant follement amoureux d’une jeune guinéenne. Son amour pour elle transforme la relation des frères, change le cours de leurs vies et est à l’origine d’un secret familial pour la génération future. En 2003, Clarence fille de Jacobo, guidée par la curiosité de ceux qui veulent connaître leurs origines, se plonge dans le passé de son père et de son oncle et remonte la piste de ce secret de famille. . J’ai déjà hâte de débuter cette lecture, que je vais garder bien au chaud pour les longues soirées d’automne 🍂 j’aime beaucoup les romans qui nous font voyager et découvrir des parts d’histoire inconnus et clairement j’ai l’impression que celui-ci répondra carrément à ces critères ! . Bonne soirée 💕 . . . #bookstagram #instabook #instalivre #livrestagram #livres #livrealire #lectureavenir #editionscharleston #decouvertelitteraire #litteratureespagnole #despalmiersdanslaneige #passionlecture #mulhouse #lireamulhouse #grandest #alsace
🎉CONCOURS🎉

À peine terminé un concours et allez hop je vous en propose un autre ! 
Et comme pour la Maison, il s’agit de gagner un livre que je viens tout juste de chroniquer. « De l’autre côté, la vie volée » d’Aroa Moreno Durán est le récit haletant de la fuite de Katia de l’Allemagne de l’Est vers l’Allemagne de l’Ouest... J’effectue ce concours en collaboration avec @editionsjclatteslemasque 😃

Pour gagner, vous avez deux possibilités :

1- Esclader un mur de 3,6 mètres de haut (hauteur du Mur De Berlin) et m’envoyer la vidéo de votre exploit en PV. 😂

2- Être abonné à nos deux comptes (@editionsjclatteslemasque et le mien) et crier sur tous les toits qu’il y a un concours incroyable chez @fabrice_del_dongo 😜. Liker, taguer des amis en commentaires et surtout partager en story. D’ailleurs, partager en story en m’identifiant est la manière la plus efficace pour que je puisse voir votre participation. 
Tirage au sort par ma fille mercredi prochain sous la surveillance de Maître Galibert, huissier de justice. 
Bonne chance à tous ! 🍀🤞🏻 #concours #concoursintagram #rentreelitteraire2019 #litteratureespagnole #book #bookstagram #books #winbooks #livrestagram #instalivre #instalivres #gagnerunlivre #murdeberlin #aroamorenoduran #delautrecotelavievolee
🎉CONCOURS🎉 À peine terminé un concours et allez hop je vous en propose un autre ! Et comme pour la Maison, il s’agit de gagner un livre que je viens tout juste de chroniquer. « De l’autre côté, la vie volée » d’Aroa Moreno Durán est le récit haletant de la fuite de Katia de l’Allemagne de l’Est vers l’Allemagne de l’Ouest... J’effectue ce concours en collaboration avec @editionsjclatteslemasque 😃 Pour gagner, vous avez deux possibilités : 1- Esclader un mur de 3,6 mètres de haut (hauteur du Mur De Berlin) et m’envoyer la vidéo de votre exploit en PV. 😂 2- Être abonné à nos deux comptes (@editionsjclatteslemasque et le mien) et crier sur tous les toits qu’il y a un concours incroyable chez @fabrice_del_dongo 😜. Liker, taguer des amis en commentaires et surtout partager en story. D’ailleurs, partager en story en m’identifiant est la manière la plus efficace pour que je puisse voir votre participation. Tirage au sort par ma fille mercredi prochain sous la surveillance de Maître Galibert, huissier de justice. Bonne chance à tous ! 🍀🤞🏻 #concours #concoursintagram #rentreelitteraire2019 #litteratureespagnole #book #bookstagram #books #winbooks #livrestagram #instalivre #instalivres #gagnerunlivre #murdeberlin #aroamorenoduran #delautrecotelavievolee
Le contenu du livre est plus riche et plus complexe que ce qu'il y paraît. L'auteur, Felipe Pereda, relate sept récits s'étant déroulés entre la fin du XVIe et le milieu du XVIIe siècle, en nous en détaillant les personnages, leurs relations sociales, leurs voyages, leur caractère. On retrouve ces derniers (Velázquez, son beau-père, Francisco Pacheco, peintre et théoricien de l'art, et de nombreux autres, membres de l'église, hommes de pouvoir ou artistes) tout au long des chapitres. C'est à travers leurs débats et leurs rencontres que l'on comprend peu à peu que l'histoire de l'art était l'alliée de la politique et de la juridiction de l'Espagne, et donnait corps aux débats religieux au sein de l'Eglise. L'art ne faisait pas que soutenir ces domaines : il s'agissait plutôt d'une construction commune, mettant en exergue l'omnipotence de cette dernière.

La question de l'abstraction, de la conceptualisation et de l'étonnante modernité de cet art religieux qui pourrait sembler poussiéreux est plusieurs fois mise en avant. Effectivement, les Véronique de Zurbarán, au fil de sa carrière, tendent de plus en plus à déconstruire le visage figuré, à l'assimiler à l'arrière-plan de la toile. Le chapitre V nous fait découvrir des inscriptions en lettres d'or, précurseuses de l'actuelle bande dessinée, traversant la toile de part en part à partir de la bouche d'un personnage. Et certains peintres et intellectuels de l'époque, en désaccord sur la manière dont aurait été crucifié le Christ (pieds joints ou séparés), décidèrent de représenter les têtes des clous, grossies à la loupe, comme deux gros œufs de métal au premier plans, masquant entièrement les pieds. Enfin, tout au long du récit, nos yeux sont guidés sur la perspective d'un parquet, sur des larmes de résines et des ongles de marbre, devant le secret d'une lettre raturée et sur des reproductions d'anciennes cartes de géographie.

