#lireenfolio

#已发帖 13109
//
« il aimait être assis là, occupé à quelque chose et en s’abandonnant à l’idée que le monde l’avait oublié. » Robert Walser, Les enfants Tanner
—
#currentlyreading #folio #cafelugat #lireenfolio #bookstagram #robertwalser
// « il aimait être assis là, occupé à quelque chose et en s’abandonnant à l’idée que le monde l’avait oublié. » Robert Walser, Les enfants Tanner — #currentlyreading #folio #cafelugat #lireenfolio #bookstagram #robertwalser
Pause lecture avec le grand Philip Roth : « La Tache », ou la société américaine dans toute sa splendeur, son puritanisme à l’ère Clinton, le traumatisme de la guerre du Vietnam, le racisme, les guerres internes du milieu universitaire... Et, au milieu, cette quête de soi contre un « nous », la construction d’une nouvelle identité en réaction à l’ultra-conformisme. Fascinant !
#latache #philiproth #thehumanstain @folio_livres #lireenfolio #folio #lecture #lecturedumoment #lire #livre #livrestagram #livreaddict #book #bookstagram #litterature #litteratureamericaine #instabook #instalecture #happymonday
Pause lecture avec le grand Philip Roth : « La Tache », ou la société américaine dans toute sa splendeur, son puritanisme à l’ère Clinton, le traumatisme de la guerre du Vietnam, le racisme, les guerres internes du milieu universitaire... Et, au milieu, cette quête de soi contre un « nous », la construction d’une nouvelle identité en réaction à l’ultra-conformisme. Fascinant ! #latache #philiproth #thehumanstain @folio_livres #lireenfolio #folio #lecture #lecturedumoment #lire #livre #livrestagram #livreaddict #book #bookstagram #litterature #litteratureamericaine #instabook #instalecture #happymonday
LE COMTE DE MONTE-CRISTO d’A. Dumas 🔪🗺 (1/3)
.
.
« ”Et maintenant, dit l’homme inconnu, adieu bonté, humanité, reconnaissance… Adieu à tous les sentiments qui épanouissent le cœur !… Je me suis substitué à la providence pour récompenser les bons… Que le Dieu vengeur me cède sa place pour punir les méchants !” Et à ces mots, il fit un signal, et, comme s’il n’eût attendu que ce signal pour partir, le yacht prit aussitôt la mer » .
.
Salutations ! Aujourd’hui on se retrouve pour commencer à parler d’un des plus grands romans d’aventures de tous les temps : le comte de Monte-Cristo
.
.
Lorsque son navire accosta dans le port de Marseille le 24 février 1815, Edmond Dantès avait tout : un avenir prometteur dans la marine marchande et la perspective d’un mariage heureux avec Mercedes. Cependant, victime de la jalousie des uns et de l’arrivisme des autres, Edmond est pris dans un piège qui le mènera au château d’if, condamné pour trahison
.
.
« - Ce qui veut dire, repris avec hésitation Villefort, que la nature humaine étant faible, tout homme, selon vous, a commis des… fautes ? - Des fautes… Ou des crimes, répondit négligemment Monte-Cristo» .
.
Il y a un peu plus d’un an maintenant que j’ai achevé le premier tome de cette épopée aventureuse et majestueuse. Aujourd’hui, c’est donc plein d’enthousiasme que je m’attaque, enfin, au second volume des aventures d’Edmond Dantès ! .
.
« Dantès était sur la voie qu’il voulait parcourir, et marchait au but qu’il voulait atteindre : son cœur était entrain de se pétrifier dans sa poitrine»
LE COMTE DE MONTE-CRISTO d’A. Dumas 🔪🗺 (1/3) . . « ”Et maintenant, dit l’homme inconnu, adieu bonté, humanité, reconnaissance… Adieu à tous les sentiments qui épanouissent le cœur !… Je me suis substitué à la providence pour récompenser les bons… Que le Dieu vengeur me cède sa place pour punir les méchants !” Et à ces mots, il fit un signal, et, comme s’il n’eût attendu que ce signal pour partir, le yacht prit aussitôt la mer » . . Salutations ! Aujourd’hui on se retrouve pour commencer à parler d’un des plus grands romans d’aventures de tous les temps : le comte de Monte-Cristo . . Lorsque son navire accosta dans le port de Marseille le 24 février 1815, Edmond Dantès avait tout : un avenir prometteur dans la marine marchande et la perspective d’un mariage heureux avec Mercedes. Cependant, victime de la jalousie des uns et de l’arrivisme des autres, Edmond est pris dans un piège qui le mènera au château d’if, condamné pour trahison . . « - Ce qui veut dire, repris avec hésitation Villefort, que la nature humaine étant faible, tout homme, selon vous, a commis des… fautes ? - Des fautes… Ou des crimes, répondit négligemment Monte-Cristo» . . Il y a un peu plus d’un an maintenant que j’ai achevé le premier tome de cette épopée aventureuse et majestueuse. Aujourd’hui, c’est donc plein d’enthousiasme que je m’attaque, enfin, au second volume des aventures d’Edmond Dantès ! . . « Dantès était sur la voie qu’il voulait parcourir, et marchait au but qu’il voulait atteindre : son cœur était entrain de se pétrifier dans sa poitrine»
« La pièce vaste, bleuâtre, contenait un divan profond, recouvert de crin brun moelleux brut, et une vague somnolence y planait comme une buée. » p21. Après #unfoliodansmavalise #unfolioaumusee #lireenfolio #expohammershoi #bookstagram #instalivre #instabook #bookaddict #booklover
« La pièce vaste, bleuâtre, contenait un divan profond, recouvert de crin brun moelleux brut, et une vague somnolence y planait comme une buée. » p21. Après #unfoliodansmavalise #unfolioaumusee #lireenfolio #expohammershoi #bookstagram #instalivre #instabook #bookaddict #booklover
J-15 avant les vacances d’été, préparation des livres en cours. J’en ai déjà donné quelques uns à droite, à gauche pour alléger mes valises. Marceau a pris la place de mes livres logistiquement parlant. J’ai déjà bien entamé la rentrée littéraire, et vous ai préparé mes petites chroniques coup de cœur. Du coup, quoi de mieux qu’un bon gros classique pour occuper ses soirées de détente ? 
Mon défi de l’été, terminer Les trois mousquetaires de Dumas. J’aurai pu (du) prendre Proust qui traine désespérément seul depuis quelques années, mais pas vraiment envie. .

Pour le #readingclassicschallenge2019 j’avais choisi Pauline. Une très belle lecture. Un roman d’aventures. La belle et riche Pauline, rencontre Horace lors d’une partie de chasse. Sans en savoir vraiment beaucoup sur cet homme, ils se marient. La vie de couple vire vite aux mystères et aux cachotteries. Mais que peut bien dissimuler Horace ? Pauline le découvrira à ses dépends... une histoire d’amour impossible, tragique... incontournable Dumas ❤️
.
On connaît souvent l’histoire des trois mousquetaires, on a vu le film, une pièce de théâtre, une version abrégée... allez je n’ai pas peur de ces 800 pages. Un peu de cape et épée pour cet été, c’est parfait ! .
#lestroismousquetaires #alexandredumas #pauline #lireenfolio #folio #bookstagram
J-15 avant les vacances d’été, préparation des livres en cours. J’en ai déjà donné quelques uns à droite, à gauche pour alléger mes valises. Marceau a pris la place de mes livres logistiquement parlant. J’ai déjà bien entamé la rentrée littéraire, et vous ai préparé mes petites chroniques coup de cœur. Du coup, quoi de mieux qu’un bon gros classique pour occuper ses soirées de détente ? Mon défi de l’été, terminer Les trois mousquetaires de Dumas. J’aurai pu (du) prendre Proust qui traine désespérément seul depuis quelques années, mais pas vraiment envie. . Pour le #readingclassicschallenge2019 j’avais choisi Pauline. Une très belle lecture. Un roman d’aventures. La belle et riche Pauline, rencontre Horace lors d’une partie de chasse. Sans en savoir vraiment beaucoup sur cet homme, ils se marient. La vie de couple vire vite aux mystères et aux cachotteries. Mais que peut bien dissimuler Horace ? Pauline le découvrira à ses dépends... une histoire d’amour impossible, tragique... incontournable Dumas ❤️ . On connaît souvent l’histoire des trois mousquetaires, on a vu le film, une pièce de théâtre, une version abrégée... allez je n’ai pas peur de ces 800 pages. Un peu de cape et épée pour cet été, c’est parfait ! . #lestroismousquetaires #alexandredumas #pauline #lireenfolio #folio #bookstagram
Dans ce roman, nous suivons Constance Chatterley ainsi que son mari Clifford. Peu de temps après leur mariage, Clifford est envoyé à la guerre et revient avec le bas du corps paralysé. C’est une dure réalité à accepter pour la jeune Constance : elle n’aura jamais d’enfant mais surtout elle ne connaîtra jamais l’amour sensuel avec son mari.
Nous la suivons donc à partir du retour de son mari : sa relation avec les hommes qui l’entourent, ses pensées, jusqu’au jour où elle rencontre le garde-chasse de son mari Olivier Mellors. Grâce à cet homme, elle vient enfin à bout de sa frustration et elle se sent à nouveau aimée et désirée par un homme. C’est aussi l’occasion pour Olivier de reprendre goût à la vie et de cesser de vivre à l’écart de la société.
•
J’ai beaucoup aimé ce roman ! L’histoire d’amour est loin d’être ennuyeuse du fait de ses répercutions sur l’ensemble des personnages de ce roman. J’ai adoré suivre la vie des personnages, l’évolution de leurs sentiments mais également de leur caractère ainsi que l’histoire d’amour naissante entre Constance et Olivier.
C’est un excellent roman que je ne peux que vous recommander !
•
4/5
•
#dhlawrence #ladychatterleyslover #lamantdeladychatterley #folio #folioclassique #lireenfolio #editionsfolio #britishliterature #englishliterature #litteratureanglaise #classicliterature #littérature #litteratureclassique #lawrence #bookreview #bookstagram #booksofinstagram
Dans ce roman, nous suivons Constance Chatterley ainsi que son mari Clifford. Peu de temps après leur mariage, Clifford est envoyé à la guerre et revient avec le bas du corps paralysé. C’est une dure réalité à accepter pour la jeune Constance : elle n’aura jamais d’enfant mais surtout elle ne connaîtra jamais l’amour sensuel avec son mari. Nous la suivons donc à partir du retour de son mari : sa relation avec les hommes qui l’entourent, ses pensées, jusqu’au jour où elle rencontre le garde-chasse de son mari Olivier Mellors. Grâce à cet homme, elle vient enfin à bout de sa frustration et elle se sent à nouveau aimée et désirée par un homme. C’est aussi l’occasion pour Olivier de reprendre goût à la vie et de cesser de vivre à l’écart de la société. • J’ai beaucoup aimé ce roman ! L’histoire d’amour est loin d’être ennuyeuse du fait de ses répercutions sur l’ensemble des personnages de ce roman. J’ai adoré suivre la vie des personnages, l’évolution de leurs sentiments mais également de leur caractère ainsi que l’histoire d’amour naissante entre Constance et Olivier. C’est un excellent roman que je ne peux que vous recommander ! • 4/5 • #dhlawrence #ladychatterleyslover #lamantdeladychatterley #folio #folioclassique #lireenfolio #editionsfolio #britishliterature #englishliterature #litteratureanglaise #classicliterature #littérature #litteratureclassique #lawrence #bookreview #bookstagram #booksofinstagram
[Zina] Lire Un monde meilleur de Marcus Sakey alors qu'on profite du soleil sur son transat est assez surréaliste tant le tome 2 des Brillants est effrayant, tout en tension, prenant et réaliste ! Je me demande vraiment pourquoi j'ai attendu si longtemps pour continuer cette série ! 📚Résumé : Depuis 1980, 1 % de la population naît avec des dons hors du commun. Trente années durant, le monde a tenté d'ostraciser ces êtres exceptionnels. Aujourd'hui, tout s'inverse : un réseau terroriste dirigé par des Brillants a paralysé trois grandes villes américaines. Les rayons des supermarchés sont désespérément vides. Les appels aux services d'urgence restent sans réponse. Et des fanatiques brûlent des gens vifs. Nick Cooper connaît parfaitement les enjeux : ancien agent chargé de traquer les terroristes, il a par la suite côtoyé leur leader controversé. Nick, lui-même Brillant, et désormais conseiller du président des États-Unis, est fondamentalement opposé aux insurgés – du moins, en théorie. @folio_livres
#currentlyreading #lecturedumoment #marcussakey #lesbrillants #lireenfolio #bookrecommendation  #bookaddicted #ratdebibliotheque #lireausoleil #bookstagram #igreads #instalivre #instabook #thrillerfantastique #bookphotography #livrestagram #pipelettesenparlent
[Zina] Lire Un monde meilleur de Marcus Sakey alors qu'on profite du soleil sur son transat est assez surréaliste tant le tome 2 des Brillants est effrayant, tout en tension, prenant et réaliste ! Je me demande vraiment pourquoi j'ai attendu si longtemps pour continuer cette série ! 📚Résumé : Depuis 1980, 1 % de la population naît avec des dons hors du commun. Trente années durant, le monde a tenté d'ostraciser ces êtres exceptionnels. Aujourd'hui, tout s'inverse : un réseau terroriste dirigé par des Brillants a paralysé trois grandes villes américaines. Les rayons des supermarchés sont désespérément vides. Les appels aux services d'urgence restent sans réponse. Et des fanatiques brûlent des gens vifs. Nick Cooper connaît parfaitement les enjeux : ancien agent chargé de traquer les terroristes, il a par la suite côtoyé leur leader controversé. Nick, lui-même Brillant, et désormais conseiller du président des États-Unis, est fondamentalement opposé aux insurgés – du moins, en théorie. @folio_livres #currentlyreading #lecturedumoment #marcussakey #lesbrillants #lireenfolio #bookrecommendation #bookaddicted #ratdebibliotheque #lireausoleil #bookstagram #igreads #instalivre #instabook #thrillerfantastique #bookphotography #livrestagram #pipelettesenparlent
« Non mais je pars pas longtemps, je prends juste quelques livres. » 🙄 
Est-ce que vous aussi vous embarquez plus de livres qu’il n’en faut quand vous partez en vacances ? Car nous c’est le cas. 😂 
Et comme on a pas encore assez de livres on en profite pour participer au concours organisé par @folio_livres : #unfoliodansmavalise ! Bon ok nous on est dans l’excès mais chut. 🤫 
Et spéciale dédicace à mon daddy pour la photo ! 📸 
Julie et Vanessa. 🌙🌸 #lireenfolio #folio #book #bookaddict #booklover #blog #blogueuse #livre #friendship #bestfriends #holidays #summer
« Non mais je pars pas longtemps, je prends juste quelques livres. » 🙄 Est-ce que vous aussi vous embarquez plus de livres qu’il n’en faut quand vous partez en vacances ? Car nous c’est le cas. 😂 Et comme on a pas encore assez de livres on en profite pour participer au concours organisé par @folio_livres : #unfoliodansmavalise ! Bon ok nous on est dans l’excès mais chut. 🤫 Et spéciale dédicace à mon daddy pour la photo ! 📸 Julie et Vanessa. 🌙🌸 #lireenfolio #folio #book #bookaddict #booklover #blog #blogueuse #livre #friendship #bestfriends #holidays #summer
☀️M E K T O U B M Y L O V E
•
« Trois brunes, faudra creuser ça. En attendant j’incline à l’hypothèse du pire bien sûr. Étant entendu que les blondes sont les plus belles femmes, les brunes sont la deuxième division de la féminité, et par conséquent j’évolue dans la deuxième division de l’amour. »
•
Il a quinze ans, on est le 7 juillet 1986 à Saint-Michel-sur-L’Herme et « le Nantais » n’a plus une minute à perdre, il faut « qu’il couche ». 50% du plaisir résidera dans le fait que tout le monde sera au courant et que, ah enfin, il sera un homme, un vrai. Malgré son léger duvet au-dessus de la lèvre car il n’ose pas demander à sa mère qu’elle lui offre un rasoir, et malgré son gros bouton qui lui fait s’auto attribuer un 9 sur 20.
•
La mémorable première phrase de ce roman : « Depuis vingt ans à vrai dire je n’ai plus cessé de rire. » confirme que François Bégaudeau, quinze ans en 1986, incarne à la perfection ses personnages. « La blessure la vraie », publié en 2011, a servi d’inspiration libre à Abdellatif Kechiche dont on attend avec impatience la suite de « Mektoub My Love : canto uno », « l’Intermezzo » qui a fait couler tant d’encre après sa projection au Festival de Cannes.
•
C’est ce qui m’a poussée à cette saine lecture de vacances, mais ce qui en ressort est très différent tant « l’adaptation ciné » est libre : ce livre, c’est surtout un brouillon du Prix Goncourt de cette année, Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu. Moins intense, moins porteur de message, moins emblématique d’un milieu, je m’y suis du coup un peu ennuyée, malgré ma passion pour les livres et les films sur l’adolescence et les premiers amours, sur cette recherche de soi. Mais c’est quand même pas mal, pas mal du tout.
•
A LIRE SI : Vous avez aimé Mektoub, my love ou Leurs enfants après eux 😉
•
315 pages @folio_livres
•
#lireenfolio #folio #livredepoche #ideelecture #francoisbegaudeau #nicolasmathieu #lablessurelavraie #leursenfantsapreseux #mektoubmylove #roman #lecture #bookstagram #estellereads
☀️M E K T O U B M Y L O V E • « Trois brunes, faudra creuser ça. En attendant j’incline à l’hypothèse du pire bien sûr. Étant entendu que les blondes sont les plus belles femmes, les brunes sont la deuxième division de la féminité, et par conséquent j’évolue dans la deuxième division de l’amour. » • Il a quinze ans, on est le 7 juillet 1986 à Saint-Michel-sur-L’Herme et « le Nantais » n’a plus une minute à perdre, il faut « qu’il couche ». 50% du plaisir résidera dans le fait que tout le monde sera au courant et que, ah enfin, il sera un homme, un vrai. Malgré son léger duvet au-dessus de la lèvre car il n’ose pas demander à sa mère qu’elle lui offre un rasoir, et malgré son gros bouton qui lui fait s’auto attribuer un 9 sur 20. • La mémorable première phrase de ce roman : « Depuis vingt ans à vrai dire je n’ai plus cessé de rire. » confirme que François Bégaudeau, quinze ans en 1986, incarne à la perfection ses personnages. « La blessure la vraie », publié en 2011, a servi d’inspiration libre à Abdellatif Kechiche dont on attend avec impatience la suite de « Mektoub My Love : canto uno », « l’Intermezzo » qui a fait couler tant d’encre après sa projection au Festival de Cannes. • C’est ce qui m’a poussée à cette saine lecture de vacances, mais ce qui en ressort est très différent tant « l’adaptation ciné » est libre : ce livre, c’est surtout un brouillon du Prix Goncourt de cette année, Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu. Moins intense, moins porteur de message, moins emblématique d’un milieu, je m’y suis du coup un peu ennuyée, malgré ma passion pour les livres et les films sur l’adolescence et les premiers amours, sur cette recherche de soi. Mais c’est quand même pas mal, pas mal du tout. • A LIRE SI : Vous avez aimé Mektoub, my love ou Leurs enfants après eux 😉 • 315 pages @folio_livres#lireenfolio #folio #livredepoche #ideelecture #francoisbegaudeau #nicolasmathieu #lablessurelavraie #leursenfantsapreseux #mektoubmylove #roman #lecture #bookstagram #estellereads
🌟LE CLASSIQUE🌟
Mon prof de 4e nous avait fait acheter Ravage, de René Barjavel. Nous ne l’avions finalement jamais lu. Sans doute la meilleure chose qui ait été. Parce que je serais passée totalement à côté du texte.
.
Paris, 2052 - Les diverses créations technologiques ont fait de l’homme un être totalement assisté et dépendant de l’énergie. Jusqu’au jour où une panne générale fait s’écrouler ce monde voulu parfait. François, jeune homme se destinant à devenir ingénieur, est fils d’agriculteurs vivant dans le Sud de la France. Pour sauver sa peau et celle de Blanche, dont il est amoureux, il organise un groupe de mercenaires pour traverser la France à feu et à sang et rejoindre Vaux, son village natal et celui de la jeune femme.
.
La SF, ce n’est pas du tout un genre littéraire que je lis habituellement. Et pourtant j’ai dévoré ce récit post-apocalyptique, publié en 1943, en pleine 2nde Guerre mondiale.
.
C’est un roman particulièrement riche, donc je vais essayer de résumer en quelques points ce qui m’y a plu :

L’écriture de Barjavel, poétique dans ses descriptions, vive dans ses rebondissements.

La proximité de sa vision avec la vie que nous menons actuellement où technologie, vitesse et efficacité prennent le pas sur tout. « Tout cela est notre faute. Les hommes ont libéré des forces terribles que la nature tenait enfermées avec précaution. Ils ont cru s’en rendre maîtres. Ils ont nommé cela le Progrès. C’est un progrès accéléré vers la mort. Ils emploient pendant quelque temps ces forces pour construire, puis un beau jour, parce que les hommes sont des hommes, c’est-à-dire des êtres chez qui le mal domine le bien, parce que le progrès moral de ces hommes est loin d’avoir été aussi rapide que le progrès de leur science, ils tournent celle-ci vers la destruction. » Fascinant et angoissant…

La satire du monde politique avec tous ces ministres au titre improbable incapables de protéger la population. .
« La SF n'est pas un genre littéraire », définissait René Barjavel. « C'est une nouvelle littérature, qui comprend tous les genres : satirique, lyrique, psychologique, poétique, et surtout épique. » (suite en commentaire)
🌟LE CLASSIQUE🌟 Mon prof de 4e nous avait fait acheter Ravage, de René Barjavel. Nous ne l’avions finalement jamais lu. Sans doute la meilleure chose qui ait été. Parce que je serais passée totalement à côté du texte. . Paris, 2052 - Les diverses créations technologiques ont fait de l’homme un être totalement assisté et dépendant de l’énergie. Jusqu’au jour où une panne générale fait s’écrouler ce monde voulu parfait. François, jeune homme se destinant à devenir ingénieur, est fils d’agriculteurs vivant dans le Sud de la France. Pour sauver sa peau et celle de Blanche, dont il est amoureux, il organise un groupe de mercenaires pour traverser la France à feu et à sang et rejoindre Vaux, son village natal et celui de la jeune femme. . La SF, ce n’est pas du tout un genre littéraire que je lis habituellement. Et pourtant j’ai dévoré ce récit post-apocalyptique, publié en 1943, en pleine 2nde Guerre mondiale. . C’est un roman particulièrement riche, donc je vais essayer de résumer en quelques points ce qui m’y a plu : L’écriture de Barjavel, poétique dans ses descriptions, vive dans ses rebondissements. La proximité de sa vision avec la vie que nous menons actuellement où technologie, vitesse et efficacité prennent le pas sur tout. « Tout cela est notre faute. Les hommes ont libéré des forces terribles que la nature tenait enfermées avec précaution. Ils ont cru s’en rendre maîtres. Ils ont nommé cela le Progrès. C’est un progrès accéléré vers la mort. Ils emploient pendant quelque temps ces forces pour construire, puis un beau jour, parce que les hommes sont des hommes, c’est-à-dire des êtres chez qui le mal domine le bien, parce que le progrès moral de ces hommes est loin d’avoir été aussi rapide que le progrès de leur science, ils tournent celle-ci vers la destruction. » Fascinant et angoissant… La satire du monde politique avec tous ces ministres au titre improbable incapables de protéger la population. . « La SF n'est pas un genre littéraire », définissait René Barjavel. « C'est une nouvelle littérature, qui comprend tous les genres : satirique, lyrique, psychologique, poétique, et surtout épique. » (suite en commentaire)
* YOURCENAR * Mémoires d’Hadrien *
Hadrien fut empereur à Rome, ça pose son homme. Sa vie fut donc faite de conquêtes, d’intrigues politiques, de pouvoir, de garnisons militaires, de combats, de trahisons.
Elle embrasse large un empire vaste comme le monde, dont Rome est un centre qui vaut tous les sacrifices.
Et Yourcenar prend le temps du récit de cette destinée publique, elle raconte ces pans entiers qui constituent le banal de qui est empereur romain.
Mais pas seulement. 
Yourcenar fait dire « je » à Hadrien. Il est à la fin de sa vie, il se confie à Marc-Aurèle, son possible successeur.
Bien sûr il raconte les difficultés du métier, les décisions politiques au sens noble mais pas toujours qu’un empereur doit prendre, la responsabilité, la confiance, la vision que cela suppose. Mais surtout il se dépouille. Dans le secret de la longue lettre qu’il rédige à Marc Aurèle, il n’est plus qu’un homme.
Et cette humanité traverse siècles et civilisations. L’ambition, l’amour, le poids des choix,... Hadrien y est confronté dans son quotidien si ancien, pas si loin de nos imbroglios d’aujourd’hui. C’est cette contemporanéité-là, finalement évidente qui fait de ce livre une lecture savoureuse.
Et la langue de Yourcenar... si dense qui circonvolutionne avec élégance. Ces mots onctueux qui prennent le temps de déployer une idée raffinée et précise.
Et à la fin ses notes, ultime plaisir de lecture : voir de près la pensée d’un auteur se façonner tout au long de l’écriture. 
#litteratureclassique #yourcenar #folio #folio_livres #lireenpoche #lireenfolio #livresaddict #lire #lecture #plaisirdelecture #lecturedumoment
#litterature #livres #livre #lectureaddict #lecturedusoir #lecturedujour #bibliophile #livrestagram #bookstagram #littérature
#leslivresquiracontent #plaisirdelire
#booklover #instabook
#avislecture #passionlecture #bookaddict
#booksforever #bookaddiction #avislecture
* YOURCENAR * Mémoires d’Hadrien * Hadrien fut empereur à Rome, ça pose son homme. Sa vie fut donc faite de conquêtes, d’intrigues politiques, de pouvoir, de garnisons militaires, de combats, de trahisons. Elle embrasse large un empire vaste comme le monde, dont Rome est un centre qui vaut tous les sacrifices. Et Yourcenar prend le temps du récit de cette destinée publique, elle raconte ces pans entiers qui constituent le banal de qui est empereur romain. Mais pas seulement.  Yourcenar fait dire « je » à Hadrien. Il est à la fin de sa vie, il se confie à Marc-Aurèle, son possible successeur. Bien sûr il raconte les difficultés du métier, les décisions politiques au sens noble mais pas toujours qu’un empereur doit prendre, la responsabilité, la confiance, la vision que cela suppose. Mais surtout il se dépouille. Dans le secret de la longue lettre qu’il rédige à Marc Aurèle, il n’est plus qu’un homme. Et cette humanité traverse siècles et civilisations. L’ambition, l’amour, le poids des choix,... Hadrien y est confronté dans son quotidien si ancien, pas si loin de nos imbroglios d’aujourd’hui. C’est cette contemporanéité-là, finalement évidente qui fait de ce livre une lecture savoureuse. Et la langue de Yourcenar... si dense qui circonvolutionne avec élégance. Ces mots onctueux qui prennent le temps de déployer une idée raffinée et précise. Et à la fin ses notes, ultime plaisir de lecture : voir de près la pensée d’un auteur se façonner tout au long de l’écriture. #litteratureclassique #yourcenar #folio #folio_livres #lireenpoche #lireenfolio #livresaddict #lire #lecture #plaisirdelecture #lecturedumoment #litterature #livres #livre #lectureaddict #lecturedusoir #lecturedujour #bibliophile #livrestagram #bookstagram #littérature #leslivresquiracontent #plaisirdelire #booklover #instabook #avislecture #passionlecture #bookaddict #booksforever #bookaddiction #avislecture
📚Tu montreras ma tête au peuple de @fhdeserable 🇫🇷 2013
Pour ce 14 juillet, des portraits de personnages de la Révolution dans leurs derniers instants avant la guillotine ! Un premier roman remarquablement maîtrisé, l’auteur nous fait entendre toutes ces voix qui ont fait l’histoire : Charlotte Corday, Danton, les Girondins à leur dernier banquet, Lavoisier jusqu’au geôlier de Marie Antoinette... Tous ces derniers instants se situent pendant la Grande Terreur entre 1793-1794. François-Henri Désérable oscille entre l’histoire et la littérature et excelle dans les deux genres avec en prime un hommage à Pierre Michon !
Bonne fête nationale ! 🎉🎆🎇
Extrait du portrait de Lavoisier : « À l’abbaye de Port-Royal, transformée en maison d’arrêt pendant la Révolution, il lisait. Dans l’hôtel des Fermes, reconverti en prison à l’usage des fermiers généraux, il lisait. Quand on vint le chercher à la Conciergerie, un quinquet fuligineux éclairait à peine la cellule assombrie, et le plus grand esprit français du siècle dernier, tapi dans la pénombre, lisait. Alors que croyez-vous qu’il fît sur la sinistre charrette ? Le plus souvent, les condamnés criaient, pleuraient, priaient, haranguaient le peuple ou le maudissaient. Le plus grand esprit français du siècle dernier ? Il lisait. »
#Instabook #bookstagram #lecture #roman #instagood #PicOfTheDay #booklover #Littérature #Litterature #bookworm #instalivre #jaimelire #instapic #lecturedujour #onalu #instalecture #LectureEnCours #LectureDuMoment #ReadingIsSexy #instadaily #instadailypic #pictureoftheday #livrestagram #TuMontrerasMaTêteAuPeuple #Folio #LireEnFolio #14juillet #FêteNationale
📚Tu montreras ma tête au peuple de @fhdeserable 🇫🇷 2013 Pour ce 14 juillet, des portraits de personnages de la Révolution dans leurs derniers instants avant la guillotine ! Un premier roman remarquablement maîtrisé, l’auteur nous fait entendre toutes ces voix qui ont fait l’histoire : Charlotte Corday, Danton, les Girondins à leur dernier banquet, Lavoisier jusqu’au geôlier de Marie Antoinette... Tous ces derniers instants se situent pendant la Grande Terreur entre 1793-1794. François-Henri Désérable oscille entre l’histoire et la littérature et excelle dans les deux genres avec en prime un hommage à Pierre Michon ! Bonne fête nationale ! 🎉🎆🎇 Extrait du portrait de Lavoisier : « À l’abbaye de Port-Royal, transformée en maison d’arrêt pendant la Révolution, il lisait. Dans l’hôtel des Fermes, reconverti en prison à l’usage des fermiers généraux, il lisait. Quand on vint le chercher à la Conciergerie, un quinquet fuligineux éclairait à peine la cellule assombrie, et le plus grand esprit français du siècle dernier, tapi dans la pénombre, lisait. Alors que croyez-vous qu’il fît sur la sinistre charrette ? Le plus souvent, les condamnés criaient, pleuraient, priaient, haranguaient le peuple ou le maudissaient. Le plus grand esprit français du siècle dernier ? Il lisait. » #Instabook #bookstagram #lecture #roman #instagood #PicOfTheDay #booklover #Littérature #Litterature #bookworm #instalivre #jaimelire #instapic #lecturedujour #onalu #instalecture #LectureEnCours #LectureDuMoment #ReadingIsSexy #instadaily #instadailypic #pictureoftheday #livrestagram #TuMontrerasMaTêteAuPeuple #Folio #LireEnFolio #14juillet #FêteNationale
C'est le roman qui m'a accompagnée pendant les écrits et les oraux du CRPE.
Une écriture unique, une construction originale... mais des longueurs qui n'en finissaient plus. Contente d'être arrivée au bout de la Horde 👍
#teatime #teaaddict #instatea #teagram #collectiont #bookstagram #instabook #bookaddict #lireenfolio #livrestagram #foliosf
C'est le roman qui m'a accompagnée pendant les écrits et les oraux du CRPE. Une écriture unique, une construction originale... mais des longueurs qui n'en finissaient plus. Contente d'être arrivée au bout de la Horde 👍 #teatime #teaaddict #instatea #teagram #collectiont #bookstagram #instabook #bookaddict #lireenfolio #livrestagram #foliosf
En dépit de tous ces visages qui la moquait, une mère ne cessa jamais de dire à son enfant « Tu seras un grand homme mon fils ». Une entêtante supplique que cette mère, extravagante et à fleur de peau, martelait à son enfant. Romain Gary grandit avec cette mission gravée sur sa peau, devenir, devenir encore plus, tel était sa malédiction

Un jour venu le temps d’écrire, à une époque où cet art fatiguait les poignets et usait les doigts. Un jour venu le temps où le talent de cet homme caressa les cieux.

Naissait alors un immense écrivain dont les mots, tant d’années après, s’emparent toujours de nous comme l’encre s’empare du papier. La Promesse de l’aube est un roman inspiré de la vie de son auteur. Une vie riche et dure, vouée à la littérature, avec en toile de fond une France en guerre. 
Cette œuvre est l’une des plus bouleversante qu’il m’ait été donné de lire. L’amour, la guerre, la grandeur, la promesse de l’aube est tout ceci et bien plus. D’une plume sans sourires, d’une plume nourrit par l’amour et la mort, l’auteur nous arrache à nos vies pour nous emmener dans la sienne.