____________________________

Felipe Pereda, Crimen e Ilusión - El arte de la verdad en el Siglo de Oro, 2017

Article entier en lien dans la bio, sur le--yad.tumblr.com
Le contenu du livre est plus riche et plus complexe que ce qu'il y paraît. L'auteur, Felipe Pereda, relate sept récits s'étant déroulés entre la fin du XVIe et le milieu du XVIIe siècle, en nous en détaillant les personnages, leurs relations sociales, leurs voyages, leur caractère. On retrouve ces derniers (Velázquez, son beau-père, Francisco Pacheco, peintre et théoricien de l'art, et de nombreux autres, membres de l'église, hommes de pouvoir ou artistes) tout au long des chapitres. C'est à travers leurs débats et leurs rencontres que l'on comprend peu à peu que l'histoire de l'art était l'alliée de la politique et de la juridiction de l'Espagne, et donnait corps aux débats religieux au sein de l'Eglise. L'art ne faisait pas que soutenir ces domaines : il s'agissait plutôt d'une construction commune, mettant en exergue l'omnipotence de cette dernière. La question de l'abstraction, de la conceptualisation et de l'étonnante modernité de cet art religieux qui pourrait sembler poussiéreux est plusieurs fois mise en avant. Effectivement, les Véronique de Zurbarán, au fil de sa carrière, tendent de plus en plus à déconstruire le visage figuré, à l'assimiler à l'arrière-plan de la toile. Le chapitre V nous fait découvrir des inscriptions en lettres d'or, précurseuses de l'actuelle bande dessinée, traversant la toile de part en part à partir de la bouche d'un personnage. Et certains peintres et intellectuels de l'époque, en désaccord sur la manière dont aurait été crucifié le Christ (pieds joints ou séparés), décidèrent de représenter les têtes des clous, grossies à la loupe, comme deux gros œufs de métal au premier plans, masquant entièrement les pieds. Enfin, tout au long du récit, nos yeux sont guidés sur la perspective d'un parquet, sur des larmes de résines et des ongles de marbre, devant le secret d'une lettre raturée et sur des reproductions d'anciennes cartes de géographie. ____________________________ Felipe Pereda, Crimen e Ilusión - El arte de la verdad en el Siglo de Oro, 2017 Article entier en lien dans la bio, sur le--yad.tumblr.com
Ces livres que l’on rencontre sur nos chemins de lecteurs et lectrices et qui nous bouleversent… Lune de Loups fait partie de ces pépites – que dis-je – ces trésors cachés, dissimulés,d’intenses surprises. Un cadeau, trouvé dans une boîte à livres, une sorte de private joke (rapport à mon prénom et le titre). Ce roman, je l’ai dévoré sous les arbres encore habillés de chaleur des Cévennes. Mes mots ne seront jamais à la hauteur de l’écriture de cet écrivain espagnol, mais fais moi confiance, j’ai là une perle littéraire. Tu viens ?
___________________
Viens marcher dans les montagnes d’une Espagne déchirée par la guerre civile avec Angel, Ramiro, Gildo et Juan. Ces hommes, la mitraillette au poing et la faim au ventre, fuient le chant des bottes des gardes civils. Se rendre n’est pas une option, se faire prendre non plus. L’hiver n’est jamais loin, une trahison non plus. La nature enveloppe ces hommes qui ne sont plus vraiment des hommes mais des bêtes traquées sans relâche.
_____________________
L’histoire poignante, violente et crue que livre Llamazares est aussi puissante que son écriture : magnifique en tout point. Le corps, le désespoir, la solitude profonde embrassent les montagnes inexpugnables, ses vents, sa lune et son soleil de sang. L’auteur écrit la lumière qui cogne, les sons qui accablent, le froid, celui du dedans et celui du dehors avec une poésie, une puissance… inestimables. Une écriture qui va chercher loin en dedans de nous. Une prose aiguisée mais chaude et douce comme la peau du lait sur le feu.
_____________________
Un coup de cœur pour ce roman qui remue, bouleverse et gifle. Un roman-frisson, déchaîné, qui nous emporte dans une nuit de coups de feu,  de souvenirs et de chiens pendus. (Plus sur le blog-lien dans la bio)
_____________________
Traduction Raphaël Carrasco et Claire Decaëns pour les éditions #verdier (VO : Luna de Lobos)
Ces livres que l’on rencontre sur nos chemins de lecteurs et lectrices et qui nous bouleversent… Lune de Loups fait partie de ces pépites – que dis-je – ces trésors cachés, dissimulés,d’intenses surprises. Un cadeau, trouvé dans une boîte à livres, une sorte de private joke (rapport à mon prénom et le titre). Ce roman, je l’ai dévoré sous les arbres encore habillés de chaleur des Cévennes. Mes mots ne seront jamais à la hauteur de l’écriture de cet écrivain espagnol, mais fais moi confiance, j’ai là une perle littéraire. Tu viens ? ___________________ Viens marcher dans les montagnes d’une Espagne déchirée par la guerre civile avec Angel, Ramiro, Gildo et Juan. Ces hommes, la mitraillette au poing et la faim au ventre, fuient le chant des bottes des gardes civils. Se rendre n’est pas une option, se faire prendre non plus. L’hiver n’est jamais loin, une trahison non plus. La nature enveloppe ces hommes qui ne sont plus vraiment des hommes mais des bêtes traquées sans relâche. _____________________ L’histoire poignante, violente et crue que livre Llamazares est aussi puissante que son écriture : magnifique en tout point. Le corps, le désespoir, la solitude profonde embrassent les montagnes inexpugnables, ses vents, sa lune et son soleil de sang. L’auteur écrit la lumière qui cogne, les sons qui accablent, le froid, celui du dedans et celui du dehors avec une poésie, une puissance… inestimables. Une écriture qui va chercher loin en dedans de nous. Une prose aiguisée mais chaude et douce comme la peau du lait sur le feu. _____________________ Un coup de cœur pour ce roman qui remue, bouleverse et gifle. Un roman-frisson, déchaîné, qui nous emporte dans une nuit de coups de feu, de souvenirs et de chiens pendus. (Plus sur le blog-lien dans la bio) _____________________ Traduction Raphaël Carrasco et Claire Decaëns pour les éditions #verdier (VO : Luna de Lobos)
Des vies volées .
« Mon père a quitté l’Espagne en 1938 ; ma mère en 1946. Moi, je les ai abandonnés en 1971. »
.
Katia, fille d’immigrés espagnols ayant fui le franquisme, vit à Berlin avec ses parents et sa sœur Martina. 
La famille est de nouveau rattrapée par l’histoire. Ce sera cette fois-ci la guerre froide et la construction du Mur. Ils seront de l’autre côté, celui de la RDA communiste et totalitaire. 
Un jour, Katia croise Johannes, un homme de l’ouest. Pour vivre son amour avec lui, il faudra franchir ce rideau de fer... .
« Il a glissé une main sur ma taille humide et chaude après avoir marché si vite, et m’a effleuré de cou de ses lèvres. Pendant ses deux minutes de stupeur et de léthargie, j’ai su que je le suivrais. Alors que des gens avaient risqué leur vie pour une idée, une existence meilleure ou pire que la nôtre, ou encore pour découvrir la lumière qui s’étendait au delà du Mur, j’ai compris que j’allais moi aussi courir le risque, mais en obéissant à un instinct précipité. »
.
Le récit de cette fuite à l’ouest est haletant. 
Mais Aroa Moreno Durán va plus loin et nous offre une très belle fresque romanesque. 
On y découvre le destin de ces vies volées et les souffrances liées au déracinement. .
L’atmosphère nous rappelle celles de deux chefs-d’œuvre cinématographiques « La vie des autres » et « Good bye Lenin ». Je vous conseille d’ailleurs de le lire en écoutant Summer 78 de Yann Thiersen qui fait partie de la BO de Good Bye Lenin. Une musique et un livre pour affronter le poids de l’Histoire dans la vie des hommes. 
L’éternel conflit de l’homme avec son environnement. .
« De l’autre côté, la vie volée » d’Aroa Moreno Durán chez @editionsjclatteslemasque est sorti le 21 août. .
.
.
.
#rentreelitteraire2019 #aroamorenodurán #delautrecotelavievolee #book #bookstagram #instabook #livre #litteratureespagnole #livrestagram #lire #lectureterminée #lectureterminee #bookworm
Des vies volées . « Mon père a quitté l’Espagne en 1938 ; ma mère en 1946. Moi, je les ai abandonnés en 1971. » . Katia, fille d’immigrés espagnols ayant fui le franquisme, vit à Berlin avec ses parents et sa sœur Martina. La famille est de nouveau rattrapée par l’histoire. Ce sera cette fois-ci la guerre froide et la construction du Mur. Ils seront de l’autre côté, celui de la RDA communiste et totalitaire. Un jour, Katia croise Johannes, un homme de l’ouest. Pour vivre son amour avec lui, il faudra franchir ce rideau de fer... . « Il a glissé une main sur ma taille humide et chaude après avoir marché si vite, et m’a effleuré de cou de ses lèvres. Pendant ses deux minutes de stupeur et de léthargie, j’ai su que je le suivrais. Alors que des gens avaient risqué leur vie pour une idée, une existence meilleure ou pire que la nôtre, ou encore pour découvrir la lumière qui s’étendait au delà du Mur, j’ai compris que j’allais moi aussi courir le risque, mais en obéissant à un instinct précipité. » . Le récit de cette fuite à l’ouest est haletant. Mais Aroa Moreno Durán va plus loin et nous offre une très belle fresque romanesque. On y découvre le destin de ces vies volées et les souffrances liées au déracinement. . L’atmosphère nous rappelle celles de deux chefs-d’œuvre cinématographiques « La vie des autres » et « Good bye Lenin ». Je vous conseille d’ailleurs de le lire en écoutant Summer 78 de Yann Thiersen qui fait partie de la BO de Good Bye Lenin. Une musique et un livre pour affronter le poids de l’Histoire dans la vie des hommes. L’éternel conflit de l’homme avec son environnement. . « De l’autre côté, la vie volée » d’Aroa Moreno Durán chez @editionsjclatteslemasque est sorti le 21 août. . . . . #rentreelitteraire2019 #aroamorenodurán #delautrecotelavievolee #book #bookstagram #instabook #livre #litteratureespagnole #livrestagram #lire #lectureterminée #lectureterminee #bookworm
Plaisir de lecture : aucun
.
.
Vous aimez les chroniques méchantes ? Vous allez être servis ! Je viens de sacrer Ordesa, livre de l'année dans la catégorie lectrice en colère. Il y en a toujours un ou deux chaque année pour me faire sortir de mes gonds, cette fois, pas de chance, ça tombe sur un livre de la sélection de novembre du Grand prix des lectrices Elle, catégorie Document.
.
.
Débuté sans aucun a priori négatif, bien au contraire, il ne m'a fallu qu'une vingtaine de pages pour déchanter complètement. J'ai eu l'impression de lire du Jaenada à la sauce Angot : c'est déprimant, mégalo, décousu car digressif avec un souci du détail qui tourne à l'absurde. Jugez plutôt :
"Je ne sais même pas en quelle année est morte ma grand-mère. Peut-être en 1992 ou en 1993, en 1999 ou en 2001, ou alors en 1996 ou en 2000, dans ces eaux-là."
Ai-je le droit de lui dire que très sincèrement on s'en fout ?
.
.
Et quand ce ne sont pas des considérations de dates ou de vocable (ma grand-mère est-elle plutôt la mère de mon père ou ma grand-mère ? Vous avez 2 heures !) qui me font bouillir, c'est l'usage de la troisième personne du singulier par l'auteur pour parler de lui-même qui me fait définitivement péter une durite.
.
.
Je ne vais pas vous résumer le sujet de ce livre car très sincèrement je n'en ai pas la moindre idée, je me suis tellement énervée sur le style ampoulé, prétentieux, pseudo intello, enfin tout ce que je déteste en littérature, que tout le reste m'a échappé. J'ai eu l'impression de lire du vide complété de vide écrit par un auteur sous anxiolytiques à la recherche d'un public pour effectuer sa psychanalyse à moindres frais. Et par moments je peux vous garantir que j'en aurais bien pris moi aussi des petites pilules pour faire redescendre ma tension car là, elle a atteint des sommets ! Je n'ai même pas réussi à aller au bout de ce livre, j'en étais tout bonnement incapable, sous peine de me le traîner pendant des lustres et de sombrer dans une panne de lecture à la sortie, ce que je ne peux absolument pas me permettre en ce moment.
.
La suite en commentaire ⤵️ ou sur lettres-et-caracteres.com
Plaisir de lecture : aucun . . Vous aimez les chroniques méchantes ? Vous allez être servis ! Je viens de sacrer Ordesa, livre de l'année dans la catégorie lectrice en colère. Il y en a toujours un ou deux chaque année pour me faire sortir de mes gonds, cette fois, pas de chance, ça tombe sur un livre de la sélection de novembre du Grand prix des lectrices Elle, catégorie Document. . . Débuté sans aucun a priori négatif, bien au contraire, il ne m'a fallu qu'une vingtaine de pages pour déchanter complètement. J'ai eu l'impression de lire du Jaenada à la sauce Angot : c'est déprimant, mégalo, décousu car digressif avec un souci du détail qui tourne à l'absurde. Jugez plutôt : "Je ne sais même pas en quelle année est morte ma grand-mère. Peut-être en 1992 ou en 1993, en 1999 ou en 2001, ou alors en 1996 ou en 2000, dans ces eaux-là." Ai-je le droit de lui dire que très sincèrement on s'en fout ? . . Et quand ce ne sont pas des considérations de dates ou de vocable (ma grand-mère est-elle plutôt la mère de mon père ou ma grand-mère ? Vous avez 2 heures !) qui me font bouillir, c'est l'usage de la troisième personne du singulier par l'auteur pour parler de lui-même qui me fait définitivement péter une durite. . . Je ne vais pas vous résumer le sujet de ce livre car très sincèrement je n'en ai pas la moindre idée, je me suis tellement énervée sur le style ampoulé, prétentieux, pseudo intello, enfin tout ce que je déteste en littérature, que tout le reste m'a échappé. J'ai eu l'impression de lire du vide complété de vide écrit par un auteur sous anxiolytiques à la recherche d'un public pour effectuer sa psychanalyse à moindres frais. Et par moments je peux vous garantir que j'en aurais bien pris moi aussi des petites pilules pour faire redescendre ma tension car là, elle a atteint des sommets ! Je n'ai même pas réussi à aller au bout de ce livre, j'en étais tout bonnement incapable, sous peine de me le traîner pendant des lustres et de sombrer dans une panne de lecture à la sortie, ce que je ne peux absolument pas me permettre en ce moment. . La suite en commentaire ⤵️ ou sur lettres-et-caracteres.com
***Rentrée littéraire*** Orfèvre inégalé des énigmes et des sous-entendus, Javier Marias se lit lentement, savourant l'élégance de son intrigue et les méandres de son style, bien conscient qu'ici, la nature de la réalité n'est sans doute qu'une fiction déguisée... #rentreelitteraire2019 #javiermarias @editions_gallimard #gallimard #dumondeentier #bookworm #bookstagram #litteratureespagnole #litteraturetraduite #instalivre #librairieindependante
***Rentrée littéraire*** Orfèvre inégalé des énigmes et des sous-entendus, Javier Marias se lit lentement, savourant l'élégance de son intrigue et les méandres de son style, bien conscient qu'ici, la nature de la réalité n'est sans doute qu'une fiction déguisée... #rentreelitteraire2019 #javiermarias @editions_gallimard #gallimard #dumondeentier #bookworm #bookstagram #litteratureespagnole #litteraturetraduite #instalivre #librairieindependante
Madrid 2120. Les hommes sont constitués pour tout ou partie de composants de haute technologie : un bras, le cœur, les yeux... ou ont été créés de toute pièce à partir d'une cellule unique.
La population se répartit dans des zones plus ou moins polluées en fonction de ses moyens et une poignée de multinationales concentrent toute l'économie mondiale...
Entre polar et roman d'anticipation, Rosa Montero nous parle d'un monde... dont on ne peut qu'espérer qu'il ne devienne jamais le nôtre...
Chronique sur le blog/lien dans la bio 
#letempsdelahaine #rosamontero #metailie #anticipation #sciencefiction #rentreelitteraire #litteratureespagnole #delphineolympe #labibliothequededelphineolympe #instabook #bookstagram
Madrid 2120. Les hommes sont constitués pour tout ou partie de composants de haute technologie : un bras, le cœur, les yeux... ou ont été créés de toute pièce à partir d'une cellule unique. La population se répartit dans des zones plus ou moins polluées en fonction de ses moyens et une poignée de multinationales concentrent toute l'économie mondiale... Entre polar et roman d'anticipation, Rosa Montero nous parle d'un monde... dont on ne peut qu'espérer qu'il ne devienne jamais le nôtre... Chronique sur le blog/lien dans la bio #letempsdelahaine #rosamontero #metailie #anticipation #sciencefiction #rentreelitteraire #litteratureespagnole #delphineolympe #labibliothequededelphineolympe #instabook #bookstagram
Comme mon livre actuelle comporte que 130 pages dont 24 pages lues je prends un autre livre - #quanddamasrefleurira de #leilanachawati - Un livre qui m’as était offert par @babelio_ et la @pressesdelacite l’année dernière lors du pique-nique donc c’est un livre de la rentrée littéraire de l’année dernière vaut mieux tard que jamais et leur très beau marque page - Livre choisis pour le challenge #degommetapal de @purrfectbooks pour septembre avec comme consigne « lire un livre issue d’une rentrée littéraire » 
#bookstagram #lecture #lireencore93420 #literrature #roman #instabook #leilanachawati #instalivre #livrestagram #challengelittéraire #defilecture2019 #litteratureespagnole #romancontemporain #blogueuse #pressedelacité #quanddamasrefeurira
Comme mon livre actuelle comporte que 130 pages dont 24 pages lues je prends un autre livre - #quanddamasrefleurira de #leilanachawati - Un livre qui m’as était offert par @babelio_ et la @pressesdelacite l’année dernière lors du pique-nique donc c’est un livre de la rentrée littéraire de l’année dernière vaut mieux tard que jamais et leur très beau marque page - Livre choisis pour le challenge #degommetapal de @purrfectbooks pour septembre avec comme consigne « lire un livre issue d’une rentrée littéraire » #bookstagram #lecture #lireencore93420 #literrature #roman #instabook #leilanachawati #instalivre #livrestagram #challengelittéraire #defilecture2019 #litteratureespagnole #romancontemporain #blogueuse #pressedelacité #quanddamasrefeurira
Un dimanche Folio à Madrid 🇪🇸 . «L’avenir était si tentant qu’il valait la peine d’enterrer le passé.» ——— Madrid, 1980. Depuis la mort de Franco cinq ans plus tôt, la ville s’est transformée en une interminable fête. Le jeune Juan travaille pour Eduardo Muriel, célèbre cinéaste qui lui présente sa femme, la belle et inquiétante Beatriz, et lui ouvre les portes de leur maison. D’abord fasciné, Juan comprend progressivement que le brillant décor a un envers bien plus obscur. À mesure qu’il plonge dans l’intimité du couple, les secrets qu’il découvre vont changer le cours de sa vie. 
Après le succès mondial de Comme les amours, Javier Marías signe un roman éblouissant sur les frontières incertaines entre la passion et la haine, entre la justice et le désir de vengeance, entre l’oubli et l’impossibilité du pardon.

Une nouveauté Folio à découvrir très vite !
Un dimanche Folio à Madrid 🇪🇸 . «L’avenir était si tentant qu’il valait la peine d’enterrer le passé.» ——— Madrid, 1980. Depuis la mort de Franco cinq ans plus tôt, la ville s’est transformée en une interminable fête. Le jeune Juan travaille pour Eduardo Muriel, célèbre cinéaste qui lui présente sa femme, la belle et inquiétante Beatriz, et lui ouvre les portes de leur maison. D’abord fasciné, Juan comprend progressivement que le brillant décor a un envers bien plus obscur. À mesure qu’il plonge dans l’intimité du couple, les secrets qu’il découvre vont changer le cours de sa vie. Après le succès mondial de Comme les amours, Javier Marías signe un roman éblouissant sur les frontières incertaines entre la passion et la haine, entre la justice et le désir de vengeance, entre l’oubli et l’impossibilité du pardon. Une nouveauté Folio à découvrir très vite !
"Sans nouvelles de Gurb", Eduardo Mendoza

Je vous présente aujourd'hui un ovni (oui, celui de la couverture 😄) qui m'avait été conseillé il y a quelques années par une de mes tantes, spécialiste de littérature hispanophone. Je vous parlerai sans doute bientôt des autres pépites qu'elle m'a fait découvrir.

Gurb a disparu dans Barcelone... Sous les traits de Madonna. Car oui, comme son nom l'indique peut être, Gurb est un extra terrestre. Son coéquipier décide alors de partir à sa recherche, sous des traits plus conventionnels, et tient le journal de ses observations. C'est le prétexte à une étude des mœurs terriennes.

Avec un pitch pareil, on pouvait s'attendre à à peu près tout. Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'on n'est pas déçus ! "Sans nouvelles de Gurb" est très drôle, tour à tour loufoque et cocasse, malgré quelques petites inégalités. Il nous propose une analyse décalée de la société, des hommes qui la composent et de leurs modes de vie. Ce regard extérieur, totalement étranger, n'est pas sans nous rappeler quelques grands classiques comme "L'ingénu"  de Voltaire ou encore "Les lettres persanes" de Montesquieu, mais en version contemporaine.

En bref, un court roman complètement déjanté qui vous fera passer un très bon moment ! Et vous, quel est le livre le plus déjanté que vous avez pu lire ?