Romain Gary, génie de la littérature, seul ecrivain deux fois Goncourt, véritable fierté française était un homme capable de mettre les mots à genoux.

Emparez-vous du bouquin, ouvrez-le et plongez en son cœur, vos yeux seront hallucinés de talent...
En dépit de tous ces visages qui la moquait, une mère ne cessa jamais de dire à son enfant « Tu seras un grand homme mon fils ». Une entêtante supplique que cette mère, extravagante et à fleur de peau, martelait à son enfant. Romain Gary grandit avec cette mission gravée sur sa peau, devenir, devenir encore plus, tel était sa malédiction Un jour venu le temps d’écrire, à une époque où cet art fatiguait les poignets et usait les doigts. Un jour venu le temps où le talent de cet homme caressa les cieux. Naissait alors un immense écrivain dont les mots, tant d’années après, s’emparent toujours de nous comme l’encre s’empare du papier. La Promesse de l’aube est un roman inspiré de la vie de son auteur. Une vie riche et dure, vouée à la littérature, avec en toile de fond une France en guerre. Cette œuvre est l’une des plus bouleversante qu’il m’ait été donné de lire. L’amour, la guerre, la grandeur, la promesse de l’aube est tout ceci et bien plus. D’une plume sans sourires, d’une plume nourrit par l’amour et la mort, l’auteur nous arrache à nos vies pour nous emmener dans la sienne. Romain Gary, génie de la littérature, seul ecrivain deux fois Goncourt, véritable fierté française était un homme capable de mettre les mots à genoux. Emparez-vous du bouquin, ouvrez-le et plongez en son cœur, vos yeux seront hallucinés de talent...
LA VIE DEVANT SOI D’E. Ajar (R. Gary) 🧓🏼🚶‍♂️
.
.
« Elle a commencé tout de suite à avoir du mal à respirer et à siffler des bronches, mais elle a continué à balayer et il n’y avait personne pour lui dire sauf moi, tout le monde s’en foutait. Bien sûr, on la payait pour s’occuper de moi et la seule chose qu’on avait ensemble, c’est qu’on avait rien et personne, mais il n’y avait rien de plus mauvais pour son asthme que la poussière »
.
.
Salutations ! Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’une  histoire d’amour filial aussi fort que terrible
.
.
À Belleville dans les années 70, Momo et Madame Rosa avancent main dans la main contre une Assistance Publique qui ne veut pas que les putes élèvent leurs enfants, et contre un Ordre des médecins qui refuse qu’une vielle femme malade bénéficie du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Momo, petit garçon arabe de 10 ans, va alors tout faire pour que  cette vieille femme juive, qui l’a élevé et aimé, puisse finir sa vie dans son ”trou juif” .
.
« - Tu comprends ? - Non, mais ça ne fait rien, j’ai l’habitude. - C’est là que je viens de me cacher quand j’ai peur. - Peur de quoi, Madame Rosa ? - C’est pas nécessaire d’avoir des raisons pour avoir peur, Momo. Ça, j’ai jamais oublié, parce que c’est la chose la plus vraie que j’ai jamais entendue » .
.
Avec son réalisme cru teinté d’humour et de bienveillance, ce livre retranscrit à merveille ces relations issues du hasard qui mènent à de belles histoires d’amour. Au fil des pages et des années, Momo se prend en effet d’affection pour cette vieille femme bien loin de la mère idéale et c’est une histoire marquante,
d’entraide et d’amour, qui se dessine .
.
« Quand ils ont enfoncé la porte pour voir d’où ça venait et qu’ils m’ont vu couché à côté, ils se sont mis à gueuler au secours quelle horreur mais ils n’avaient pas pensé à gueuler avant parce que la vie n’a pas d’odeur»
LA VIE DEVANT SOI D’E. Ajar (R. Gary) 🧓🏼🚶‍♂️ . . « Elle a commencé tout de suite à avoir du mal à respirer et à siffler des bronches, mais elle a continué à balayer et il n’y avait personne pour lui dire sauf moi, tout le monde s’en foutait. Bien sûr, on la payait pour s’occuper de moi et la seule chose qu’on avait ensemble, c’est qu’on avait rien et personne, mais il n’y avait rien de plus mauvais pour son asthme que la poussière » . . Salutations ! Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’une histoire d’amour filial aussi fort que terrible . . À Belleville dans les années 70, Momo et Madame Rosa avancent main dans la main contre une Assistance Publique qui ne veut pas que les putes élèvent leurs enfants, et contre un Ordre des médecins qui refuse qu’une vielle femme malade bénéficie du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Momo, petit garçon arabe de 10 ans, va alors tout faire pour que cette vieille femme juive, qui l’a élevé et aimé, puisse finir sa vie dans son ”trou juif” . . « - Tu comprends ? - Non, mais ça ne fait rien, j’ai l’habitude. - C’est là que je viens de me cacher quand j’ai peur. - Peur de quoi, Madame Rosa ? - C’est pas nécessaire d’avoir des raisons pour avoir peur, Momo. Ça, j’ai jamais oublié, parce que c’est la chose la plus vraie que j’ai jamais entendue » . . Avec son réalisme cru teinté d’humour et de bienveillance, ce livre retranscrit à merveille ces relations issues du hasard qui mènent à de belles histoires d’amour. Au fil des pages et des années, Momo se prend en effet d’affection pour cette vieille femme bien loin de la mère idéale et c’est une histoire marquante, d’entraide et d’amour, qui se dessine . . « Quand ils ont enfoncé la porte pour voir d’où ça venait et qu’ils m’ont vu couché à côté, ils se sont mis à gueuler au secours quelle horreur mais ils n’avaient pas pensé à gueuler avant parce que la vie n’a pas d’odeur»
H E Y | 🌲☀️
Les lectures terminées récemment... #1jour1livre 
____
▪︎La Légende de nos pères de Sorj Chalandon : un presque coup de cœur. Une réflexion sur l'histoire, sur le poids des mensonges. Une réflexion sur l'écriture du passé et l'art du témoignage. Une écriture poignante. Une découverte du passé du Nord-Pas-De-Calais, entre Lille et Valenciennes.
____
▪︎Notre Vie dans Les Forêts de Marie Darrieussecq : une dystopie coup de poing. Une écriture qui claque, un flot de conscience, une sorte de rêve du futur qui prend aux tripes écrit sous forme de réminiscences. Entre réflexion sur l'écologie, la condition humaine, le féminisme, le transhumanisme et la technologie. J'ai adoré. Coup de cœur. Mais je ferai une chronique plus longue au sujet de cette lecture.
____
▪︎Je me suis tue de Mathieu Menegaux : un récit encore assez brillant pour cet auteur qui n'en finit pas de me surprendre. L'intrigue révèle ici de nouveau une lecture fine et juste de la psychologie féminine autour d'un événement traumatique terrifiant. Reste à voir si ce livre reste dans ma mémoire sur le long terme comme j'ai gardé un souvenir frappant d'Un fils parfait. 
____
▪︎Petit éloge d'outre-mer de François Garde : après avoir lu Ce qu'il advient du sauvage blanc (coup de cœur), j'ai lu ce petit recueil de pensées et souvenirs des outre-mers. On s'attache à l'écriture de ce diplomate et homme politique érudit. On songe aussi à comparer sa pensée de "métro" (métropolitain) à celle d'auteurs ultramarins. Les descriptions sont colorées, riches, critiques, il laisse souvent ses sentiments venir agrémenter des faits précis et surprenants. Anecdotes, réflexions géopolitiques, étonnements culturels,... ce petit livre à 2€ est agréable à lire. Un certain regard sur des territoires foisonnants et étonnants. 
____
Vous connaissez ces livres ?
💙🌲
.
.
.
.
.
.
.
 #LectureTerminée #cestbizarrecequejelis #avislecture #bloglitteraire #lecturedujour #piledelivres
H E Y | 🌲☀️ Les lectures terminées récemment... #1jour1livre ____ ▪︎La Légende de nos pères de Sorj Chalandon : un presque coup de cœur. Une réflexion sur l'histoire, sur le poids des mensonges. Une réflexion sur l'écriture du passé et l'art du témoignage. Une écriture poignante. Une découverte du passé du Nord-Pas-De-Calais, entre Lille et Valenciennes. ____ ▪︎Notre Vie dans Les Forêts de Marie Darrieussecq : une dystopie coup de poing. Une écriture qui claque, un flot de conscience, une sorte de rêve du futur qui prend aux tripes écrit sous forme de réminiscences. Entre réflexion sur l'écologie, la condition humaine, le féminisme, le transhumanisme et la technologie. J'ai adoré. Coup de cœur. Mais je ferai une chronique plus longue au sujet de cette lecture. ____ ▪︎Je me suis tue de Mathieu Menegaux : un récit encore assez brillant pour cet auteur qui n'en finit pas de me surprendre. L'intrigue révèle ici de nouveau une lecture fine et juste de la psychologie féminine autour d'un événement traumatique terrifiant. Reste à voir si ce livre reste dans ma mémoire sur le long terme comme j'ai gardé un souvenir frappant d'Un fils parfait. ____ ▪︎Petit éloge d'outre-mer de François Garde : après avoir lu Ce qu'il advient du sauvage blanc (coup de cœur), j'ai lu ce petit recueil de pensées et souvenirs des outre-mers. On s'attache à l'écriture de ce diplomate et homme politique érudit. On songe aussi à comparer sa pensée de "métro" (métropolitain) à celle d'auteurs ultramarins. Les descriptions sont colorées, riches, critiques, il laisse souvent ses sentiments venir agrémenter des faits précis et surprenants. Anecdotes, réflexions géopolitiques, étonnements culturels,... ce petit livre à 2€ est agréable à lire. Un certain regard sur des territoires foisonnants et étonnants. ____ Vous connaissez ces livres ? 💙🌲 . . . . . . . #LectureTerminée #cestbizarrecequejelis #avislecture #bloglitteraire #lecturedujour #piledelivres
C’est l’été ! Prendre le temps de relaxer et de lire! 📖🌊
Melifactory, créations textiles artisanales fabriquées en Hauts de France 🇫🇷 #melifactory #couvrelivre #lireenfolio #formatpoche #unfoliodansmavalise #instabook #creatricefrancaise #madeinfrance #eshop #etsyseller #wimereuxbeach #cotedopale #cotedopaletourisme #boulognesurmer
C’est l’été ! Prendre le temps de relaxer et de lire! 📖🌊 Melifactory, créations textiles artisanales fabriquées en Hauts de France 🇫🇷 #melifactory #couvrelivre #lireenfolio #formatpoche #unfoliodansmavalise #instabook #creatricefrancaise #madeinfrance #eshop #etsyseller #wimereuxbeach #cotedopale #cotedopaletourisme #boulognesurmer
𝕊𝕠𝕟𝕚𝕖𝕥𝕔𝕙𝕜𝕒 𝕠𝕦 𝕝’𝕒𝕟𝕥𝕚 𝔹𝕠𝕧𝕒𝕣𝕪⁠⠀
⁠⠀
Je ne vais pas vous faire le résumé complet de 𝘚𝘰𝘯𝘪𝘦𝘵𝘤𝘩𝘬𝘢, Folio s’en est très bien occupé en quatrième de couverture. En gros, 𝘚𝘰𝘯𝘪𝘦𝘵𝘤𝘩𝘬𝘢 dont le vrai nom est Sofia Iossifovna est une femme moche et amoureuse de la lecture, elle plonge dans les livres pour vivre une autre vie, plus palpitante que la sienne. Elle travaille dans une bibliothèque, c’est là qu’elle rencontre Robert Victorovitch, lui aussi homme moche, mais grand séducteur par son aura d’artiste-peintre. Ils se marient, et ont un enfant Tania. Sonia (autre petit nom de Sofia) s’occupe avec joie de sa famille, elle est heureuse, mais lit moins. Un jour arrive Jasia qui va perturber ce petit cocon familial. Amie polonaise orpheline de Tania, elle est secrètement aimée de celle-ci, et est désirée par Robert ; par contre Sonietchka en a rien à faire, elle accueille Jasia comme sa fille. ⁠⠀
J’en peux plus de continuer le résumé, vous avez compris qu’il va y avoir une liaison, et puis je vous laisse le peu de suspens qui reste si vous voulez lire ce livre de 100 pages. Franchement, Sonietchka m’énerve, je crois que je ne peux pas comprendre cette femme qui se contente de si peu, et accepte tout pour le bonheur de sa famille. J’ai l’impression que l’auteure essaye d’en faire une sainte, une femme lumineuse que rien ne touche, mais au fond de moi j’ai l’impression qu’on me dessine le portrait d’une cruche… ⁠⠀
Au début, j’ai naïvement pensé que Sonietchka allait devenir une Bovary, qu’elle allait rêver d’une vie meilleure, et agir. Ç’aurait été plus excitant. Je n’avais pas de sympathie pour Emma, mais après avoir lu 𝘚𝘰𝘯𝘪𝘦𝘵𝘤𝘩𝘬𝘢, je crois que je vais revoir ma copie…⁠⠀
⁠⠀
Est-ce que 𝘚𝘰𝘯𝘪𝘦𝘵𝘤𝘩𝘬𝘢 est un bon échantillon de l’œuvre de Ludmila Oulitskaïa ? Je vous pose la question, si ce n’est pas le cas, pourrait-on me conseiller un livre d’elle moins bienveillant ?
𝕊𝕠𝕟𝕚𝕖𝕥𝕔𝕙𝕜𝕒 𝕠𝕦 𝕝’𝕒𝕟𝕥𝕚 𝔹𝕠𝕧𝕒𝕣𝕪⁠⠀ ⁠⠀ Je ne vais pas vous faire le résumé complet de 𝘚𝘰𝘯𝘪𝘦𝘵𝘤𝘩𝘬𝘢, Folio s’en est très bien occupé en quatrième de couverture. En gros, 𝘚𝘰𝘯𝘪𝘦𝘵𝘤𝘩𝘬𝘢 dont le vrai nom est Sofia Iossifovna est une femme moche et amoureuse de la lecture, elle plonge dans les livres pour vivre une autre vie, plus palpitante que la sienne. Elle travaille dans une bibliothèque, c’est là qu’elle rencontre Robert Victorovitch, lui aussi homme moche, mais grand séducteur par son aura d’artiste-peintre. Ils se marient, et ont un enfant Tania. Sonia (autre petit nom de Sofia) s’occupe avec joie de sa famille, elle est heureuse, mais lit moins. Un jour arrive Jasia qui va perturber ce petit cocon familial. Amie polonaise orpheline de Tania, elle est secrètement aimée de celle-ci, et est désirée par Robert ; par contre Sonietchka en a rien à faire, elle accueille Jasia comme sa fille. ⁠⠀ J’en peux plus de continuer le résumé, vous avez compris qu’il va y avoir une liaison, et puis je vous laisse le peu de suspens qui reste si vous voulez lire ce livre de 100 pages. Franchement, Sonietchka m’énerve, je crois que je ne peux pas comprendre cette femme qui se contente de si peu, et accepte tout pour le bonheur de sa famille. J’ai l’impression que l’auteure essaye d’en faire une sainte, une femme lumineuse que rien ne touche, mais au fond de moi j’ai l’impression qu’on me dessine le portrait d’une cruche… ⁠⠀ Au début, j’ai naïvement pensé que Sonietchka allait devenir une Bovary, qu’elle allait rêver d’une vie meilleure, et agir. Ç’aurait été plus excitant. Je n’avais pas de sympathie pour Emma, mais après avoir lu 𝘚𝘰𝘯𝘪𝘦𝘵𝘤𝘩𝘬𝘢, je crois que je vais revoir ma copie…⁠⠀ ⁠⠀ Est-ce que 𝘚𝘰𝘯𝘪𝘦𝘵𝘤𝘩𝘬𝘢 est un bon échantillon de l’œuvre de Ludmila Oulitskaïa ? Je vous pose la question, si ce n’est pas le cas, pourrait-on me conseiller un livre d’elle moins bienveillant ?
Cancer de l’âme 🇨🇭
Voilà mon premier livre choisi dans la sélection du journal Le Monde. Un récit autobiographique dérangeant qui restera longtemps gravé en moi.
🇨🇭
Fritz Zorn est le pseudonyme littéraire de Fritz Angst. Il est suisse et naît en 1944. Sa jeunesse se déroule dans une région très riche, sur « la rive dorée » de Zurich. Après cette enfance bourgeoise, il devient professeur avant d’apprendre qu’il est atteint d’un cancer à l’âge de 32 ans. 🇨🇭
L’incipit est une des plus célèbres de la littérature : « Je suis jeune et riche et cultivé ; et je suis malheureux, névrosé et seul. » Et un peu plus loin, « Naturellement, j’ai aussi le cancer, ce qui va de soi si l’on en juge d’après ce que je viens de dire ». Un début tonitruant.
Ce cancer est un déclic car il va lui révéler une chose. Il a beau avoir 32 ans mais il n’a rien vécu. La maladie lui donne l’occasion de crier sa colère. D’abord contre l’éducation austère et sans histoire de ses parents qu’il ne blâme pas pour autant. Et aussi contre l’hypocrisie de la bourgeoisie helvétique qui, à force de recherche de normalité et de conformité, est aliénante. Les voilà les responsables de cet immense gâchis. Une vie sans amour. Une vie sans sens. Une vie pour rien. 
De ce cancer de l’âme ne peut que découler un cancer physique dont il n’est que la continuité. Et même la conséquence. 🇨🇭
Fritz Zorn conclut son récit le 17 juillet 1976 par ces mots : « Je n’ai pas encore capitulé. Je me déclare en état de guerre totale. »
Quelques temps plus tard, agonisant sur son lit d’hôpital, il apprendra que son roman sera édité. Il mourra le lendemain. 🇨🇭
Le récit de Fritz Zorn est donc rempli de désespoir. Il n’a pas les codes du roman ce qui peut dérouter. Mais sa portée est universelle. Car dans la noirceur de ce texte, il y a un message. Tous ses lecteurs sont invités à entraver les règles et à s’extraire de l’éducation reçue par leur milieu. Pour éviter d’avoir à faire un constat similaire au sien. Celui de la vie empêchée. 
Quiconque lira ce livre fera un bilan de sa propre existence. Et se posera cette question : si je meurs demain, aurais-je suffisamment vécu ?
Cancer de l’âme 🇨🇭 Voilà mon premier livre choisi dans la sélection du journal Le Monde. Un récit autobiographique dérangeant qui restera longtemps gravé en moi. 🇨🇭 Fritz Zorn est le pseudonyme littéraire de Fritz Angst. Il est suisse et naît en 1944. Sa jeunesse se déroule dans une région très riche, sur « la rive dorée » de Zurich. Après cette enfance bourgeoise, il devient professeur avant d’apprendre qu’il est atteint d’un cancer à l’âge de 32 ans. 🇨🇭 L’incipit est une des plus célèbres de la littérature : « Je suis jeune et riche et cultivé ; et je suis malheureux, névrosé et seul. » Et un peu plus loin, « Naturellement, j’ai aussi le cancer, ce qui va de soi si l’on en juge d’après ce que je viens de dire ». Un début tonitruant. Ce cancer est un déclic car il va lui révéler une chose. Il a beau avoir 32 ans mais il n’a rien vécu. La maladie lui donne l’occasion de crier sa colère. D’abord contre l’éducation austère et sans histoire de ses parents qu’il ne blâme pas pour autant. Et aussi contre l’hypocrisie de la bourgeoisie helvétique qui, à force de recherche de normalité et de conformité, est aliénante. Les voilà les responsables de cet immense gâchis. Une vie sans amour. Une vie sans sens. Une vie pour rien. De ce cancer de l’âme ne peut que découler un cancer physique dont il n’est que la continuité. Et même la conséquence. 🇨🇭 Fritz Zorn conclut son récit le 17 juillet 1976 par ces mots : « Je n’ai pas encore capitulé. Je me déclare en état de guerre totale. » Quelques temps plus tard, agonisant sur son lit d’hôpital, il apprendra que son roman sera édité. Il mourra le lendemain. 🇨🇭 Le récit de Fritz Zorn est donc rempli de désespoir. Il n’a pas les codes du roman ce qui peut dérouter. Mais sa portée est universelle. Car dans la noirceur de ce texte, il y a un message. Tous ses lecteurs sont invités à entraver les règles et à s’extraire de l’éducation reçue par leur milieu. Pour éviter d’avoir à faire un constat similaire au sien. Celui de la vie empêchée. Quiconque lira ce livre fera un bilan de sa propre existence. Et se posera cette question : si je meurs demain, aurais-je suffisamment vécu ?
« TU LIS QUOI CET ÉTÉ ? » • Je ne sais pas vous, mais ma PAL estivale ne cesse de bouger. J’en enlève un, j’en rajoute trois, qu’est-ce que j’emporte avec moi ? Ce post ne résoudra pas mon problème mais peut-être qu’il aidera certains à se décider. Je vous ai concocté 2 sélections de livres géniaux propices aux vacances ou incontournables chefs-d’oeuvre.