#litteratureespagnole #gurb #bookstagram #livrestagram #bookoftheday #bookofinsta #instalire #livrealire #jaimeleslivres #lu #lecturenotes #coupde❤ #humour #loufoque #spaceinvaders #streetart #pacman #paris13 #eduardomendoza #merciaude @editionspoints
"Sans nouvelles de Gurb", Eduardo Mendoza Je vous présente aujourd'hui un ovni (oui, celui de la couverture 😄) qui m'avait été conseillé il y a quelques années par une de mes tantes, spécialiste de littérature hispanophone. Je vous parlerai sans doute bientôt des autres pépites qu'elle m'a fait découvrir. Gurb a disparu dans Barcelone... Sous les traits de Madonna. Car oui, comme son nom l'indique peut être, Gurb est un extra terrestre. Son coéquipier décide alors de partir à sa recherche, sous des traits plus conventionnels, et tient le journal de ses observations. C'est le prétexte à une étude des mœurs terriennes. Avec un pitch pareil, on pouvait s'attendre à à peu près tout. Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'on n'est pas déçus ! "Sans nouvelles de Gurb" est très drôle, tour à tour loufoque et cocasse, malgré quelques petites inégalités. Il nous propose une analyse décalée de la société, des hommes qui la composent et de leurs modes de vie. Ce regard extérieur, totalement étranger, n'est pas sans nous rappeler quelques grands classiques comme "L'ingénu" de Voltaire ou encore "Les lettres persanes" de Montesquieu, mais en version contemporaine. En bref, un court roman complètement déjanté qui vous fera passer un très bon moment ! Et vous, quel est le livre le plus déjanté que vous avez pu lire ? #litteratureespagnole #gurb #bookstagram #livrestagram #bookoftheday #bookofinsta #instalire #livrealire #jaimeleslivres #lu #lecturenotes #coupde❤ #humour #loufoque #spaceinvaders #streetart #pacman #paris13 #eduardomendoza #merciaude @editionspoints
Mon premier Javier Marias. Comme les amours ( Los Enamoramientos) Traduction Anne-Marie Geninet. Maria a l'habitude chaque matin de passer quelques instants dans un café avant de rejoindre la maison d'édition dans laquelle elle travaille. Dans ce cafe, un couple vient régulièrement. Miguel et Luisa sont l'image même du bonheur, de l'entente, de la complicité.  Un jour l'homme est assassiné. #litteratureespagnole#javiermarias#commelesamours#losenamoramientos#madrid#espagne#couple#roman#livre#bookstagram#instalivre
Mon premier Javier Marias. Comme les amours ( Los Enamoramientos) Traduction Anne-Marie Geninet. Maria a l'habitude chaque matin de passer quelques instants dans un café avant de rejoindre la maison d'édition dans laquelle elle travaille. Dans ce cafe, un couple vient régulièrement. Miguel et Luisa sont l'image même du bonheur, de l'entente, de la complicité. Un jour l'homme est assassiné. #litteratureespagnole#javiermarias#commelesamours#losenamoramientos#madrid#espagne#couple#roman#livre#bookstagram#instalivre
@albatroslibreria le 9 septembre 2019, soirée avec Patrick Deville, Véronique Yersin, Raúl Pessina autour du livre de Jorge Zalamea, "Le grand Burundun-Burunda est mort", Macula, 2018. Une très belle soirée ! Crédit photo : Alois Guiterrez #livre #poesie #litteratureespagnole #librairie #editionsmacula #geneva
@albatroslibreria le 9 septembre 2019, soirée avec Patrick Deville, Véronique Yersin, Raúl Pessina autour du livre de Jorge Zalamea, "Le grand Burundun-Burunda est mort", Macula, 2018. Une très belle soirée ! Crédit photo : Alois Guiterrez #livre #poesie #litteratureespagnole #librairie #editionsmacula #geneva
L'IDÉE RIDICULE DE NE PLUS JAMAIS TE REVOIR - ROSA MONTERO

Rosa Montero essaye de faire face au décès de son mari lorsqu'une éditrice lui propose d'écrire la préface d'une biographie de Marie Curie. Elle retrace donc le parcours de vie de cette femme hors norme, son travail, ses combats et la perte brutale de son mari Pierre. Parallèle avec son propre deuil et sa douleur. 
Avec tendresse, et sans jamais tomber dans la miévrerie, elle raconte le long processus de la réinvention de sa vie en l'absence de l'être aimé.
🍏
Un incroyable roman qui m'a touché, tant par le thème du deuil, que par la découverte de l'extraordinaire Marie Curie. Je me suis aperçue que je ne connaissais pas cette femme forte et déterminée. L'occasion aussi de parler du féminisme avec cette scientifique qui s'est battue pour avoir une place dans une société profondément machiste.
🍏
L'écriture est fluide, entraînante et douce comme son sujet. Mise à part l'utilisation un peu étrange du # , j'ai adoré ce roman. Je vous le conseille outrageusement, que vous ayez envie de découvrir autrement Marie Curie ou juste la volonté de vous laisser bercer par les mots doux et douloureux de Rosa Montero...
Un énorme coup de cœur 💚

#bookstagram #livrestagram #rosamontero #Iideeridiculedeneplusjamaisterevoir #livresaddicts #books #lire #read #reading #lovebooks #bouquiner #booklover #instalivre #instabook #bookaddicts #roman #mariecurie #litteratureespagnole #metailie #livres #lectures #bouquins #amourdeslivres #passionlivres #book #deuil #sciences #féminisme
L'IDÉE RIDICULE DE NE PLUS JAMAIS TE REVOIR - ROSA MONTERO Rosa Montero essaye de faire face au décès de son mari lorsqu'une éditrice lui propose d'écrire la préface d'une biographie de Marie Curie. Elle retrace donc le parcours de vie de cette femme hors norme, son travail, ses combats et la perte brutale de son mari Pierre. Parallèle avec son propre deuil et sa douleur. Avec tendresse, et sans jamais tomber dans la miévrerie, elle raconte le long processus de la réinvention de sa vie en l'absence de l'être aimé. 🍏 Un incroyable roman qui m'a touché, tant par le thème du deuil, que par la découverte de l'extraordinaire Marie Curie. Je me suis aperçue que je ne connaissais pas cette femme forte et déterminée. L'occasion aussi de parler du féminisme avec cette scientifique qui s'est battue pour avoir une place dans une société profondément machiste. 🍏 L'écriture est fluide, entraînante et douce comme son sujet. Mise à part l'utilisation un peu étrange du # , j'ai adoré ce roman. Je vous le conseille outrageusement, que vous ayez envie de découvrir autrement Marie Curie ou juste la volonté de vous laisser bercer par les mots doux et douloureux de Rosa Montero... Un énorme coup de cœur 💚 #bookstagram #livrestagram #rosamontero #Iideeridiculedeneplusjamaisterevoir #livresaddicts #books #lire #read #reading #lovebooks #bouquiner #booklover #instalivre #instabook #bookaddicts #roman #mariecurie #litteratureespagnole #metailie #livres #lectures #bouquins #amourdeslivres #passionlivres #book #deuil #sciences #féminisme
- "Pendant que je luttais, j'entendais les gens parler au nom de la liberté, et plus ils défendaient ce droit unique plus ils se montraient esclaves des désirs de leurs parents, d'un mariage dans lequel ils promettaient de rester avec l'autre "pour le restant de leur vie", de la balance, des régimes, des projets jamais achevés, des amours auxquelles on ne pouvait pas dire "non" ou "ça suffit", des fins de semaine où ils étaient obligés de manger avec des gens qu'ils n'avaient pas envie de voir. Esclave du luxe, de l'apparence du luxe, de l'apparence de l'apparence du luxe. Esclaves d'une vie qu'ils n'avaient pas choisie mais qu'ils avaient décidé de vivre parce que quelqu'un avait fini par les convaincre que cela valait mieux pour eux."
#paulocoelhofrases #lezahir #alchimiste #societemoderne #consumerism #consommation #bonheursimple #bookstagram #livresaddict #litterature #litteratureespagnole
- "Pendant que je luttais, j'entendais les gens parler au nom de la liberté, et plus ils défendaient ce droit unique plus ils se montraient esclaves des désirs de leurs parents, d'un mariage dans lequel ils promettaient de rester avec l'autre "pour le restant de leur vie", de la balance, des régimes, des projets jamais achevés, des amours auxquelles on ne pouvait pas dire "non" ou "ça suffit", des fins de semaine où ils étaient obligés de manger avec des gens qu'ils n'avaient pas envie de voir. Esclave du luxe, de l'apparence du luxe, de l'apparence de l'apparence du luxe. Esclaves d'une vie qu'ils n'avaient pas choisie mais qu'ils avaient décidé de vivre parce que quelqu'un avait fini par les convaincre que cela valait mieux pour eux." #paulocoelhofrases #lezahir #alchimiste #societemoderne #consumerism #consommation #bonheursimple #bookstagram #livresaddict #litterature #litteratureespagnole
[LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE] Sélectionné par Tess⁠
🐄🚶‍♀️🐄⁠
Cadavre exquis d’Augustina Bazterrica aux éditions @flammarionlivres est un roman atrocement bien. On nous y présente l’horreur de la nature humaine en nous faisant entrevoir de petits moments d’espoirs. Avec une écriture somptueuse mais sans artifice l’auteur nous livre une oeuvre marquante.⁠
🐄🚶‍♀️🐄⁠
#flammarion #RL2019 #augustinabazterrica #cadavreexquis #cannibalisme #litteratureetrangere #litteratureespagnole #roman #editionsflammarion #rentréelittéraire2019  #coupdecoeur #motsenlignes #motsenmarge #courbevoie #lagarennecolombes #ladefense #livre #librairie #bookstagram #litterature #booklover #instabook #rentréelittéraire⁠
[LITTÉRATURE ÉTRANGÈRE] Sélectionné par Tess⁠ 🐄🚶‍♀️🐄⁠ Cadavre exquis d’Augustina Bazterrica aux éditions @flammarionlivres est un roman atrocement bien. On nous y présente l’horreur de la nature humaine en nous faisant entrevoir de petits moments d’espoirs. Avec une écriture somptueuse mais sans artifice l’auteur nous livre une oeuvre marquante.⁠ 🐄🚶‍♀️🐄⁠ #flammarion #RL2019 #augustinabazterrica #cadavreexquis #cannibalisme #litteratureetrangere #litteratureespagnole #roman #editionsflammarion #rentréelittéraire2019 #coupdecoeur #motsenlignes #motsenmarge #courbevoie #lagarennecolombes #ladefense #livre #librairie #bookstagram #litterature #booklover #instabook #rentréelittéraire⁠
On pourra lire le magnifique "Ordesa" de l'espagnol Manuel Vilas au moins pour deux excellentes raisons : il célèbre ses parents, des gens qui n'auraient laissé sinon aucune trace publique notoire et il honore l'écriture avec un art consommé du fragment révélateur. Manuel Vilas ne cesse de traquer le moindre souvenir concernant ses parents (celui de la fumée des cigarettes maternelles est sa madeleine) et replace ses "temps retrouvés" dans l'histoire de l'Espagne franquiste puis post-franquiste. La détresse du deuil impossible lui permet de signer un ouvrage de non-fiction aussi bouleversant qu'un roman lyrique. Il ne rate de surcroît aucune occasion de nous faire rire grâce à son sens du comique parfaitement désopilant... Bref une histoire de fantômes incontournable voire majeure. G.F. #rentreelitteraire2019 #manuelvilas @ed_sous_sol #litteratureespagnole #ordesa #bookstagram #bookstore #librairieindependante #bookaddict
On pourra lire le magnifique "Ordesa" de l'espagnol Manuel Vilas au moins pour deux excellentes raisons : il célèbre ses parents, des gens qui n'auraient laissé sinon aucune trace publique notoire et il honore l'écriture avec un art consommé du fragment révélateur. Manuel Vilas ne cesse de traquer le moindre souvenir concernant ses parents (celui de la fumée des cigarettes maternelles est sa madeleine) et replace ses "temps retrouvés" dans l'histoire de l'Espagne franquiste puis post-franquiste. La détresse du deuil impossible lui permet de signer un ouvrage de non-fiction aussi bouleversant qu'un roman lyrique. Il ne rate de surcroît aucune occasion de nous faire rire grâce à son sens du comique parfaitement désopilant... Bref une histoire de fantômes incontournable voire majeure. G.F. #rentreelitteraire2019 #manuelvilas @ed_sous_sol #litteratureespagnole #ordesa #bookstagram #bookstore #librairieindependante #bookaddict
😇😈😇Nouvelle lecture😈😇😈 Je me replonge avec plaisir dans la série « Le cimetière des livres oubliés » de Carlos Ruiz Zafon, avec ce deuxième volet qui nous emmène en cœur d’une Barcelone sombre et mystérieuse. « Il m’ouvrit la porte de la boutique et me céda le passage. A l’intérieur, je respirai cette odeur magique de papier que, inexplicablement, personne n’a encore réussi à mettre en flacon »

Comme dans le premier volet, l’auteur nous plonge dans cette atmosphère des livres. Une librairie, le roman d’une vie, un pacte avec le diable et du mystère à la limite du surnaturel. Vraiment hâte d’être au troisième volume. 
117/150
Septembre 2019

Le jeu de l’ange – Tome 2 de la série « Le cimetière des livres oubliés » de Carlos Ruiz Zafon, traduit de l’espagnol par François Maspero, aux Éditions Pocket.
.
.
.
.
.
. .
#lejeudelange #lecimetieredeslivresoublies #carlosruizzafon #editionspocket #quebec  #litteratureespagnole #montreal #lecture #readingchallenge #goodreading #goodbooks #instabook #instalivre #bookaddict #longueuil #bookstagram #bookstagrammer #igreads #igbooks #bibliophiles #books #livrestagram #livres #ilovebooks #booklover #bookphotography #instalike
😇😈😇Nouvelle lecture😈😇😈 Je me replonge avec plaisir dans la série « Le cimetière des livres oubliés » de Carlos Ruiz Zafon, avec ce deuxième volet qui nous emmène en cœur d’une Barcelone sombre et mystérieuse. « Il m’ouvrit la porte de la boutique et me céda le passage. A l’intérieur, je respirai cette odeur magique de papier que, inexplicablement, personne n’a encore réussi à mettre en flacon » Comme dans le premier volet, l’auteur nous plonge dans cette atmosphère des livres. Une librairie, le roman d’une vie, un pacte avec le diable et du mystère à la limite du surnaturel. Vraiment hâte d’être au troisième volume. 117/150 Septembre 2019 Le jeu de l’ange – Tome 2 de la série « Le cimetière des livres oubliés » de Carlos Ruiz Zafon, traduit de l’espagnol par François Maspero, aux Éditions Pocket. . . . . . . . #lejeudelange #lecimetieredeslivresoublies #carlosruizzafon #editionspocket #quebec #litteratureespagnole #montreal #lecture #readingchallenge #goodreading #goodbooks #instabook #instalivre #bookaddict #longueuil #bookstagram #bookstagrammer #igreads #igbooks #bibliophiles #books #livrestagram #livres #ilovebooks #booklover #bookphotography #instalike
Quelle intelligence, quelle subtilité, quel Grand Écrivain que Javier Marias !
#javiermarias #editionsgallimard #dumondeentier #bertaisla #motsenmarge #motsenlignes #lagarennecolombes #courbevoie #vendredilecture #litteratureespagnole
Merci à NetGalley & aux éditions JC Lattès pour la découverte de cette nouvelle autrice !
Je me suis immergée dès la 1e page dans la vie de Katia, dont les parents communistes ont fui l'Espagne franquiste après la seconde guerre mondiale pour se réfugier en RDA. On suit Katia, sa vie de filles d'immigrés, sa vie dans le bloc de l'Est, sa fuite vers l'Ouest pour y suivre son premier amour, le déchirement entre ses patries, son questionnement identitaire, puis, après la chute du Mur et la réunification, la négation de ce que fut la RDA, comme le martèlent les discours officiels qui suivent la réunification.
"Notre pays (la RDA) avait sous-estimé le véritable pouvoir et combattu les lois les plus féroces du capitalisme en pratiquant l'intolérance comme une méthode d'intelligence collective. Tout ce qu'on nous avait appris, absolument tout était déprécié. (...) L'Allemagne redevenait un seul et même pays, mais notre drapeau avait disparu de la fête."
.
#NetGalleyFrance #jclattès #delautrecotelavievolee #instabook #bookstagram #guerrefroide #allemagnedelest #rda #litteratureespagnole #aroamorenoduran
Merci à NetGalley & aux éditions JC Lattès pour la découverte de cette nouvelle autrice ! Je me suis immergée dès la 1e page dans la vie de Katia, dont les parents communistes ont fui l'Espagne franquiste après la seconde guerre mondiale pour se réfugier en RDA. On suit Katia, sa vie de filles d'immigrés, sa vie dans le bloc de l'Est, sa fuite vers l'Ouest pour y suivre son premier amour, le déchirement entre ses patries, son questionnement identitaire, puis, après la chute du Mur et la réunification, la négation de ce que fut la RDA, comme le martèlent les discours officiels qui suivent la réunification. "Notre pays (la RDA) avait sous-estimé le véritable pouvoir et combattu les lois les plus féroces du capitalisme en pratiquant l'intolérance comme une méthode d'intelligence collective. Tout ce qu'on nous avait appris, absolument tout était déprécié. (...) L'Allemagne redevenait un seul et même pays, mais notre drapeau avait disparu de la fête." . #NetGalleyFrance #jclattès #delautrecotelavievolee #instabook #bookstagram #guerrefroide #allemagnedelest #rda #litteratureespagnole #aroamorenoduran
Pour la #rentreelitteraire2019 on recommande Ordesa de Manuel Vilas. 
Dans la petite ville espagnole d'Ordesa, l'écrivain recompose l'histoire de ses parents, ses rapports à chacun d'eux.