L’AMITIÉ COMME POINT DE DÉPART

#LaDérobée
Une amitié de jeunesse qui se transforme en passion fulgurante, des ratés, des non-dits, des chemins qui s’éloignent avant de se recroiser à 40 ans, un meurtre énigmatique, le tout porté par une plume mélodieuse.

#LePlusBeauResteAVenir
Un roman choral sur une bande d’amis trentenaires qui se retrouvent à un enterrement après des années de séparation. L’occasion pour eux de se repasser le film de leurs années au lycée et de s’expliquer enfin. Une écriture fluide, à lire en écoutant JJ Goldman dont la musique imprègne le roman. Magique.

#SousLeSoleilDeMesCheveuxBlonds
Deux amies : inséparables du temps de l'adolescence, leur relation s'étiole à l'aube de l'âge adulte. Un jour l’une rompt le lien, le piétine sans aucune explication. L’autre décide alors de prendre la parole et s’adresse d’un seul souffle à son amie disparue.

UN ÉTÉ SOUS TENSION

#LesMainsDuMiracle
L’histoire vraie du Dr Kersten qui, pour avoir soulagé les maux du n°2 d’Hitler, réussira en échange à obtenir la libération de milliers de Juifs au péril de sa vie. Un miracle. Un style limpide et passionnant sans aucun temps mort. A mettre entre toutes les mains.

#Rebecca
Un roman noir qui explore avec brio l’intimité du couple, la folie, trahison, manipulation et les secrets bien gardés. Grand classique très fluide à lire, un chef d’oeuvre.

#NéDAucuneFemme
Un livre dont vous n’avez pas fini d’entendre parler. Une écriture d’une beauté transcendante. On y trouve des drames, des secrets destructeurs, les liens puissants qui unissent un parent à son enfant, une forme d'esclavagisme, le contrôle du corps de l'autre, de la violence, le besoin de vivre, de survivre, de donner vie.
•
💬 Vous êtes d’accord avec cette sélection ? Lesquels vous tentent ?
•
@franckbouysse @agathe.ruga @sophie_de_baere
« TU LIS QUOI CET ÉTÉ ? » • Je ne sais pas vous, mais ma PAL estivale ne cesse de bouger. J’en enlève un, j’en rajoute trois, qu’est-ce que j’emporte avec moi ? Ce post ne résoudra pas mon problème mais peut-être qu’il aidera certains à se décider. Je vous ai concocté 2 sélections de livres géniaux propices aux vacances ou incontournables chefs-d’oeuvre. L’AMITIÉ COMME POINT DE DÉPART #LaDérobée Une amitié de jeunesse qui se transforme en passion fulgurante, des ratés, des non-dits, des chemins qui s’éloignent avant de se recroiser à 40 ans, un meurtre énigmatique, le tout porté par une plume mélodieuse. #LePlusBeauResteAVenir Un roman choral sur une bande d’amis trentenaires qui se retrouvent à un enterrement après des années de séparation. L’occasion pour eux de se repasser le film de leurs années au lycée et de s’expliquer enfin. Une écriture fluide, à lire en écoutant JJ Goldman dont la musique imprègne le roman. Magique. #SousLeSoleilDeMesCheveuxBlonds Deux amies : inséparables du temps de l'adolescence, leur relation s'étiole à l'aube de l'âge adulte. Un jour l’une rompt le lien, le piétine sans aucune explication. L’autre décide alors de prendre la parole et s’adresse d’un seul souffle à son amie disparue. UN ÉTÉ SOUS TENSION #LesMainsDuMiracle L’histoire vraie du Dr Kersten qui, pour avoir soulagé les maux du n°2 d’Hitler, réussira en échange à obtenir la libération de milliers de Juifs au péril de sa vie. Un miracle. Un style limpide et passionnant sans aucun temps mort. A mettre entre toutes les mains. #Rebecca Un roman noir qui explore avec brio l’intimité du couple, la folie, trahison, manipulation et les secrets bien gardés. Grand classique très fluide à lire, un chef d’oeuvre. #NéDAucuneFemme Un livre dont vous n’avez pas fini d’entendre parler. Une écriture d’une beauté transcendante. On y trouve des drames, des secrets destructeurs, les liens puissants qui unissent un parent à son enfant, une forme d'esclavagisme, le contrôle du corps de l'autre, de la violence, le besoin de vivre, de survivre, de donner vie. • 💬 Vous êtes d’accord avec cette sélection ? Lesquels vous tentent ? • @franckbouysse @agathe.ruga @sophie_de_baere
C’est les vacanceeees. 🙆🏻‍♀️ Lecture et Netflix sont au programme (étonnant hein 😏). J’ai envie de me refaire Outlander en entier en ce moment, tellement amoureuse de cet univers. 😭 
Et un gros merci @folio_livres pour ces 3 petits nouveaux qui s’ajoutent à ma PAL, trop hâte de les lire !! Julie. 🌙 
#book #bookaddict #bookstagram #booklover #lecture #outlander #lireenfolio #netflix #chill #blog #bloglitteraire #lecture
C’est les vacanceeees. 🙆🏻‍♀️ Lecture et Netflix sont au programme (étonnant hein 😏). J’ai envie de me refaire Outlander en entier en ce moment, tellement amoureuse de cet univers. 😭 Et un gros merci @folio_livres pour ces 3 petits nouveaux qui s’ajoutent à ma PAL, trop hâte de les lire !! Julie. 🌙 #book #bookaddict #bookstagram #booklover #lecture #outlander #lireenfolio #netflix #chill #blog #bloglitteraire #lecture
Profiter de son séjour à Paris pour se rendre à la @librairiegallimard et... acheter les Mémoires du comte de Gramont par Hamilton 🙈

#bookstagram #booklover #book #bookworm #Classique #classics #EnVisitechezmonlibraire #instalivre #lireenfolio #LittératureClassique #lecture #lire #mémoires #readingclassics #reading #unfoliodansmavalise #VendrediLecture
☆ Titre : À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie
☆ Auteur : Hervé Guibert
☆ Pays : France
☆ 1ère publication : 1990

Je suis très partagé sur cette lecture déroutante que fut « À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie ». Le sujet m’intéresse et, la manière dont celui-ci est traité à travers ce roman fiction pousse à la réflexion. Toutefois, j’ai eu un vrai problème avec la plume de l’auteur qui m’a fait me tirer les cheveux par moments !

L’auteur a la fâcheuse tendance de se perdre dans des phrases à rallonge noyées de virgules, comme si celui-ci était réfractaire au point final avant d’entamer une nouvelle idée. De ce fait, il m’a fallut relire pas moins de trois fois certaines phrases (étalées sur une quinzaine de lignes !) pour comprendre quel complément se référait à quel sujet qui lui-même dépendait de quel verbe, etc… Le récit est donc parfois très confus et il m’arrivait régulièrement de me demander : Mais à qui l’auteur fait-il allusion ?! Difficile d’apprécier pleinement ma lecture dans ces conditions…

Toutefois, le récit de sa maladie est somme toute angoissant, voire même anxiogène. On sent cette épée de Damoclès continuellement au dessus de la tête du protagoniste, en plus du stigmate des personnes séropositives et du traitement de leur maladie… Les chapitres courts s’enchaînent rapidement et nous donnent cette impression d’une fin inéluctable plus proche qu’on ne le croit…

Je ne saurais donc dire si j’ai aimé cette lecture ou non, tant la forme a pris l’ascendant sur le fond de celle-ci. J’ai envie d’apprécier ce roman qui semble faire l’unanimité mais… Je ne peux m’y résoudre tant la plume de l’auteur m’a engourdi l’esprit… Avez-vous eu cette impression ? Suis-je seul ?

L’avez-vous lu ? Le lirez-vous ? Racontez-moi !

#Bookstagram #BookAddict #BookWorm #BookNerd #Book #Bookaholic #InstaBook #InstaLivre #Lecture #Livrovore #LectureDuMoment #Livre #LectureTerminée #Lire #LivrAddict #Littérature #JaimeLire #PassionLecture #Read #Reading #Roman #LireEnFolio #MesLectures #HervéGuibert
☆ Titre : À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie ☆ Auteur : Hervé Guibert ☆ Pays : France ☆ 1ère publication : 1990 Je suis très partagé sur cette lecture déroutante que fut « À l’ami qui ne m’a pas sauvé la vie ». Le sujet m’intéresse et, la manière dont celui-ci est traité à travers ce roman fiction pousse à la réflexion. Toutefois, j’ai eu un vrai problème avec la plume de l’auteur qui m’a fait me tirer les cheveux par moments ! L’auteur a la fâcheuse tendance de se perdre dans des phrases à rallonge noyées de virgules, comme si celui-ci était réfractaire au point final avant d’entamer une nouvelle idée. De ce fait, il m’a fallut relire pas moins de trois fois certaines phrases (étalées sur une quinzaine de lignes !) pour comprendre quel complément se référait à quel sujet qui lui-même dépendait de quel verbe, etc… Le récit est donc parfois très confus et il m’arrivait régulièrement de me demander : Mais à qui l’auteur fait-il allusion ?! Difficile d’apprécier pleinement ma lecture dans ces conditions… Toutefois, le récit de sa maladie est somme toute angoissant, voire même anxiogène. On sent cette épée de Damoclès continuellement au dessus de la tête du protagoniste, en plus du stigmate des personnes séropositives et du traitement de leur maladie… Les chapitres courts s’enchaînent rapidement et nous donnent cette impression d’une fin inéluctable plus proche qu’on ne le croit… Je ne saurais donc dire si j’ai aimé cette lecture ou non, tant la forme a pris l’ascendant sur le fond de celle-ci. J’ai envie d’apprécier ce roman qui semble faire l’unanimité mais… Je ne peux m’y résoudre tant la plume de l’auteur m’a engourdi l’esprit… Avez-vous eu cette impression ? Suis-je seul ? L’avez-vous lu ? Le lirez-vous ? Racontez-moi ! #Bookstagram #BookAddict #BookWorm #BookNerd #Book #Bookaholic #InstaBook #InstaLivre #Lecture #Livrovore #LectureDuMoment #Livre #LectureTerminée #Lire #LivrAddict #Littérature #JaimeLire #PassionLecture #Read #Reading #Roman #LireEnFolio #MesLectures #HervéGuibert
Hunting down bookshops since 1995... 📚 .
.
.
.
.
.
.
.
.
#Livrestagram
#Passionlecture 
#Livreaddict
#librairie 
#Jaimelire
#instalivre
#litterature
#lireenfolio
Hunting down bookshops since 1995... 📚 . . . . . . . . . #Livrestagram #Passionlecture #Livreaddict #librairie #Jaimelire #instalivre #litterature #lireenfolio
🔖12.07.19 : La Zone du Dehors 🇫🇷🇬🇧
📚
🇫🇷Ma dernière #Kube comprenait cette jolie édition de La Zone du Dehors par Alain Damasio ( les couvertures Folio S.F.sont décidément superbes!).
Très contente de ce choix du libraire, parce qu’il me tentait depuis le coup de cœur qu’a été la Horde du Contrevent. Là, j’avais demandé une dystopie par un auteur francophone, sans idée précise en tête, et voilà!
💭Vous l’avez lu, vous? Ou d’autres romans de Damasio? Quel est votre préféré?
🇬🇧Latest addition to my TBR, I received “La Zone du Dehors” (The Outer Zone) as part of my Kube subscription. I had asked for a dystopia by a French speaking author and did not have any precise idea in mind.
-
I am glad of the bookseller’s choice though, because I loved “La Horde du Contrevent” (The Windwalkers, or more literally “The Horde of the Counterwind”) by the same author and already planned to read this and his other works (he has written some short stories and his third novel came out recently.)
-
Pretty baffled he still hasn’t been translated into English, but to be honest, I think La Horde would be quite difficult to translate, full of unconventional prose and world-plays as it is.
📚
.
.
#lakube #alaindamasio #lire #lazonedudehors #sf #frenchbookstagram #foliosf #lireenfolio #frenchliterature #litteraturefrancaise #bookster #bookcommunity #booksubscriptionbox #booklover #unitedbookstagram #bibliophile #büchersüchtig #bücherliebhaberin #amreading #pilealire #tbr #kemysbookshelf
🔖12.07.19 : La Zone du Dehors 🇫🇷🇬🇧 📚 🇫🇷Ma dernière #Kube comprenait cette jolie édition de La Zone du Dehors par Alain Damasio ( les couvertures Folio S.F.sont décidément superbes!). Très contente de ce choix du libraire, parce qu’il me tentait depuis le coup de cœur qu’a été la Horde du Contrevent. Là, j’avais demandé une dystopie par un auteur francophone, sans idée précise en tête, et voilà! 💭Vous l’avez lu, vous? Ou d’autres romans de Damasio? Quel est votre préféré? 🇬🇧Latest addition to my TBR, I received “La Zone du Dehors” (The Outer Zone) as part of my Kube subscription. I had asked for a dystopia by a French speaking author and did not have any precise idea in mind. - I am glad of the bookseller’s choice though, because I loved “La Horde du Contrevent” (The Windwalkers, or more literally “The Horde of the Counterwind”) by the same author and already planned to read this and his other works (he has written some short stories and his third novel came out recently.) - Pretty baffled he still hasn’t been translated into English, but to be honest, I think La Horde would be quite difficult to translate, full of unconventional prose and world-plays as it is. 📚 . . #lakube #alaindamasio #lire #lazonedudehors #sf #frenchbookstagram #foliosf #lireenfolio #frenchliterature #litteraturefrancaise #bookster #bookcommunity #booksubscriptionbox #booklover #unitedbookstagram #bibliophile #büchersüchtig #bücherliebhaberin #amreading #pilealire #tbr #kemysbookshelf
Rois du monde ; deuxième tome, seconde partie. Où l’on retrouve - comme les autres fois - Bellovèse là où on l’avait laissé, c’est-à-dire prisonnier dans l’attente d’un jugement (de ?). Où l’on a donc un livre moins guerrier (il commence par une grande marche vers le jugement). Où l’on découvre beaucoup de choses (pas forcément essentielles) via de très nombreux flash-backs. Où les femmes prennent une place importante (déjà pas neutre dans le premier tome, mais c’est le livre le plus « féminin » de la série). Où l’on continue de se laisser emporter par la prose de l’auteur. Bref, à lire, si vous avez déjà lu les précédents livres de la série ! 📚 #livre #instalivre #livreaddict #book #bookaddict #bookstagram #jaworski #jeanphilippejaworski #roisdumonde #chasseroyale #fantasy #lireenfolio #lesmoutonselectriques
Rois du monde ; deuxième tome, seconde partie. Où l’on retrouve - comme les autres fois - Bellovèse là où on l’avait laissé, c’est-à-dire prisonnier dans l’attente d’un jugement (de ?). Où l’on a donc un livre moins guerrier (il commence par une grande marche vers le jugement). Où l’on découvre beaucoup de choses (pas forcément essentielles) via de très nombreux flash-backs. Où les femmes prennent une place importante (déjà pas neutre dans le premier tome, mais c’est le livre le plus « féminin » de la série). Où l’on continue de se laisser emporter par la prose de l’auteur. Bref, à lire, si vous avez déjà lu les précédents livres de la série ! 📚 #livre #instalivre #livreaddict #book #bookaddict #bookstagram #jaworski #jeanphilippejaworski #roisdumonde #chasseroyale #fantasy #lireenfolio #lesmoutonselectriques
Petite plongée classique avec le grand Zola (qui sera d’ailleurs le vrai nom de mon chat pour ceux qui demandait 😸) dans ce très court recueil d’une centaine de pages publié dans la collection @folio_livres 2€.
« Pour une nuit d’amour » ou l’histoire de Julien et Thérèse que je découvre à l’abri de mon jardin, petit verre à mes côtés, et les doigts de pieds entrain de se relaxer 🏖 (avant de repartir vers de nouvelles aventures, bien évidemment)