C'est :
📌Un emouvant récit familial sur les dernières années du franquisme. 📌Un bel hommage d'un fils à ses parents, aimés, délaissés, puis regrettes
📌une écriture envoûtante, empreinte de solitude et du deuil des personnes aimées 📌un texte universel sur le rapport à la famille, le passage du temps, le silence 
A mettre dans les mains de tou.te.s, pour sonder ensemble les méandres de nos relations aux parents...
Aux @ed_sous_sol
 #comalalivres #manuelvilas #ordesa #bookstagram #livrestagram #romanespagnol #ecriture #litterature #livrecoupdecoeur #deuil #franquisme #elegie #alireabsolument #coupdecoeurlivre #romanfamilial  #litteratureespagnole
Pour la #rentreelitteraire2019 on recommande Ordesa de Manuel Vilas. Dans la petite ville espagnole d'Ordesa, l'écrivain recompose l'histoire de ses parents, ses rapports à chacun d'eux. C'est : 📌Un emouvant récit familial sur les dernières années du franquisme. 📌Un bel hommage d'un fils à ses parents, aimés, délaissés, puis regrettes 📌une écriture envoûtante, empreinte de solitude et du deuil des personnes aimées 📌un texte universel sur le rapport à la famille, le passage du temps, le silence A mettre dans les mains de tou.te.s, pour sonder ensemble les méandres de nos relations aux parents... Aux @ed_sous_sol #comalalivres #manuelvilas #ordesa #bookstagram #livrestagram #romanespagnol #ecriture #litterature #livrecoupdecoeur #deuil #franquisme #elegie #alireabsolument #coupdecoeurlivre #romanfamilial #litteratureespagnole
Cette année, nous accueillons 6 auteurs espagnols: Imma Monsò, Gabi Martinez, David Trueba, @lucia_etxebarria_ , @victordelarbol et @ivanrepila . En résumé ces 6 auteurs, c’est 6 rencontres à faire, 6 styles différents, 6 chances de tomber amoureux de la littérature espagnole. 
Copyrights : LM Palomares, Sandrine Roudeix, Ana-Cristina Câmara, Mathieu Bourgois, David Ignaszewski-Koboy
Cette année, nous accueillons 6 auteurs espagnols: Imma Monsò, Gabi Martinez, David Trueba, @lucia_etxebarria_ , @victordelarbol et @ivanrepila . En résumé ces 6 auteurs, c’est 6 rencontres à faire, 6 styles différents, 6 chances de tomber amoureux de la littérature espagnole. Copyrights : LM Palomares, Sandrine Roudeix, Ana-Cristina Câmara, Mathieu Bourgois, David Ignaszewski-Koboy
librairie.lucioles
| ON CONSEILLE | 👑⚔️🛡️
#lesindesfourbes 
#ayroles 
#guarnido 
#editionsdelcourt 
Absolument génial ! Lorsque 
le scénariste de la série #decapesetdecrocs rencontre le dessinateur de #blacksad, cela donne une magnifique BD d'aventures, superbe hommage à la littérature picaresque et à sa dimension satirique bourrée d'humour noir !
Découvrez les pérégrinations de cette fripouille de don Pablos de Ségovie qui débarque dans cette Amérique qu'on appelait encore les Indes : vagabond, mendiant, escroc ou voleur... Qui est-il vraiment ? Connaît-il véritablement  le chemin du mythique Eldorado ? 
On adore ces "Indes fourbes", c'est en quelque sorte Don Quichotte raconté par Sergio Leone !

#librairielucioles 
#bandesdessinees
#litteratureespagnole
#rentreelitteraire2019 
#vienne38
librairie.lucioles | ON CONSEILLE | 👑⚔️🛡️ #lesindesfourbes #ayroles #guarnido #editionsdelcourt Absolument génial ! Lorsque le scénariste de la série #decapesetdecrocs rencontre le dessinateur de #blacksad, cela donne une magnifique BD d'aventures, superbe hommage à la littérature picaresque et à sa dimension satirique bourrée d'humour noir ! Découvrez les pérégrinations de cette fripouille de don Pablos de Ségovie qui débarque dans cette Amérique qu'on appelait encore les Indes : vagabond, mendiant, escroc ou voleur... Qui est-il vraiment ? Connaît-il véritablement le chemin du mythique Eldorado ? On adore ces "Indes fourbes", c'est en quelque sorte Don Quichotte raconté par Sergio Leone ! #librairielucioles #bandesdessinees #litteratureespagnole #rentreelitteraire2019 #vienne38
Aujourd’hui sur le blog on part à la poursuite de trésors artistiques et archéologiques ! 🔎🏺
Tirso Alfaro, doctorant en histoire de l’art, assiste au vol d’un objet qu’il étudie... sauf que cette précieuse patène médiévale se trouve apparemment toujours dans sa vitrine ! Ne pouvant pas prouver la véracité de ce qu’il a vu, Tirso retourne à Madrid où il est recruté par une mystérieuse organisation : le Corps royal des quêteurs, dont la mission est de retrouver et de ramener sur le sol espagnol des trésors historiques volés
Tirso est ce genre de personnage maladroit et un peu poissard, qui multiplie les bourdes et se retrouve malgré lui dans des situations impossibles, un personnage attachant et agréable à suivre
J’ai beaucoup aimé cette histoire et cette quête de trésors archéologiques, le rythme est très fluide et j’ai avancé assez vite dans cette enquête autour d’un objet mythique : la table du roi Salomon
J’ai trouvé certains rebondissements et éléments de l’intrigue un peu tirés par les cheveux, mais c’était une bonne lecture d’été donc ça ne me dérangeait pas outre mesure de tomber sur quelques facilités, ça faisait partie du jeu ! Mais je me suis quand même bien laissée surprendre par la fin !
J’ai hâte de découvrir la suite de cette histoire ! Ma chronique complète est sur le blog (non vous ne rêvez pas, le blog reprend !) 📖💻
#bookstagram #bookaddict #booksofinstagram #chroniquelivresque #instalivre #passionlecture #litteratureespagnole #lecorpsroyaldesqueteurs #lecturedete
Aujourd’hui sur le blog on part à la poursuite de trésors artistiques et archéologiques ! 🔎🏺 Tirso Alfaro, doctorant en histoire de l’art, assiste au vol d’un objet qu’il étudie... sauf que cette précieuse patène médiévale se trouve apparemment toujours dans sa vitrine ! Ne pouvant pas prouver la véracité de ce qu’il a vu, Tirso retourne à Madrid où il est recruté par une mystérieuse organisation : le Corps royal des quêteurs, dont la mission est de retrouver et de ramener sur le sol espagnol des trésors historiques volés Tirso est ce genre de personnage maladroit et un peu poissard, qui multiplie les bourdes et se retrouve malgré lui dans des situations impossibles, un personnage attachant et agréable à suivre J’ai beaucoup aimé cette histoire et cette quête de trésors archéologiques, le rythme est très fluide et j’ai avancé assez vite dans cette enquête autour d’un objet mythique : la table du roi Salomon J’ai trouvé certains rebondissements et éléments de l’intrigue un peu tirés par les cheveux, mais c’était une bonne lecture d’été donc ça ne me dérangeait pas outre mesure de tomber sur quelques facilités, ça faisait partie du jeu ! Mais je me suis quand même bien laissée surprendre par la fin ! J’ai hâte de découvrir la suite de cette histoire ! Ma chronique complète est sur le blog (non vous ne rêvez pas, le blog reprend !) 📖💻 #bookstagram #bookaddict #booksofinstagram #chroniquelivresque #instalivre #passionlecture #litteratureespagnole #lecorpsroyaldesqueteurs #lecturedete
APRÈS-MIDI BOOKY #18- Les voix endormies
📚C'est l'histoire de Pepita, Tomasa, Elvira, Hortensia et Reme, ainsi que de leurs familles, en 1️⃣9️⃣3️⃣9️⃣. Enfermées dans la prison de Las Ventas, à Madrid🇪🇸, leur seul crime est d'être républicaines à l'aube du franquisme. 
L'auteure du livre est Dulce Chacón 👩. Elle s'est particulièrement intéressée à la guerre d'Espagne et rend un devoir de mémoire bouleversant avec Les Voix Endormies.
📖 Le livre plonge le lecteur dans les début du franquisme et ouvre les yeux 👀 sur les conditions de vie de l'époque. Un livre triste, mais beau. ➡️ Le livre est disponible aux éditions @editions1018
#auteurespañol #dulcechacon #guerredespagne #roman #romanhistorique #bookstagram #livres #lecture #livrealire #editions1018 #littérature #litteratureespagnole
APRÈS-MIDI BOOKY #18- Les voix endormies 📚C'est l'histoire de Pepita, Tomasa, Elvira, Hortensia et Reme, ainsi que de leurs familles, en 1️⃣9️⃣3️⃣9️⃣. Enfermées dans la prison de Las Ventas, à Madrid🇪🇸, leur seul crime est d'être républicaines à l'aube du franquisme. L'auteure du livre est Dulce Chacón 👩. Elle s'est particulièrement intéressée à la guerre d'Espagne et rend un devoir de mémoire bouleversant avec Les Voix Endormies. 📖 Le livre plonge le lecteur dans les début du franquisme et ouvre les yeux 👀 sur les conditions de vie de l'époque. Un livre triste, mais beau. ➡️ Le livre est disponible aux éditions @editions1018 #auteurespañol #dulcechacon #guerredespagne #roman #romanhistorique #bookstagram #livres #lecture #livrealire #editions1018 #littérature #litteratureespagnole
"Un gran escondrijo para refugiarse"... LUIS LANDERO, "El balcón en invierno". 🥀

De este libro atrae esa foto del autor con su abuela en 1965. La mirada de cariño de Landero dice mucho de lo que vamos a encontrar entre sus páginas. El autor intenta a través de la literatura luchar contra «un mar de olvido», quiere rescatar la vida de su familia, del mundo rural e incluso del mundo urbano de los barrios. 🥀

Sus historias se van desgranando y el libro va creciendo conforme va avanzando en narrar las vidas de una familia de labradores en Extremadura. Su forma de vida, su manera de trabajar, la dignidad de los conocimientos del mundo rural, su creatividad para subsistir… No se idealiza nada, el relato es sobrio y, a la vez, emocionado. El autor es consciente que está hablando de un mundo casi desaparecido hoy. 🥀

Mientras vas leyendo, conoces a los personajes, su idiosincrasia, su manera de entender la vida y de encararla. Vas entrando en esa familia y vas reconociendo a la tuya propia en tantos rasgos, en tantas dificultades, en esa vida de familia amplia con sus ventajas y sus inconvenientes. 🥀 "La ensoñación de un lugar secreto, de un refugio, siempre me ha subyugado. Un día deberías escribir algo sobre el refugio como motivo literario, Elogio del cubil, podría titularse, porque los mejores y más seguros escondrijos los has encontrado siempre en los libros". 🥀