Et vous, quel est le programme du soir ?
Bonne et belle soirée à tous 🦀

____________________________________________
#book #bookstagram #bookstagrammer #livrestagram #livre #livrestagrammer #instabook #instalivre #bookaddict #booklover #bookworm #bookphotography #bookblogger #bookaholic #bookobsessed #literature #lire #lireenfolio #read #reading #readingissexy #blogueuse #love #like #follow #chill #lifestyle #nature #parisianlife
Petite plongée classique avec le grand Zola (qui sera d’ailleurs le vrai nom de mon chat pour ceux qui demandait 😸) dans ce très court recueil d’une centaine de pages publié dans la collection @folio_livres 2€. « Pour une nuit d’amour » ou l’histoire de Julien et Thérèse que je découvre à l’abri de mon jardin, petit verre à mes côtés, et les doigts de pieds entrain de se relaxer 🏖 (avant de repartir vers de nouvelles aventures, bien évidemment) Et vous, quel est le programme du soir ? Bonne et belle soirée à tous 🦀 ____________________________________________ #book #bookstagram #bookstagrammer #livrestagram #livre #livrestagrammer #instabook #instalivre #bookaddict #booklover #bookworm #bookphotography #bookblogger #bookaholic #bookobsessed #literature #lire #lireenfolio #read #reading #readingissexy #blogueuse #love #like #follow #chill #lifestyle #nature #parisianlife
Hey hey bonjour à tout les mordus de lecture👋 voilà mon petit sauvetage d'aujourd'hui !! Je suis assez content car j'ai de tout, c'est génial encore plein de connaissance qui s'offre à moi ainsi que de belle lecture à venir.... Voilà CE QUE J'AI SAUVÉ DE LA DECHETERIE.....ne faite pas comme les autres... LES LIVRES N'ONT PAS DE DATE DE PÉREMPTION ALORS NE LES JETEZ PAS DONNEZ!!!! #bookporn #livres #bibliotheque #bibliothèque #bibliophile #livredepoche #lirelirelire #liredeslivres #livredujour #livreetcafé #lectureencours #livredepoche #lulalivre #lireenfolio #sauvetage #lirecestpartir #lire #romans #educatif #sf #livrestagram #livreaddict #livredor #fantasy #livrefantasy #fantastique #writer #collection #bookwriter #ecrire #ecrivain
Hey hey bonjour à tout les mordus de lecture👋 voilà mon petit sauvetage d'aujourd'hui !! Je suis assez content car j'ai de tout, c'est génial encore plein de connaissance qui s'offre à moi ainsi que de belle lecture à venir.... Voilà CE QUE J'AI SAUVÉ DE LA DECHETERIE.....ne faite pas comme les autres... LES LIVRES N'ONT PAS DE DATE DE PÉREMPTION ALORS NE LES JETEZ PAS DONNEZ!!!! #bookporn #livres #bibliotheque #bibliothèque #bibliophile #livredepoche #lirelirelire #liredeslivres #livredujour #livreetcafé #lectureencours #livredepoche #lulalivre #lireenfolio #sauvetage #lirecestpartir #lire #romans #educatif #sf #livrestagram #livreaddict #livredor #fantasy #livrefantasy #fantastique #writer #collection #bookwriter #ecrire #ecrivain
Le chœur des femmes. Martin Winckler éd. Folio
------
Dévoré. Après la lecture d'"Il fallait que je vous le dise" d'Aude Mermilliod, il était grand temps que je lise enfin cet ouvrage dont on me parlait depuis des années. Grand bien m'en a pris. Dans ce que je qualifierais d'essai romancé, Winckler décrit le quotidien d'un service hospitalier dédié à la médecine des femmes. Jean (prononcé Djinn), jeune médecin, y débarque bien malgré elle pour terminer sa formation. Pétrie de son savoir, elle va petit à petit comprendre que la médecine est bien plus qu'une affaire de prescription ou de chirurgie, particulièrement lorsqu'il s'agit de gynécologie.
Écouter la/le patient.e, c'est bien de cela qu'il s'agit ici. Ce livre devrait parler à toutes mais également à tous, tant les médecins français manquent encore trop souvent de l'essentiel : l'empathie qui permet d'entendre les patient.e.s au-delà des mots.
.------
"Et quand ce n'est pas le voile ou l'obésité ou l'aide médical, ce sont les douleurs inexpliquées qui durent depuis des mois, les saignements qui pourrissent la vie, les angoisses de grossesse ou de stérilité… Toutes les choses qui nécessitent de donner un peu de son temps pour écouter ce qu'elles ont à en dire si on veut y comprendre quelque chose. [...] La médecine française est, purement et simplement, une médecine de classe. Un trop grand nombre de "professionnels" méprisent souverainement tous les patients et les traitent comme des enfants - et plus encore les femmes parce que ce sont des femmes."
.
.
.
.
.
.
.
#instabook #instalivre #lecture #lireenfolio #martinwinckler #audemermilliod #medecine #medecins #gynecologie #femme #feminisme #grossesse #sterilite #moncorpsmonchoix #ivg #contraception
Le chœur des femmes. Martin Winckler éd. Folio ------ Dévoré. Après la lecture d'"Il fallait que je vous le dise" d'Aude Mermilliod, il était grand temps que je lise enfin cet ouvrage dont on me parlait depuis des années. Grand bien m'en a pris. Dans ce que je qualifierais d'essai romancé, Winckler décrit le quotidien d'un service hospitalier dédié à la médecine des femmes. Jean (prononcé Djinn), jeune médecin, y débarque bien malgré elle pour terminer sa formation. Pétrie de son savoir, elle va petit à petit comprendre que la médecine est bien plus qu'une affaire de prescription ou de chirurgie, particulièrement lorsqu'il s'agit de gynécologie. Écouter la/le patient.e, c'est bien de cela qu'il s'agit ici. Ce livre devrait parler à toutes mais également à tous, tant les médecins français manquent encore trop souvent de l'essentiel : l'empathie qui permet d'entendre les patient.e.s au-delà des mots. .------ "Et quand ce n'est pas le voile ou l'obésité ou l'aide médical, ce sont les douleurs inexpliquées qui durent depuis des mois, les saignements qui pourrissent la vie, les angoisses de grossesse ou de stérilité… Toutes les choses qui nécessitent de donner un peu de son temps pour écouter ce qu'elles ont à en dire si on veut y comprendre quelque chose. [...] La médecine française est, purement et simplement, une médecine de classe. Un trop grand nombre de "professionnels" méprisent souverainement tous les patients et les traitent comme des enfants - et plus encore les femmes parce que ce sont des femmes." . . . . . . . #instabook #instalivre #lecture #lireenfolio #martinwinckler #audemermilliod #medecine #medecins #gynecologie #femme #feminisme #grossesse #sterilite #moncorpsmonchoix #ivg #contraception
Mieux vaut tard que jamais ...
.
Voici une de mes lectures du jour. Vous aviez été nombreux à me le conseiller et je suis contente de l’avoir enfin lu. Un peu moins connu que le très célèbre Petit Prince, mais pas moins intéressant. Une lecture que j’ai beaucoup apprécié. Sans aucun doute un classique à lire 💫
.
Douce soirée #bookstagram ☀️
.
#book #books #bookaddict #bookaholic #booklove #booklover #booklovers #bookporn #bookphotography #bookish #bookworm #booknow #booknerd #ilovebooks #classic #passion #lecture #livre #roman #read #reader #reading #summer #playa #holiday #lireenfolio #unfoliodansmavalise
Mieux vaut tard que jamais ... . Voici une de mes lectures du jour. Vous aviez été nombreux à me le conseiller et je suis contente de l’avoir enfin lu. Un peu moins connu que le très célèbre Petit Prince, mais pas moins intéressant. Une lecture que j’ai beaucoup apprécié. Sans aucun doute un classique à lire 💫 . Douce soirée #bookstagram ☀️ . #book #books #bookaddict #bookaholic #booklove #booklover #booklovers #bookporn #bookphotography #bookish #bookworm #booknow #booknerd #ilovebooks #classic #passion #lecture #livre #roman #read #reader #reading #summer #playa #holiday #lireenfolio #unfoliodansmavalise
Il nous faut réhabiliter la faiblesse. Notre monde hyper beaucoup trop de choses rejette ce qui n'est pas parfait, ce qui est n'est pas fort et productif .... Autorisons nous nos faiblesses, autorisons nous notre humanité .... 😑😊😊
.
.
.
#roman #lireenfolio #lecturedumoment #bookstagram #lire #livre #lecture #livrestagram #instalivre #litterature #jaimelire #livres #instabook #motivation #swag #bonheur #citationsdefilles #citationdujour #penseedujour #citationdusoirbonsoir #lucgaillardauteur #Paris
Il nous faut réhabiliter la faiblesse. Notre monde hyper beaucoup trop de choses rejette ce qui n'est pas parfait, ce qui est n'est pas fort et productif .... Autorisons nous nos faiblesses, autorisons nous notre humanité .... 😑😊😊 . . . #roman #lireenfolio #lecturedumoment #bookstagram #lire #livre #lecture #livrestagram #instalivre #litterature #jaimelire #livres #instabook #motivation #swag #bonheur #citationsdefilles #citationdujour #penseedujour #citationdusoirbonsoir #lucgaillardauteur #Paris
𝕄𝕖𝕤 𝕔𝕝𝕒𝕤𝕤𝕚𝕢𝕦𝕖𝕤 𝕕𝕖 𝕝’𝕖́𝕥𝕖́ 🗞 
L’été est pour moi le meilleur moment pour lire des classiques ou des incontournables de la littérature. J’ai le temps (je rappelle que je suis prof des écoles 😜) et surtout j’ai l’esprit libre. 
Par le passé, je me suis souvent attaqué à de gros morceaux. Il y a eu un été avec les Frères Karamazov, un plus récent avec le Comte de Monte-Cristo et un plus ancien avec Les grandes espérances de Dickens. 🗞
Cette année, je n’aurai pas le temps de lire un pavé. Ma PAL déborde. Notamment avec des ouvrages de la rentrée littéraire. 
Pas grave, je vais en lire quelques petits. Pour les choisir, j’ai décidé de m’appuyer sur la liste que Le Monde vient de publier. 
Les 100 romans qui ont le plus enthousiasmé les critiques littéraires du journal depuis sa création, en 1944. Et dans cette liste, il m’en reste 85 à lire... 😅
🗞
1- J’ai d’abord choisi Mars de Fritz Zorn. 
Il était dans ma bibliothèque depuis quelques temps. L’histoire de l’auteur est terrible. Celle de la publication de son manuscrit déchirante. Je vous raconte tout ça dans mon prochain post. 
2- En deuxième, je vais m’attaquer à un des rares Emmanuel Carrère que je n’ai pas encore lu. J’ai déjà publié mon engouement sur « Limonov » dévoré en début d’année. J’ai également lu « La moustache », « Le royaume » et mon préféré « D’autres vies que la mienne ». En plus, L’adversaire est d’actualité puisque Jean-Claude Romand vient de sortir de prison. 
3- En troisième, je vais enfin combler une des mes lacunes. Je n’ai jamais ouvert un livre de Marguerite Duras. C’est L’amant qui fait partie de la sélection du Monde. Alors commençons avec ce livre sulfureux. Pour ne pas faire les choses à moitié, je l’ai acheté en grand format aux Éditions de Minuit. S’il vous plaît ! 🗞

Comptez-vous lire aussi des classiques cet été ? Ou préférez-vous les livres plus légers pour la plage ?
En attendant, je vous souhaite un été doux et littéraire.
#margueriteduras #lamant #editionsdeminuit #fritzzorn #mars #emmanuelcarrere #ladversaire #book #bookstagram #books #instalivres #livrestagram #lireenfolio #lire #litteratureclassique #liste #ete2019 #ete #lectureestivale #lirealaplage
𝕄𝕖𝕤 𝕔𝕝𝕒𝕤𝕤𝕚𝕢𝕦𝕖𝕤 𝕕𝕖 𝕝’𝕖́𝕥𝕖́ 🗞 L’été est pour moi le meilleur moment pour lire des classiques ou des incontournables de la littérature. J’ai le temps (je rappelle que je suis prof des écoles 😜) et surtout j’ai l’esprit libre. Par le passé, je me suis souvent attaqué à de gros morceaux. Il y a eu un été avec les Frères Karamazov, un plus récent avec le Comte de Monte-Cristo et un plus ancien avec Les grandes espérances de Dickens. 🗞 Cette année, je n’aurai pas le temps de lire un pavé. Ma PAL déborde. Notamment avec des ouvrages de la rentrée littéraire. Pas grave, je vais en lire quelques petits. Pour les choisir, j’ai décidé de m’appuyer sur la liste que Le Monde vient de publier. Les 100 romans qui ont le plus enthousiasmé les critiques littéraires du journal depuis sa création, en 1944. Et dans cette liste, il m’en reste 85 à lire... 😅 🗞 1- J’ai d’abord choisi Mars de Fritz Zorn. Il était dans ma bibliothèque depuis quelques temps. L’histoire de l’auteur est terrible. Celle de la publication de son manuscrit déchirante. Je vous raconte tout ça dans mon prochain post. 2- En deuxième, je vais m’attaquer à un des rares Emmanuel Carrère que je n’ai pas encore lu. J’ai déjà publié mon engouement sur « Limonov » dévoré en début d’année. J’ai également lu « La moustache », « Le royaume » et mon préféré « D’autres vies que la mienne ». En plus, L’adversaire est d’actualité puisque Jean-Claude Romand vient de sortir de prison. 3- En troisième, je vais enfin combler une des mes lacunes. Je n’ai jamais ouvert un livre de Marguerite Duras. C’est L’amant qui fait partie de la sélection du Monde. Alors commençons avec ce livre sulfureux. Pour ne pas faire les choses à moitié, je l’ai acheté en grand format aux Éditions de Minuit. S’il vous plaît ! 🗞 Comptez-vous lire aussi des classiques cet été ? Ou préférez-vous les livres plus légers pour la plage ? En attendant, je vous souhaite un été doux et littéraire. #margueriteduras #lamant #editionsdeminuit #fritzzorn #mars #emmanuelcarrere #ladversaire #book #bookstagram #books #instalivres #livrestagram #lireenfolio #lire #litteratureclassique #liste #ete2019 #ete #lectureestivale #lirealaplage
Naples, années 1950. L’amitié entre Elena et Lila est le cœur du livre. On les découvre enfants puis adolescentes, camarades d’école puis amies inséparables. Elles prennent rapidement des voies différentes, mais alors qu’on pourrait penser que cela les éloignent, au contraire, leurs liens se resserrent.
.
C’est Elena qui raconte l’histoire. L’histoire de Lila et donc par conséquent son histoire à elle aussi, car Elena suit comme son ombre Lila. Lila, qui exerce sur tous les gens du quartier une attraction particulière. Que ce soit Enzo, avec qui elle se bagarre, sa maîtresse madame Oliviero ou encore les maîtres du quartier les frères Solara. A travers les mots d’Elena, on se fascine pour Lila et on tente de comprendre, tout au long de notre lecture, ce qu’elle possède de si unique.
.
Dans ce premier tome (il y en a quatre), on suit les deux copines de 7 à 17 ans. L’école, les amitiés, la famille, les rêves, les amours mais surtout la violence du quartier au quotidien. Je suis tombée amoureuse de ce livre, de l’histoire, des personnages. L’écriture douce et entraînante d’Elena Ferrante y est pour quelque chose. Je trépigne de lire la suite !
.
#elenaferrante #lamieprodigieuse #lamicageniale #lireenfolio #bookstagram #livrestagram #instalivre #avislecture #litteratureitalienne #litteraturecontemporaine
Naples, années 1950. L’amitié entre Elena et Lila est le cœur du livre. On les découvre enfants puis adolescentes, camarades d’école puis amies inséparables. Elles prennent rapidement des voies différentes, mais alors qu’on pourrait penser que cela les éloignent, au contraire, leurs liens se resserrent. . C’est Elena qui raconte l’histoire. L’histoire de Lila et donc par conséquent son histoire à elle aussi, car Elena suit comme son ombre Lila. Lila, qui exerce sur tous les gens du quartier une attraction particulière. Que ce soit Enzo, avec qui elle se bagarre, sa maîtresse madame Oliviero ou encore les maîtres du quartier les frères Solara. A travers les mots d’Elena, on se fascine pour Lila et on tente de comprendre, tout au long de notre lecture, ce qu’elle possède de si unique. . Dans ce premier tome (il y en a quatre), on suit les deux copines de 7 à 17 ans. L’école, les amitiés, la famille, les rêves, les amours mais surtout la violence du quartier au quotidien. Je suis tombée amoureuse de ce livre, de l’histoire, des personnages. L’écriture douce et entraînante d’Elena Ferrante y est pour quelque chose. Je trépigne de lire la suite ! . #elenaferrante #lamieprodigieuse #lamicageniale #lireenfolio #bookstagram #livrestagram #instalivre #avislecture #litteratureitalienne #litteraturecontemporaine
C'est #mercredicadavreexquis !
.
.
Ça faisait longtemps un petit cadavre exquis,  bon je vous l'accorde celui-ci est un peu particulier 😂. Bon, un peu d'humour ça fait de mal à personne ✌. J'étais parti pour vous en faire un sur le thème de l'été,  la plage,  la mer,  les vacances. . .puis j'ai un peu dérivé 😅😱.
.
.
Dans les forêts de Sibérie,  certaines n'avaient jamais vu la mer,  la plage délicieuse,  la voix des vagues. . .Une bonne raison de se tuer ! .
.
.
Si au passage vous voulez me donner vos avis sur ces livres,  à part "La plage", je ne les ai pas encore lu 📚📚📚 .
.
#cadavreexquisdetitres #bookstagram #books📚 #lireenfolio #pocket #passionlivresque #cadavreexquis #livrovore #bibliolove #bookshelf #pal #bookslover #lireencoreettoujours #bookstagrameuse #leslivrescestlavie #livrovore #livresquementvotre
C'est #mercredicadavreexquis ! . . Ça faisait longtemps un petit cadavre exquis, bon je vous l'accorde celui-ci est un peu particulier 😂. Bon, un peu d'humour ça fait de mal à personne ✌. J'étais parti pour vous en faire un sur le thème de l'été, la plage, la mer, les vacances. . .puis j'ai un peu dérivé 😅😱. . . Dans les forêts de Sibérie, certaines n'avaient jamais vu la mer, la plage délicieuse, la voix des vagues. . .Une bonne raison de se tuer ! . . . Si au passage vous voulez me donner vos avis sur ces livres, à part "La plage", je ne les ai pas encore lu 📚📚📚 . . #cadavreexquisdetitres #bookstagram #books📚 #lireenfolio #pocket #passionlivresque #cadavreexquis #livrovore #bibliolove #bookshelf #pal #bookslover #lireencoreettoujours #bookstagrameuse #leslivrescestlavie #livrovore #livresquementvotre
« Ce soir, à nouveau, la vie me mord au coeur. »
.
.
✍🏻 Simone de Beauvoir a écrit La Force des choses, un bon pavé de plus de 600 pages découpé en deux volets par les éditions @folio_livres 
Après un démarrage plutôt lent dont je vous ai déjà parlé lors de ma lecture de la première partie, la deuxième m’a conquise. .
.
✍🏻 Il est question de sa rencontre avec Claude Lanzmann, amant puis ami proche, de ses voyages à travers le monde (Italie, Espagne, Cuba, Brésil…). Au-delà du plaisir de suivre les péripéties de l’auteure, c’est la période qui m’a passionnée. 
Publié en 1963, une large partie est consacrée à la guerre d’Algérie, le « drame personnel » de la philosophe, ainsi que de la nomination de de Gaulle à la tête du pays. .
.
✍🏻 Certains passages sont particulièrement intéressants, surtout ceux écrits « à chaud ». Je m’explique.
.
.
✍🏻 Lorsqu'il est question de la guerre, des violences faites aux Algériens sur le sol français ou en Algérie, j'avais vraiment le sentiment de lire son journal intime. Déjà parce que l'auteure a retranscrit les événements tels qu'elle les avaient écrit, c'est-à-dire qu'elle faisait bien attention à écrire la date et qu'elle expliquait absolument tout, ce qu'elle a lu dans le journal, ce qu'elle a appris, ce qu'elle a vu. Les dangers qu'elle a encouru aussi - même si on ne va pas se mentir, c'est surtout Sartre qui était dans de beaux draps. .
.
✍🏻 À côté de l'Histoire, on retrouve une femme qui prend conscience du temps, qui regarde son âme soeur dépérir et se tuer à la tâche. Sartre est surmené, Sartre boit trop, Sartre devrait se reposer... C'est par le biais des faiblesses de son âme soeur (dans un sens large) qu'elle comprend que la mort rôde. 
Et la mort, c'est quelque chose qui commence peu à peu à hanter son écriture, la peur de la mort est omniprésente et on la retrouve de plus en plus fréquemment au fil des pages. .
.
Pour lire la suite, il suffit de cliquer sur le lien dans ma bio ! // •
#allaroundthecorner 
#livre #book #books #simonedebeauvoir #laforcedeschoses #lireenfolio
« Ce soir, à nouveau, la vie me mord au coeur. » . . ✍🏻 Simone de Beauvoir a écrit La Force des choses, un bon pavé de plus de 600 pages découpé en deux volets par les éditions @folio_livres Après un démarrage plutôt lent dont je vous ai déjà parlé lors de ma lecture de la première partie, la deuxième m’a conquise. . . ✍🏻 Il est question de sa rencontre avec Claude Lanzmann, amant puis ami proche, de ses voyages à travers le monde (Italie, Espagne, Cuba, Brésil…). Au-delà du plaisir de suivre les péripéties de l’auteure, c’est la période qui m’a passionnée. Publié en 1963, une large partie est consacrée à la guerre d’Algérie, le « drame personnel » de la philosophe, ainsi que de la nomination de de Gaulle à la tête du pays. . . ✍🏻 Certains passages sont particulièrement intéressants, surtout ceux écrits « à chaud ». Je m’explique. . . ✍🏻 Lorsqu'il est question de la guerre, des violences faites aux Algériens sur le sol français ou en Algérie, j'avais vraiment le sentiment de lire son journal intime. Déjà parce que l'auteure a retranscrit les événements tels qu'elle les avaient écrit, c'est-à-dire qu'elle faisait bien attention à écrire la date et qu'elle expliquait absolument tout, ce qu'elle a lu dans le journal, ce qu'elle a appris, ce qu'elle a vu. Les dangers qu'elle a encouru aussi - même si on ne va pas se mentir, c'est surtout Sartre qui était dans de beaux draps. . . ✍🏻 À côté de l'Histoire, on retrouve une femme qui prend conscience du temps, qui regarde son âme soeur dépérir et se tuer à la tâche. Sartre est surmené, Sartre boit trop, Sartre devrait se reposer... C'est par le biais des faiblesses de son âme soeur (dans un sens large) qu'elle comprend que la mort rôde.  Et la mort, c'est quelque chose qui commence peu à peu à hanter son écriture, la peur de la mort est omniprésente et on la retrouve de plus en plus fréquemment au fil des pages. . . Pour lire la suite, il suffit de cliquer sur le lien dans ma bio ! // • #allaroundthecorner #livre #book #books #simonedebeauvoir #laforcedeschoses #lireenfolio
Voyages littéraires à 𝐋𝐨𝐧𝐝𝐫𝐞𝐬 !🌍🇬🇧
.
C’est avec grand plaisir que je participe à cette 2ème édition de #juilletjevoyageenlivres (de @riendetelque ) et que je vous emmène à Londres, ville que j’adore, avec ces 3 romans.
.
🇬🇧 𝐋𝐞𝐬 𝐝é𝐬𝐚𝐜𝐜𝐨𝐫𝐝é𝐬, Joe Dunthorne :
Ray Morris, le narrateur est un trentenaire londonien, journaliste free-lance. Sa femme est enceinte et ils rêvent d’accéder à la propriété, mais les biens sont très rares et très chers. Et il est inconcevable pour eux de vivre en banlieue. La vie de Ray va se trouver bouleversée par des choix malheureux. Il a un don pour l’autosabotage alors qu’il fait de son mieux pour être à la hauteur. Un récit mené tambour battant sur la fragilité masculine d’un trentenaire entré tardivement dans l’âge adulte qui entraîne le lecteur en plein cœur de la ville. C’est un roman très drôle dont il émane une certaine mélancolie, sur fond de crise du logement et des émeutes londoniennes de 2011.
.
🇬🇧𝐎𝐫𝐚𝐠𝐞𝐬 𝐨𝐫𝐝𝐢𝐧𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬, William Boyd : de très bonnes descriptions, minutieuses, de Londres (et de ses bas fonds), véritable personnage de ce roman dont l’intrigue rocambolesque tient en haleine (une invraisemblance au départ qui n’empêche pas le bon fonctionnement de la mécanique du polar). Multiples rebondissements, intrigue qui ne laisse pas souffler le lecteur, une lecture divertissante qui emmène le lecteur dans un Londres méconnu.
.
🇬🇧𝐁𝐥𝐞𝐚𝐤 𝐇𝐨𝐮𝐬𝐞, Charles Dickens : Londres au 19ème siècle,  nous changeons d’époque avec ce roman foisonnant, « roman policier dont le véritable héros est Londres », un roman « sombre et constamment drôle », « raconté par 2 personnages différents. » « Le récit met en jeu tout un réseau de coïncidences, plusieurs fausses pistes et nombre d’espoirs trahis. » C’est un pavé, mais on ne voit pas passer les pages. Une galerie de personnages mémorables comme toujours avec Dickens, et une plume merveilleuse !
.
J’aurais idéalement ajouté (mais ces livres se trouvent dans des cartons chez mes beaux-parents😁) :
.
🇬🇧𝐋𝐨𝐧𝐝𝐫𝐞𝐬/ 𝐋𝐞 𝐧𝐨𝐮𝐯𝐞𝐚𝐮 𝐋𝐨𝐧𝐝𝐫𝐞𝐬, Paul Morand, incontournable, « une œuvre majeure pour mieux comprendre (suite⬇️)
Voyages littéraires à 𝐋𝐨𝐧𝐝𝐫𝐞𝐬 !🌍🇬🇧 . C’est avec grand plaisir que je participe à cette 2ème édition de #juilletjevoyageenlivres (de @riendetelque ) et que je vous emmène à Londres, ville que j’adore, avec ces 3 romans. . 🇬🇧 𝐋𝐞𝐬 𝐝é𝐬𝐚𝐜𝐜𝐨𝐫𝐝é𝐬, Joe Dunthorne : Ray Morris, le narrateur est un trentenaire londonien, journaliste free-lance. Sa femme est enceinte et ils rêvent d’accéder à la propriété, mais les biens sont très rares et très chers. Et il est inconcevable pour eux de vivre en banlieue. La vie de Ray va se trouver bouleversée par des choix malheureux. Il a un don pour l’autosabotage alors qu’il fait de son mieux pour être à la hauteur. Un récit mené tambour battant sur la fragilité masculine d’un trentenaire entré tardivement dans l’âge adulte qui entraîne le lecteur en plein cœur de la ville. C’est un roman très drôle dont il émane une certaine mélancolie, sur fond de crise du logement et des émeutes londoniennes de 2011. . 🇬🇧𝐎𝐫𝐚𝐠𝐞𝐬 𝐨𝐫𝐝𝐢𝐧𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬, William Boyd : de très bonnes descriptions, minutieuses, de Londres (et de ses bas fonds), véritable personnage de ce roman dont l’intrigue rocambolesque tient en haleine (une invraisemblance au départ qui n’empêche pas le bon fonctionnement de la mécanique du polar). Multiples rebondissements, intrigue qui ne laisse pas souffler le lecteur, une lecture divertissante qui emmène le lecteur dans un Londres méconnu. . 🇬🇧𝐁𝐥𝐞𝐚𝐤 𝐇𝐨𝐮𝐬𝐞, Charles Dickens : Londres au 19ème siècle,  nous changeons d’époque avec ce roman foisonnant, « roman policier dont le véritable héros est Londres », un roman « sombre et constamment drôle », « raconté par 2 personnages différents. » « Le récit met en jeu tout un réseau de coïncidences, plusieurs fausses pistes et nombre d’espoirs trahis. » C’est un pavé, mais on ne voit pas passer les pages. Une galerie de personnages mémorables comme toujours avec Dickens, et une plume merveilleuse ! . J’aurais idéalement ajouté (mais ces livres se trouvent dans des cartons chez mes beaux-parents😁) : . 🇬🇧𝐋𝐨𝐧𝐝𝐫𝐞𝐬/ 𝐋𝐞 𝐧𝐨𝐮𝐯𝐞𝐚𝐮 𝐋𝐨𝐧𝐝𝐫𝐞𝐬, Paul Morand, incontournable, « une œuvre majeure pour mieux comprendre (suite⬇️)
Saint-Germain ou la négociation, de Francis Walder 
Voilà un livre acheté presque par hasard, en furetant chez un bouquiniste. Et c’est une divine surprise ! Ce genre de découverte me remplit toujours de plaisir.
En 1570, après de longues années de guerre, les représentants de Charles IX et Catherine de Médicis négocient la paix avec les huguenots. Ce livre décrit leurs tractations et leurs manœuvres pour aboutir à un compromis acceptable par les deux parties. Chacun avance ses pions, essaie de coincer l’autre, feinte, recule pour mieux attaquer... Derrière les échanges feutrés, c’est le destin de populations qui se joue. On se prend au jeu, on prend plaisir aux tours et détours de la négociation, jusqu’à la conclusion, précédée d’une description saisissante des horreurs de la guerre, qui m’a glacé.