Una maravilla de historia que está bien contada, bien escrita y bien acabada. 🥀

#luislandero #elbalcóneninvierno #librosdelaura #leeresvivir #leeresentender #leeresresistir
#igers #igersbooks #igerslibros #igerslivres #istabooks #istalibros #istalivres #literaturaespañola
#litteratureespagnole #spanishliterature #unescondrjo #loslibrosrefugio
"Un gran escondrijo para refugiarse"... LUIS LANDERO, "El balcón en invierno". 🥀 De este libro atrae esa foto del autor con su abuela en 1965. La mirada de cariño de Landero dice mucho de lo que vamos a encontrar entre sus páginas. El autor intenta a través de la literatura luchar contra «un mar de olvido», quiere rescatar la vida de su familia, del mundo rural e incluso del mundo urbano de los barrios. 🥀 Sus historias se van desgranando y el libro va creciendo conforme va avanzando en narrar las vidas de una familia de labradores en Extremadura. Su forma de vida, su manera de trabajar, la dignidad de los conocimientos del mundo rural, su creatividad para subsistir… No se idealiza nada, el relato es sobrio y, a la vez, emocionado. El autor es consciente que está hablando de un mundo casi desaparecido hoy. 🥀 Mientras vas leyendo, conoces a los personajes, su idiosincrasia, su manera de entender la vida y de encararla. Vas entrando en esa familia y vas reconociendo a la tuya propia en tantos rasgos, en tantas dificultades, en esa vida de familia amplia con sus ventajas y sus inconvenientes. 🥀 "La ensoñación de un lugar secreto, de un refugio, siempre me ha subyugado. Un día deberías escribir algo sobre el refugio como motivo literario, Elogio del cubil, podría titularse, porque los mejores y más seguros escondrijos los has encontrado siempre en los libros". 🥀 Una maravilla de historia que está bien contada, bien escrita y bien acabada. 🥀 #luislandero #elbalcóneninvierno #librosdelaura #leeresvivir #leeresentender #leeresresistir #igers #igersbooks #igerslibros #igerslivres #istabooks #istalibros #istalivres #literaturaespañola #litteratureespagnole #spanishliterature #unescondrjo #loslibrosrefugio
«L'ombre du vent» de Carlos Luis Zafon, ou l'allégorie de l'écrivain maudit...
.
Dans une Barcelone tout juste sortie de la guerre civille, nous suivons Daniel, jeune adolescent fougueux et intrépide...
.
Tout commence au Cimetière des Livres Oubliés, un lieu énigmatique et tenu secret par une poignée de libraires et de bouquinistes qui gardent jalousement ces livres mis aux rebut. Pour ses 11 ans, Daniel doit en choisir un...
.
Le livre qu'il choisi est un chef d'oeuvre inconnu du public mais recherché par les collectionneurs pour sa rareté : l'ensemble des publications de l'auteur ont été brûlées !
.
Daniel n'aura de cesse d'en chercher la raison et de découvrir qui était cet auteur que l'on dit mort depuis des décennies...
.
Entre roman initiatique et polar, Carlos Luis Zafon nous entraîne des rues sombres aux beaux quartiers de Barcelone. Son style épuré et poétique et ses personnages hauts en couleurs à la réplique bien pensée nous tiennent en haleine jusqu'au dénouement final !
.
Un grand classique de la littérature espagnole à (re)lire de toute urgence !
.
#espagne #barcelone #classique #litterature #litteratureespagnole #carlosruizzafon #polar #roman #romaninitiatique #instabook #bookstagram #lecture #livre #livredepoche #bouquinistes #geraniums #livredepocheforever
«L'ombre du vent» de Carlos Luis Zafon, ou l'allégorie de l'écrivain maudit... . Dans une Barcelone tout juste sortie de la guerre civille, nous suivons Daniel, jeune adolescent fougueux et intrépide... . Tout commence au Cimetière des Livres Oubliés, un lieu énigmatique et tenu secret par une poignée de libraires et de bouquinistes qui gardent jalousement ces livres mis aux rebut. Pour ses 11 ans, Daniel doit en choisir un... . Le livre qu'il choisi est un chef d'oeuvre inconnu du public mais recherché par les collectionneurs pour sa rareté : l'ensemble des publications de l'auteur ont été brûlées ! . Daniel n'aura de cesse d'en chercher la raison et de découvrir qui était cet auteur que l'on dit mort depuis des décennies... . Entre roman initiatique et polar, Carlos Luis Zafon nous entraîne des rues sombres aux beaux quartiers de Barcelone. Son style épuré et poétique et ses personnages hauts en couleurs à la réplique bien pensée nous tiennent en haleine jusqu'au dénouement final ! . Un grand classique de la littérature espagnole à (re)lire de toute urgence ! . #espagne #barcelone #classique #litterature #litteratureespagnole #carlosruizzafon #polar #roman #romaninitiatique #instabook #bookstagram #lecture #livre #livredepoche #bouquinistes #geraniums #livredepocheforever
Carlos Ruiz Zafon, AKA mon auteur préféré. 
Nouvel article sur le blog à propos de mon amour pour sa plume! 
J'évoque notamment sa superbe quadrilogie : le cimetière des livres oubliés.
.
.
Mea Culpa : il n'y a pas l'ombre du vent sur la photo car j'ai passé le livre à une amie (prêtez vos livres, c'est fait pour vivre et non pas pour prendre la poussière sur des bibliothèques toute une vie)
.
.
.
.
.
#carlosruizzafon #lombreduvent #lasombradelviento #lecimetieredeslivresoublies #litterature #litteratureespagnole #Barcelone #livre #readingtime #bookstagram #bookworm #avislecture #bookish #classicbooks #bibliophile  #instalivre #booklover #reading  #goodreads
Carlos Ruiz Zafon, AKA mon auteur préféré. Nouvel article sur le blog à propos de mon amour pour sa plume! J'évoque notamment sa superbe quadrilogie : le cimetière des livres oubliés. . . Mea Culpa : il n'y a pas l'ombre du vent sur la photo car j'ai passé le livre à une amie (prêtez vos livres, c'est fait pour vivre et non pas pour prendre la poussière sur des bibliothèques toute une vie) . . . . . #carlosruizzafon #lombreduvent #lasombradelviento #lecimetieredeslivresoublies #litterature #litteratureespagnole #Barcelone #livre #readingtime #bookstagram #bookworm #avislecture #bookish #classicbooks #bibliophile #instalivre #booklover #reading #goodreads
La vie négociable, 𝐋𝐮𝐢𝐬 𝐋𝐚𝐧𝐝𝐞𝐫𝐨 📖🌍🇪🇸
.
#𝚁𝚎𝚗𝚝𝚛é𝚎𝚕𝚒𝚝𝚝é𝚛𝚊𝚒𝚛𝚎𝟸𝟶𝟷𝟿
.
Hugo Bayo, le narrateur, nous prie, dès les 1ères lignes, de l’écouter attentivement. Cette injonction, nous allons la suivre avec plaisir tant son histoire nous accroche d’emblée. Cette histoire, c’est la sienne, celle de sa vie, de l’adolescence à l’âge de 40 ans.
.
Il commence à nous la raconter le jour où sa mère, dont il admire la grande beauté, est contrainte de l’emmener avec elle lors de ses flâneries quotidiennes de fin d’après-midi.
Devant l’immeuble où elle les conduit, elle lui fait promettre de ne jamais révéler ce qu’elle s’apprête à lui dire, l’inquiètude pourrait tuer son père au cœur fragile : elle consulte un psychiatre.
Ravi et fier de partager ce secret avec elle, Hugo va promettre.  Et désormais l’accompagner.
.
Pendant ses consultations, elle le confie à la fille d’une voyante habitant l’immeuble : Leonor (Leo), garçon manqué, au fort caractère, avec qui il va se lier et partager ses rêves.
.
Hugo, enfant unique, est un garçon réservé et solitaire. Il ne fournit aucun travail scolaire, persuadé que l’école lui est inutile. Il est certain de possèder des talents exceptionnels et de ne pas être ordinaire. Tout lui semble à sa portée : vivre en pleine nature dans une ferme, devenir acteur célèbre, faire fortune…
Cette certitude d’un destin hors du commun qui l’attend, ne le quittera jamais.
.
Ses parents forment un couple très soudé. Ils se montrent affectueux et prévenant l’un envers l’autre.
Son père, administrateur de biens, assure une vie confortable à sa famille. Il est obsédé par son travail pour lequel il a développé une véritable addiction.
Ayant pris du poids au fil des années, il est l’objet des moqueries des adolescents du quartier, dont Hugo fait également les frais.
Ces moqueries seront à l’origine d’un acte de bravoure d’Hugo et d’un affrontement physique avec Leo dont elle se sortira par la promesse de lui dévoiler un secret.
 Ce dernier concerne sa mère et Hugo, choqué, va alors exercer sur cette dernière un chantage financier tacite, qu’il justifie par la punition qu’elle mérite.
.
Il n’a pas fini d’apprendre des secrets... SUITE⬇
La vie négociable, 𝐋𝐮𝐢𝐬 𝐋𝐚𝐧𝐝𝐞𝐫𝐨 📖🌍🇪🇸 . #𝚁𝚎𝚗𝚝𝚛é𝚎𝚕𝚒𝚝𝚝é𝚛𝚊𝚒𝚛𝚎𝟸𝟶𝟷𝟿 . Hugo Bayo, le narrateur, nous prie, dès les 1ères lignes, de l’écouter attentivement. Cette injonction, nous allons la suivre avec plaisir tant son histoire nous accroche d’emblée. Cette histoire, c’est la sienne, celle de sa vie, de l’adolescence à l’âge de 40 ans. . Il commence à nous la raconter le jour où sa mère, dont il admire la grande beauté, est contrainte de l’emmener avec elle lors de ses flâneries quotidiennes de fin d’après-midi. Devant l’immeuble où elle les conduit, elle lui fait promettre de ne jamais révéler ce qu’elle s’apprête à lui dire, l’inquiètude pourrait tuer son père au cœur fragile : elle consulte un psychiatre. Ravi et fier de partager ce secret avec elle, Hugo va promettre.  Et désormais l’accompagner. . Pendant ses consultations, elle le confie à la fille d’une voyante habitant l’immeuble : Leonor (Leo), garçon manqué, au fort caractère, avec qui il va se lier et partager ses rêves. . Hugo, enfant unique, est un garçon réservé et solitaire. Il ne fournit aucun travail scolaire, persuadé que l’école lui est inutile. Il est certain de possèder des talents exceptionnels et de ne pas être ordinaire. Tout lui semble à sa portée : vivre en pleine nature dans une ferme, devenir acteur célèbre, faire fortune… Cette certitude d’un destin hors du commun qui l’attend, ne le quittera jamais. . Ses parents forment un couple très soudé. Ils se montrent affectueux et prévenant l’un envers l’autre. Son père, administrateur de biens, assure une vie confortable à sa famille. Il est obsédé par son travail pour lequel il a développé une véritable addiction. Ayant pris du poids au fil des années, il est l’objet des moqueries des adolescents du quartier, dont Hugo fait également les frais. Ces moqueries seront à l’origine d’un acte de bravoure d’Hugo et d’un affrontement physique avec Leo dont elle se sortira par la promesse de lui dévoiler un secret.  Ce dernier concerne sa mère et Hugo, choqué, va alors exercer sur cette dernière un chantage financier tacite, qu’il justifie par la punition qu’elle mérite. . Il n’a pas fini d’apprendre des secrets... SUITE⬇
SOIRÉE-CITATION #16 - dans quelle oeuvre de Cervantes (la plus connue, c'est facile !) trouve-t-on cette citation?