#SaintGermain #FrancisWalder #livrestagram #bookstagram #booklover #lireenfolio
Saint-Germain ou la négociation, de Francis Walder Voilà un livre acheté presque par hasard, en furetant chez un bouquiniste. Et c’est une divine surprise ! Ce genre de découverte me remplit toujours de plaisir. En 1570, après de longues années de guerre, les représentants de Charles IX et Catherine de Médicis négocient la paix avec les huguenots. Ce livre décrit leurs tractations et leurs manœuvres pour aboutir à un compromis acceptable par les deux parties. Chacun avance ses pions, essaie de coincer l’autre, feinte, recule pour mieux attaquer... Derrière les échanges feutrés, c’est le destin de populations qui se joue. On se prend au jeu, on prend plaisir aux tours et détours de la négociation, jusqu’à la conclusion, précédée d’une description saisissante des horreurs de la guerre, qui m’a glacé. #SaintGermain #FrancisWalder #livrestagram #bookstagram #booklover #lireenfolio
Mon appréciation:🌝🌝🌝🌝🌝🌝🌝🌝🌝🌚
Une superbe #rencontreenboite (je rappelle que ce hashtag créé par @lectures.avec.un.s nous invite à parler des livres trouvés dans des boîtes à lire). Je comptais le lire en hiver mais je me suis dit qu'il remplacerait les glaçons et il me faisait vraiment trop envie! Après le livre d'Ernie LaPointe sur Sitting Bull, je ressentais un besoin de lecture dépouillée de pression sociale et proche de la nature.Malgré le contraste saisonnier je pense que c'était pour moi le moment idéal pour le lire tant je l'ai savouré. Je ne le conseillerai pas à tout le monde cependant, surtout pas à quelqu'un qui aurait besoin  de rebondissements et de suspense.
Le bûcheronnage et les considérations météorologiques impriment la marque d'une nouvelle sorte de routine pour l'auteur. Mais ce qui en fait la magie c'est l'immense amour de la nature qui s'incarne dans de sublimes descriptions : de l'ode aux mélèzes à la ballade du cincle sautilleur en passant par l'haleine des cerfs derrière la fenêtre. Toute la puissance, la dangerosité et le réconfort de la forêt et de l'hiver sont dans ce livre où les mots n'ont aucune difficulté à devenir des images et des sensations tant il est bien écrit. Un sentiment d'apaisement et de plénitude accompagne les dernières lignes pour clore ce récit sans en clore la portée. 
Extrait《En fin d'après-midi, il y a un moment où la lumière devient si étrange, où elle prend de tels reflets de bronze et une si parfaite immobilité qu'on jurerait un ferrotype — on dirait qu'elle essaie de retenir cet angle particulier des rayons solaires le plus longtemps possible, afin de nous permettre de contempler les champs, les bois, les prairies sous cet éclairage contrasté une dernière fois avant de s'estomper. Une dernière fois... Et nous contemplons. Nous restons plantés là en l'honneur de la lumière, à regarder, sans rien faire d'autre.》
Rick Bass,"Winter"(1991-1998 pour la traduction française de Béatrice Vierne)@folio_livres
#bookstagram #livrestagram #instalivre #lireenfolio #lecture #livre #litterature #rickbass #winter
#challengelecturecavamieux2019
•un titre du calendrier•autobiographique•
@challenge_lecture_ca_va_mieux
Mon appréciation:🌝🌝🌝🌝🌝🌝🌝🌝🌝🌚 Une superbe #rencontreenboite (je rappelle que ce hashtag créé par @lectures.avec.un.s nous invite à parler des livres trouvés dans des boîtes à lire). Je comptais le lire en hiver mais je me suis dit qu'il remplacerait les glaçons et il me faisait vraiment trop envie! Après le livre d'Ernie LaPointe sur Sitting Bull, je ressentais un besoin de lecture dépouillée de pression sociale et proche de la nature.Malgré le contraste saisonnier je pense que c'était pour moi le moment idéal pour le lire tant je l'ai savouré. Je ne le conseillerai pas à tout le monde cependant, surtout pas à quelqu'un qui aurait besoin de rebondissements et de suspense. Le bûcheronnage et les considérations météorologiques impriment la marque d'une nouvelle sorte de routine pour l'auteur. Mais ce qui en fait la magie c'est l'immense amour de la nature qui s'incarne dans de sublimes descriptions : de l'ode aux mélèzes à la ballade du cincle sautilleur en passant par l'haleine des cerfs derrière la fenêtre. Toute la puissance, la dangerosité et le réconfort de la forêt et de l'hiver sont dans ce livre où les mots n'ont aucune difficulté à devenir des images et des sensations tant il est bien écrit. Un sentiment d'apaisement et de plénitude accompagne les dernières lignes pour clore ce récit sans en clore la portée. Extrait《En fin d'après-midi, il y a un moment où la lumière devient si étrange, où elle prend de tels reflets de bronze et une si parfaite immobilité qu'on jurerait un ferrotype — on dirait qu'elle essaie de retenir cet angle particulier des rayons solaires le plus longtemps possible, afin de nous permettre de contempler les champs, les bois, les prairies sous cet éclairage contrasté une dernière fois avant de s'estomper. Une dernière fois... Et nous contemplons. Nous restons plantés là en l'honneur de la lumière, à regarder, sans rien faire d'autre.》 Rick Bass,"Winter"(1991-1998 pour la traduction française de Béatrice Vierne)@folio_livres #bookstagram #livrestagram #instalivre #lireenfolio #lecture #livre #litterature #rickbass #winter #challengelecturecavamieux2019 •un titre du calendrier•autobiographique• @challenge_lecture_ca_va_mieux
Bonjour ! Je vous présente ma nouvelle lecture qui est en fait une relecture. Lu à l'adolescence, "Le prophète" de Khalil Gibran m'avait beaucoup marquée. 
Quatrième de couverture :
Long poème en prose écrit en anglais par un auteur libanais, Le Prophète est un chef-d’œuvre dont le succès ne s’est jamais démenti depuis sa parution en 1923. Personnage imaginaire, ce prophète livre sa doctrine spirituelle, sous forme de maximes et d'allégories, en répondant aux aspirations profondes de l’homme : connaissance de soi, croyance, distinction du bien et du mal, mais aussi amitié, mariage, plaisir… Entre questions métaphysiques et hymne à la beauté, le texte garde tout son mystère et sa puissance de suggestion. Comme l’écrit le poète syrien Adonis, Gibran a voulu «faire éclore dans l’homme tout ce qui le dépasse et tout ce qui est plus grand que lui : l’amour, la joie, la révolte, la liberté». Un message de sagesse que seule la poésie, dans sa fulgurance, peut faire éclore.
#algerianreader #dzreader #lectureencours #currentlyreading #leprophete #gibran #khalilgibran #bookstagram #instabook #algerian_bookstagram #bookstagramdz #folioclassique #lireenfolio #folio
Bonjour ! Je vous présente ma nouvelle lecture qui est en fait une relecture. Lu à l'adolescence, "Le prophète" de Khalil Gibran m'avait beaucoup marquée. Quatrième de couverture : Long poème en prose écrit en anglais par un auteur libanais, Le Prophète est un chef-d’œuvre dont le succès ne s’est jamais démenti depuis sa parution en 1923. Personnage imaginaire, ce prophète livre sa doctrine spirituelle, sous forme de maximes et d'allégories, en répondant aux aspirations profondes de l’homme : connaissance de soi, croyance, distinction du bien et du mal, mais aussi amitié, mariage, plaisir… Entre questions métaphysiques et hymne à la beauté, le texte garde tout son mystère et sa puissance de suggestion. Comme l’écrit le poète syrien Adonis, Gibran a voulu «faire éclore dans l’homme tout ce qui le dépasse et tout ce qui est plus grand que lui : l’amour, la joie, la révolte, la liberté». Un message de sagesse que seule la poésie, dans sa fulgurance, peut faire éclore. #algerianreader #dzreader #lectureencours #currentlyreading #leprophete #gibran #khalilgibran #bookstagram #instabook #algerian_bookstagram #bookstagramdz #folioclassique #lireenfolio #folio
Volver a casa significa encontrarme con la estantería solitaria de mi habitación. Es solo una y está llena de polvo, pero al mirarla no puedo evitar verme reflejada. No estoy intentando escribir un texto intenso, quería dejar constancia simplemente de que he sido muchas personas y a todas las recuerdo gracias a lo que guardo en la estantería de mi antigua habitación.
:
:
:
:
:
:
:
:
:
#elviralindo #carlosruizzafon #moniquewittig #lauragallego #charlesbaudelaire #robertobolaño #johnkennedytoole #jdsalinger #roalddahl #gerarddenerval #bookstagram #etapas #bookshelf #lireenfolio
Volver a casa significa encontrarme con la estantería solitaria de mi habitación. Es solo una y está llena de polvo, pero al mirarla no puedo evitar verme reflejada. No estoy intentando escribir un texto intenso, quería dejar constancia simplemente de que he sido muchas personas y a todas las recuerdo gracias a lo que guardo en la estantería de mi antigua habitación. : : : : : : : : : #elviralindo #carlosruizzafon #moniquewittig #lauragallego #charlesbaudelaire #robertobolaño #johnkennedytoole #jdsalinger #roalddahl #gerarddenerval #bookstagram #etapas #bookshelf #lireenfolio
Difficile de quitter le Kenya 🇰🇪 après avoir lu Michel Le Bris. Du coup... #kenya #books #currentlyreading #lelion #josephkessel #africa #lectureencours #labeautedumonde #lireenfolio #bookstagram #bookaddict
Difficile de quitter le Kenya 🇰🇪 après avoir lu Michel Le Bris. Du coup... #kenya #books #currentlyreading #lelion #josephkessel #africa #lectureencours #labeautedumonde #lireenfolio #bookstagram #bookaddict
Entrer dans ce roman c'est déambuler dans le Palais des glaces, et s'y perdre. Comment survivre au temps qui passe et efface votre personne aux yeux du monde, aux yeux des hommes. L'héroïne éprouve ce malaise et va engager un jeu dangereux pour tenter de survivre. Réseaux sociaux et faux-semblants. Qui dit vrai et qui fabule? Qui s'arrange avec la vérité ? Sa vérité ? 
Camille Laurens livre dans ce récit foisonnant quelques beaux passages sur l'amour, le désir, le désir d'amour mais nous perd peu à peu en cherchant à nous surprendre. Je me suis accrochée à suivre ses méandres mais elle m'a abandonnée sur une des rives de l'histoire et j'avoue avoir terminé cette lecture avec un brin de déception. Je crains de n'avoir pas compris l'histoire au final. Dommage car l'auteure avait parfaitement réussie à "me ferrer ". Le roman a été adapté au cinéma. Je ne l'ai pas vu, tant pis pour la magnifique Juliette Binoche qui y campe le personnage principal. Certains d'entre vous l'ont peut être vu? Ou lu le roman (Je note pour conclure que la couverture de ce poche est détestable.... oui je sais, encore un problème de couverture....) #lireenfolio #bookaddicts #camillelaurens #cellequevouscroyez #livreaddict
Entrer dans ce roman c'est déambuler dans le Palais des glaces, et s'y perdre. Comment survivre au temps qui passe et efface votre personne aux yeux du monde, aux yeux des hommes. L'héroïne éprouve ce malaise et va engager un jeu dangereux pour tenter de survivre. Réseaux sociaux et faux-semblants. Qui dit vrai et qui fabule? Qui s'arrange avec la vérité ? Sa vérité ? Camille Laurens livre dans ce récit foisonnant quelques beaux passages sur l'amour, le désir, le désir d'amour mais nous perd peu à peu en cherchant à nous surprendre. Je me suis accrochée à suivre ses méandres mais elle m'a abandonnée sur une des rives de l'histoire et j'avoue avoir terminé cette lecture avec un brin de déception. Je crains de n'avoir pas compris l'histoire au final. Dommage car l'auteure avait parfaitement réussie à "me ferrer ". Le roman a été adapté au cinéma. Je ne l'ai pas vu, tant pis pour la magnifique Juliette Binoche qui y campe le personnage principal. Certains d'entre vous l'ont peut être vu? Ou lu le roman (Je note pour conclure que la couverture de ce poche est détestable.... oui je sais, encore un problème de couverture....) #lireenfolio #bookaddicts #camillelaurens #cellequevouscroyez #livreaddict
Y'a pas à dire, une pile de Folio sur une étagère en bois, ça a toujours de la gueule ! 😎😍
.
C'est encore plus dur de faire son choix 🙈
.
Vous auriez pris quoi dans cette jolie pile ? 😀
~~~
Je vous souhaite une bonne soirée ! 📚
#LireEnFolio #LecteurSupporter #Livres #Bouquins #Littérature #LibrairieAvecPowlineBowline #PassionLivres #Livraddict #LivreAddict #Lisez #JaimeLire #InstaLivre #Livrestagram #JeanneBenameur #AlexandreJardin #ChristianBobin #NathalieSarraute #PhilippeLabro #PierrePreju
Y'a pas à dire, une pile de Folio sur une étagère en bois, ça a toujours de la gueule ! 😎😍 . C'est encore plus dur de faire son choix 🙈 . Vous auriez pris quoi dans cette jolie pile ? 😀 ~~~ Je vous souhaite une bonne soirée ! 📚 #LireEnFolio #LecteurSupporter #Livres #Bouquins #Littérature #LibrairieAvecPowlineBowline #PassionLivres #Livraddict #LivreAddict #Lisez #JaimeLire #InstaLivre #Livrestagram #JeanneBenameur #AlexandreJardin #ChristianBobin #NathalieSarraute #PhilippeLabro #PierrePreju
Un énorme #CoupDeCoeur❤ pour ce roman !

Le voyage périlleux de Capitaine Kidd, un homme de 71 ans qui parcourt le Texas afin  de lire des nouvelles du monde, et d'une enfant de 10 ans, Johanna, une petite fille enlevée et élevée par une tribu indienne pendant 4 ans. Il est vieux, mal équipé et fatigué, elle est rebelle, farouche, ne parle plus un mot d'anglais et est prête à tout pour retrouver sa famille adoptive !

Une histoire fascinante, captivante et intelligente ! Un vrai western qui offre un regard sensible sur le Grand Ouest américain, alternant les scènes de bravoure, d'autres plus intimistes et enfin les souvenirs du Capitaine! 
Je l'ai dévoré en 2 jours à peine ❤

#GrosCoupDeCoeur❤ #AccroAuxLivres📚 #AccroALaLecture #Bookstagram #Instalivres #Instabook #LectureAddict #BooksAddict #LivresAddict #Lire #Read #Livre #Books #LireEnFolio
Un énorme #CoupDeCoeur❤ pour ce roman ! Le voyage périlleux de Capitaine Kidd, un homme de 71 ans qui parcourt le Texas afin de lire des nouvelles du monde, et d'une enfant de 10 ans, Johanna, une petite fille enlevée et élevée par une tribu indienne pendant 4 ans. Il est vieux, mal équipé et fatigué, elle est rebelle, farouche, ne parle plus un mot d'anglais et est prête à tout pour retrouver sa famille adoptive ! Une histoire fascinante, captivante et intelligente ! Un vrai western qui offre un regard sensible sur le Grand Ouest américain, alternant les scènes de bravoure, d'autres plus intimistes et enfin les souvenirs du Capitaine! Je l'ai dévoré en 2 jours à peine ❤ #GrosCoupDeCoeur❤ #AccroAuxLivres📚 #AccroALaLecture #Bookstagram #Instalivres #Instabook #LectureAddict #BooksAddict #LivresAddict #Lire #Read #Livre #Books #LireEnFolio
‘’Dans ce monde régi par la normalité,tout intrus se voit discrètement éliminé. Tout être non conforme doit être écarté.’’ Alors Keiko veut changer ! Petit livre sympa. #voslectures #lecturepassion #lectures #lecturedumoment #lectriceaddict #lectricecompulsive #lireenfolio #lire #livreaddict #livrestagram #foliolivres #editionsfolio #passionlecture
‘’Dans ce monde régi par la normalité,tout intrus se voit discrètement éliminé. Tout être non conforme doit être écarté.’’ Alors Keiko veut changer ! Petit livre sympa. #voslectures #lecturepassion #lectures #lecturedumoment #lectriceaddict #lectricecompulsive #lireenfolio #lire #livreaddict #livrestagram #foliolivres #editionsfolio #passionlecture
La promesse de l’aube - Romain Gary

L’histoire d'un amour démesuré, sans limite, d’une mère et son fils.

L’écriture est si délicate, si belle. C’est un livre que je vais relire c’est certain. Cette autobiographie est vraiment touchante, drôle et parfois ironique. Les sentiments décrits sont forts, à l’instar de cette femme.

Je pense avoir préféré lire l’enfance de Romain plutôt que ses débuts dans la vie d’adulte, en tant qu’aviateur. Mais l’ensemble de l’oeuvre est incroyable.