#Cervantes #littérature #litteratureespagnole #literaturaespañola #roman #litteratureclassique #espagne #auteurespañol #auteurespagnol #miguelcervantes #citation #citationCervantes #bookstagram #livres #lecture
Je ne suis pas une grande lectrice de polars ou de thrillers, et même si c'est le troisième que je lis cet été, je pense que ce ne sera jamais mon genre de prédilection. □

Et pourtant, j'ai dévoré ce livre ! Je l'ai choisi selon les conseils de l'un(e) d'entre vous, sans réaliser que c'était le troisième volet d'une trilogie (😜 ça m'arrive souvent, en plus). □

Bref. Ce livre fait partie de la 'Trilogie du Baztan ' - le Baztan est une région du pays Basque espagnol qui tire son nom de la rivière qui y coule. □

Dans ce livre, l'inspectrice Salazar doit mener l'enquête sur le décès d'un bébé victime de la mort subite du nourrisson, alors que les soupçons de la grand-mère portent à croire que le père de l'enfant l'a tuée. □

Très vite, on est emmené dans une histoire folle qui fait remonter à la surface d'autres décès de bébés, des mères traumatisées, folles. L'affaire nous entraîne dans des sectes satanistes , devant des tombeaux vides, face à des psychiatres manipulateurs et dans les plus sombres recoins des croyances et mythologies basques. □

Et aussi dans l'histoire torturée de l'inspectrice- un très chouette personnage de femme flic- qui elle aussi contient son lot de folie 😱 (qui est en partie le sujet des deux premiers volets, apparemment) □ 
578 pages goulûment avalées !
(Défi #alassautdespaves de @manonlitaussi et @goodbooksgoodfriends ) □

#bookaddict #bookworm #bookstagram #bebooks #lecture #roman #instalivre #polar #thriller #été #femmesquiecrivent #litterature #litteratureespagnole #doloresredondo #folio
Je ne suis pas une grande lectrice de polars ou de thrillers, et même si c'est le troisième que je lis cet été, je pense que ce ne sera jamais mon genre de prédilection. □ Et pourtant, j'ai dévoré ce livre ! Je l'ai choisi selon les conseils de l'un(e) d'entre vous, sans réaliser que c'était le troisième volet d'une trilogie (😜 ça m'arrive souvent, en plus). □ Bref. Ce livre fait partie de la 'Trilogie du Baztan ' - le Baztan est une région du pays Basque espagnol qui tire son nom de la rivière qui y coule. □ Dans ce livre, l'inspectrice Salazar doit mener l'enquête sur le décès d'un bébé victime de la mort subite du nourrisson, alors que les soupçons de la grand-mère portent à croire que le père de l'enfant l'a tuée. □ Très vite, on est emmené dans une histoire folle qui fait remonter à la surface d'autres décès de bébés, des mères traumatisées, folles. L'affaire nous entraîne dans des sectes satanistes , devant des tombeaux vides, face à des psychiatres manipulateurs et dans les plus sombres recoins des croyances et mythologies basques. □ Et aussi dans l'histoire torturée de l'inspectrice- un très chouette personnage de femme flic- qui elle aussi contient son lot de folie 😱 (qui est en partie le sujet des deux premiers volets, apparemment) □ 578 pages goulûment avalées ! (Défi #alassautdespaves de @manonlitaussi et @goodbooksgoodfriends ) □ #bookaddict #bookworm #bookstagram #bebooks #lecture #roman #instalivre #polar #thriller #été #femmesquiecrivent #litterature #litteratureespagnole #doloresredondo #folio
#rentreelitteraire2019 
Plongée autobiographique dans l’Espagne des années 60 à nos jours. Les objets du quotidien, la société, les souvenirs, l’amour, la mort, à travers un regard d’une grande sincérité, noir et poétique. Difficile de définir ce qui rend ce livre aussi prenant. Le talent sûrement #manuelvilas #manuelvilasordesa #espagne #ordesa #litteratureespagnole @ed_sous_sol
#rentreelitteraire2019 Plongée autobiographique dans l’Espagne des années 60 à nos jours. Les objets du quotidien, la société, les souvenirs, l’amour, la mort, à travers un regard d’une grande sincérité, noir et poétique. Difficile de définir ce qui rend ce livre aussi prenant. Le talent sûrement #manuelvilas #manuelvilasordesa #espagne #ordesa #litteratureespagnole @ed_sous_sol
Lecture en cours. Hautement addictif! Suis je en passe de devenir fan de polars alors que ce n'était à priori pas le cas du tout il y a quelques mois? Merci à.... je ne sais plus qui 😃 pour la recommandation ! 
#été #bookaddict #bookstagram #litterature #polar #litteratureespagnole #doloresredondo  #cantabrie #espagne #lecturealaplage #femmesquiecrivent #grandesvacances
Lecture en cours. Hautement addictif! Suis je en passe de devenir fan de polars alors que ce n'était à priori pas le cas du tout il y a quelques mois? Merci à.... je ne sais plus qui 😃 pour la recommandation ! #été #bookaddict #bookstagram #litterature #polar #litteratureespagnole #doloresredondo #cantabrie #espagne #lecturealaplage #femmesquiecrivent #grandesvacances
Pièce de théâtre que j’avais déjà vu jouer avec une mise en scène sublime, j’ai eu une envie folle de lire ce texte qui m’avait, par le passé, déjà charmé.
C’est sans grande surprise que je vous dis que cette deuxième fois a été aussi réussie que la première même si voir jouer et lire une pièce sont des expériences totalement différentes. 
Ici, il n’y a qu’à se laisser porter par le rêve et la réalité, par la fatalité et le libre arbitre, par le mensonge et la vérité. Une pièce qui va rentrer au panthéon de mes pièces préférées avec Hamlet, Cyrano de Bergerac et Andromaque. "Qu’est-ce que la vie? Un délire.
Qu’est donc la vie? Une illusion,
une ombre, une fiction ;
le plus grand bien est peu de chose,
car toute la vie n’est qu’un songe,
et les songes rien que des songes." #bookstagram #booklover #instalivre #livraddict #teatime #litterature #litteratureespagnole #spanishliterature #theatre #calderon @flammarionlivres
Pièce de théâtre que j’avais déjà vu jouer avec une mise en scène sublime, j’ai eu une envie folle de lire ce texte qui m’avait, par le passé, déjà charmé. C’est sans grande surprise que je vous dis que cette deuxième fois a été aussi réussie que la première même si voir jouer et lire une pièce sont des expériences totalement différentes. Ici, il n’y a qu’à se laisser porter par le rêve et la réalité, par la fatalité et le libre arbitre, par le mensonge et la vérité. Une pièce qui va rentrer au panthéon de mes pièces préférées avec Hamlet, Cyrano de Bergerac et Andromaque. "Qu’est-ce que la vie? Un délire. Qu’est donc la vie? Une illusion, une ombre, une fiction ; le plus grand bien est peu de chose, car toute la vie n’est qu’un songe, et les songes rien que des songes." #bookstagram #booklover #instalivre #livraddict #teatime #litterature #litteratureespagnole #spanishliterature #theatre #calderon @flammarionlivres
Download index side qrcode