Je recommande vivement la lecture de ce classique. 
Résumé : « -Tu seras un héros, tu seras général, Gabriele D'Annunzio, Ambassadeur de France – tous ces voyous ne savent pas qui tu es !
Je crois que jamais un fils n'a haï sa mère autant que moi, à ce moment-là.
Mais, alors que j'essayais de lui expliquer dans un murmure rageur qu'elle me compromettait irrémédiablement aux yeux de l'Armée de l'Air, et que je faisais un nouvel effort pour la pousser derrière le taxi, son visage prit une expression désemparée, ses lèvres se mirent à trembler, et j'entendis une fois de plus la formule intolérable, devenue depuis longtemps classique dans nos rapports :
- Alors, tu as honte de ta vieille mère ? »

#romaingary #lapromessedelaube #roman #litterature #instabook #bookstagram #lireenfolio @folio_livres
La promesse de l’aube - Romain Gary L’histoire d'un amour démesuré, sans limite, d’une mère et son fils. L’écriture est si délicate, si belle. C’est un livre que je vais relire c’est certain. Cette autobiographie est vraiment touchante, drôle et parfois ironique. Les sentiments décrits sont forts, à l’instar de cette femme. Je pense avoir préféré lire l’enfance de Romain plutôt que ses débuts dans la vie d’adulte, en tant qu’aviateur. Mais l’ensemble de l’oeuvre est incroyable. Je recommande vivement la lecture de ce classique. Résumé : « -Tu seras un héros, tu seras général, Gabriele D'Annunzio, Ambassadeur de France – tous ces voyous ne savent pas qui tu es ! Je crois que jamais un fils n'a haï sa mère autant que moi, à ce moment-là. Mais, alors que j'essayais de lui expliquer dans un murmure rageur qu'elle me compromettait irrémédiablement aux yeux de l'Armée de l'Air, et que je faisais un nouvel effort pour la pousser derrière le taxi, son visage prit une expression désemparée, ses lèvres se mirent à trembler, et j'entendis une fois de plus la formule intolérable, devenue depuis longtemps classique dans nos rapports : - Alors, tu as honte de ta vieille mère ? » #romaingary #lapromessedelaube #roman #litterature #instabook #bookstagram #lireenfolio @folio_livres
Hello les amis, la même question revient souvent, "a quoi ressemble tes bibliothèques "? Et bien voilà, elle ne sont pas comme celles que l'ont voit sur internet avec des moulures sompteuses et des corniches taillées dans le chêne, elles ne font pas 5 mètres de haut, on ne va pas chercher son livre avec une échelle, je n'ai pas de petite table en merisier avec cette fameuse lampe Avec l'abat-jour vert.... Je ne fais pas de mise en scène de folie pour les présenter...au risque de vous décevoir.. Non, je n'ai pas tout ca, pensez bien que j'aimerais... Mais c'est ma bulle, mon royaume,ce petit endroit qui me permet de m'échapper quand je le désire, de rentrer dans un monde que j'ai construit... Mais pas n'importe comment, il existe grâce à des années de fouilles j'ai plonger mes mains dans des endroits plus que répugnant senti des odeurs dont je me serais bien passé, courber le dos et mis la tête dans des poubelles pour récupérer le moindre petit ouvrage ou j'avais pour seule compagnie des guêpes, des souris et parfois des rats, triste tableau me direz vous mais ce n'est pas grave car je peu dire que je suis fier de les avoir sauvés... Rabelais Hugo Shakespeare Voltaire Baudelaire et tellement d'autre. Ce que je contient dans mon petit monde fait parti de l'histoire, de ce qui a été et qui grâce à nous les lecteurs, les collectionneurs les amoureux du livre, perdurera encore longtemps je le souhaite ! alors oui, mes bibliothèques ne font et ne feront pas le buzz sur Instagram mais... Elles ont le mérite d'être la et de contenir ce que l'ont as osé mettre à la poubelles. Bonne soirée  à tous et à bientôt. #bookporn #lirecestpartir #liredeslivres #lirepourleplaisir #lireenfolio #livredepoche #jaimelire #lulalivre #bibliotheque #bibliothèque #bibliophile #livrestagram #bookstagram #sauvetage #respect #livres #livreaddict #livredor #bookshelves #booking #bookandcoffe #pages #vieuxlivre #livreancien #collections #partage #marquepage #reliure #passions #ecrivain
Hello les amis, la même question revient souvent, "a quoi ressemble tes bibliothèques "? Et bien voilà, elle ne sont pas comme celles que l'ont voit sur internet avec des moulures sompteuses et des corniches taillées dans le chêne, elles ne font pas 5 mètres de haut, on ne va pas chercher son livre avec une échelle, je n'ai pas de petite table en merisier avec cette fameuse lampe Avec l'abat-jour vert.... Je ne fais pas de mise en scène de folie pour les présenter...au risque de vous décevoir.. Non, je n'ai pas tout ca, pensez bien que j'aimerais... Mais c'est ma bulle, mon royaume,ce petit endroit qui me permet de m'échapper quand je le désire, de rentrer dans un monde que j'ai construit... Mais pas n'importe comment, il existe grâce à des années de fouilles j'ai plonger mes mains dans des endroits plus que répugnant senti des odeurs dont je me serais bien passé, courber le dos et mis la tête dans des poubelles pour récupérer le moindre petit ouvrage ou j'avais pour seule compagnie des guêpes, des souris et parfois des rats, triste tableau me direz vous mais ce n'est pas grave car je peu dire que je suis fier de les avoir sauvés... Rabelais Hugo Shakespeare Voltaire Baudelaire et tellement d'autre. Ce que je contient dans mon petit monde fait parti de l'histoire, de ce qui a été et qui grâce à nous les lecteurs, les collectionneurs les amoureux du livre, perdurera encore longtemps je le souhaite ! alors oui, mes bibliothèques ne font et ne feront pas le buzz sur Instagram mais... Elles ont le mérite d'être la et de contenir ce que l'ont as osé mettre à la poubelles. Bonne soirée à tous et à bientôt. #bookporn #lirecestpartir #liredeslivres #lirepourleplaisir #lireenfolio #livredepoche #jaimelire #lulalivre #bibliotheque #bibliothèque #bibliophile #livrestagram #bookstagram #sauvetage #respect #livres #livreaddict #livredor #bookshelves #booking #bookandcoffe #pages #vieuxlivre #livreancien #collections #partage #marquepage #reliure #passions #ecrivain
« A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. » 1984 - George Orwell 
H e l l o,

Voici quelques  @folio_livres qu’il faut absolument lire. Ils sont tous excellents 👌 ▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️ #Folio #LireEnFolio #bookish #bookshelf #book #bookstagram #bookstagrammer #bookporn #bookworm #bookaholic #booksoutofdoors #instabook #livre #instalivre #bookaddict #instaread #reader #livraddict
« A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire. » 1984 - George Orwell H e l l o, Voici quelques @folio_livres qu’il faut absolument lire. Ils sont tous excellents 👌 ▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️▫️ #Folio #LireEnFolio #bookish #bookshelf #book #bookstagram #bookstagrammer #bookporn #bookworm #bookaholic #booksoutofdoors #instabook #livre #instalivre #bookaddict #instaread #reader #livraddict
📚Lecture en cours avec Boréal de Sonja Delzongle, dès le début c'est prenant et très sombre, il me tarde d'y retourné 😁😉
-
@sondel28 @folio_livres #sonjadelzongle #folioedition #foliopolicier #folio #boréal
📚Lecture en cours avec Boréal de Sonja Delzongle, dès le début c'est prenant et très sombre, il me tarde d'y retourné 😁😉 - @sondel28 @folio_livres #sonjadelzongle #folioedition #foliopolicier #folio #boréal
#Bookstagram #Instalivre #Instabook Coucou à tous! Je reviens un peu tardivement sur cette lecture achevée plus tôt dans la semaine: #LesAffinités de #RobertCharlesWilson. Une petite déception pour moi, malgré une très bonne idée de départ - une expérience de division de la société en différents groupes de personnes compatibles entre elles, les Affinités, qui ont ceci d'étrange que certaines sont censées être "supérieures" aux autres, ou du moins induisent ce sentiment. Car à travers leurs réseaux de loyauté et d'entr'aide elles recréent des injustices entre les individus. Personnellement la dévotion complète d'Adam, le narrateur, à son affinité, Tau, est un peu malaisante dans la mesure où les siens affichent de plus en plus le mépris qu'ils ont pour ceux qui ne font pas partie de leur groupe. Le roman critique bien évidemment cette dérive, d'où l'aspect réflexif qui donne son intérêt au récit. 
Cependant si en soi le concept est bien trouvé, si cela nous touche car on rêverait tous d'un groupe de personnes sincèrement attachées à nous, qui nous aideraient en cas de pépin et qui qui nous tireraient vers le haut... eh bien, comme avec "Spin" du même auteur, je suis peu réceptive au style de la narration et à la mollesse du personnage principal. C'est bien dommage puisque Robert Charles Wilson est considéré comme un grand auteur de SF et a été couronné de nombreux prix... Il était donc intéressant mais pour moi un peu fastidieux à lire. Je ne lui dédierai donc pas d'article sur le blog. Ce qui ne signifie pas que je ne le recommande pas, au contraire... mais je ne suis pas certaine de re-tester Wilson avant longtemps! 😉 Bon dimanche à vous!

#TheAffinities #Livre #Book #Lecture #Reading #RomanScienceFiction #SciFiNovel #LittératureSFFF #SciFiLiterature #LireEnFolio #FolioSF #ExpérienceSociale #SocialExperimentation #AmoureuseDesLivres #BookLover #LivreEtThé #BookAndTea #LivreEtChocolat #BookAndChocolate #DimancheAprèsMidi #SundayAfternoon
#Bookstagram #Instalivre #Instabook Coucou à tous! Je reviens un peu tardivement sur cette lecture achevée plus tôt dans la semaine: #LesAffinités de #RobertCharlesWilson. Une petite déception pour moi, malgré une très bonne idée de départ - une expérience de division de la société en différents groupes de personnes compatibles entre elles, les Affinités, qui ont ceci d'étrange que certaines sont censées être "supérieures" aux autres, ou du moins induisent ce sentiment. Car à travers leurs réseaux de loyauté et d'entr'aide elles recréent des injustices entre les individus. Personnellement la dévotion complète d'Adam, le narrateur, à son affinité, Tau, est un peu malaisante dans la mesure où les siens affichent de plus en plus le mépris qu'ils ont pour ceux qui ne font pas partie de leur groupe. Le roman critique bien évidemment cette dérive, d'où l'aspect réflexif qui donne son intérêt au récit. Cependant si en soi le concept est bien trouvé, si cela nous touche car on rêverait tous d'un groupe de personnes sincèrement attachées à nous, qui nous aideraient en cas de pépin et qui qui nous tireraient vers le haut... eh bien, comme avec "Spin" du même auteur, je suis peu réceptive au style de la narration et à la mollesse du personnage principal. C'est bien dommage puisque Robert Charles Wilson est considéré comme un grand auteur de SF et a été couronné de nombreux prix... Il était donc intéressant mais pour moi un peu fastidieux à lire. Je ne lui dédierai donc pas d'article sur le blog. Ce qui ne signifie pas que je ne le recommande pas, au contraire... mais je ne suis pas certaine de re-tester Wilson avant longtemps! 😉 Bon dimanche à vous! #TheAffinities #Livre #Book #Lecture #Reading #RomanScienceFiction #SciFiNovel #LittératureSFFF #SciFiLiterature #LireEnFolio #FolioSF #ExpérienceSociale #SocialExperimentation #AmoureuseDesLivres #BookLover #LivreEtThé #BookAndTea #LivreEtChocolat #BookAndChocolate #DimancheAprèsMidi #SundayAfternoon
« Lorsque j’ai ouvert les yeux, un clocher sonnait quatre heures. Les battants des fenêtres s’entrechoquaient doucement. J’ai sorti de mes sacs une paire de draps, un oreiller, une serviette-éponge, posé mes vêtements dans un renfoncement du mur et mes livres par terre. Karen Blixen, des romans de Forster, Fitzgerald, de la poésie de Walt Whitman, et un petit volume au cuir usé qui veillerait près de mon lit: « Out of Africa », offert par ma grand-mère le jour de mes quinze ans. La dédicace était gravée dans mon coeur: « Ma chérie, ne crois pas au destin, c’est le lot des paresseux. N’abandonne jamais. Lis, et n’oublie pas de vivre. Grand-mère Sophia. » #ValentineGoby « La note sensible » @folio_livres #lireenfolio
« Lorsque j’ai ouvert les yeux, un clocher sonnait quatre heures. Les battants des fenêtres s’entrechoquaient doucement. J’ai sorti de mes sacs une paire de draps, un oreiller, une serviette-éponge, posé mes vêtements dans un renfoncement du mur et mes livres par terre. Karen Blixen, des romans de Forster, Fitzgerald, de la poésie de Walt Whitman, et un petit volume au cuir usé qui veillerait près de mon lit: « Out of Africa », offert par ma grand-mère le jour de mes quinze ans. La dédicace était gravée dans mon coeur: « Ma chérie, ne crois pas au destin, c’est le lot des paresseux. N’abandonne jamais. Lis, et n’oublie pas de vivre. Grand-mère Sophia. » #ValentineGoby « La note sensible » @folio_livres #lireenfolio
#JUILLETJEVOYAGEENLIVRES Jour 7 : La Russie 🇷🇺 🤩
.
.
Salutations ! Aujourd’hui on se retrouve pour un post un peu spécial puisque, dans le cadre du #juilletjevoyageenlivres lancé par @riendetelque, je vous embarque en Russie autour de trois livres que j’adore .
.
- Cœur de chien de M. Boulgakov: un tout petit livre intelligent et drôle qui délivre un message fort
.
.
- Resurrection de L. Tolstoï : Sans aucun doute mon livre préféré de l’auteur. Une histoire de redemption forte d’une conception du monde qui m’a faite vibrer .
.
-  Enterrez-moi sous le carrelage de Sanaïev : Un livre contemporain doux- amère qui éclaire son lecteur sur la Russie d’aujourd’hui et qui s’inscrit dans la lignée d’œuvres comme “le Maître et Marguerite“ ou “Les âmes mortes“ .
.
N’hésitez pas à me dire si vous avez lu un de ces livres ainsi que la liste de vos livres russes préférés!
#JUILLETJEVOYAGEENLIVRES Jour 7 : La Russie 🇷🇺 🤩 . . Salutations ! Aujourd’hui on se retrouve pour un post un peu spécial puisque, dans le cadre du #juilletjevoyageenlivres lancé par @riendetelque, je vous embarque en Russie autour de trois livres que j’adore . . - Cœur de chien de M. Boulgakov: un tout petit livre intelligent et drôle qui délivre un message fort . . - Resurrection de L. Tolstoï : Sans aucun doute mon livre préféré de l’auteur. Une histoire de redemption forte d’une conception du monde qui m’a faite vibrer . . - Enterrez-moi sous le carrelage de Sanaïev : Un livre contemporain doux- amère qui éclaire son lecteur sur la Russie d’aujourd’hui et qui s’inscrit dans la lignée d’œuvres comme “le Maître et Marguerite“ ou “Les âmes mortes“ . . N’hésitez pas à me dire si vous avez lu un de ces livres ainsi que la liste de vos livres russes préférés!
.
. " Écrire est un acte d'Amour. S'il ne l'est pas, il n'est qu'écriture. "
.
. Jean Cocteau
. . " Écrire est un acte d'Amour. S'il ne l'est pas, il n'est qu'écriture. " . . Jean Cocteau
Comme une envie d'aller faire un tour à Cultura Épinal pour voir ce qu'il y a. Bon, ça ne vaut pas @librairie_halldulivre , mais j'ai quand même trouvé des choses.
Merci à @cestlu_presde_chezvous pour l'idée lecture "Des nouvelles du monde" et à @palir_au_soleil pour le titre "Lonesome Dove" pour agrandir ma liste d'achat 😆
#livreaddict #instalivre #instabook #paulettejiles #desnouvellesdumonde #litteratureamericaine @folio_livres #folio #lireenfolio #michealroch #moipeterpan #litteraturefrancaise @folio_livres #folio #foliosf #lireenfolio
#philiproth #lecomplotcontrelamerique #litteratureamericaine  @folio_livres #folio #lireenfolio #henriloevenbruck #lamoira #lecycledesloups #litteraturefrancaise #jailu #jailu_editions
Comme une envie d'aller faire un tour à Cultura Épinal pour voir ce qu'il y a. Bon, ça ne vaut pas @librairie_halldulivre , mais j'ai quand même trouvé des choses. Merci à @cestlu_presde_chezvous pour l'idée lecture "Des nouvelles du monde" et à @palir_au_soleil pour le titre "Lonesome Dove" pour agrandir ma liste d'achat 😆 #livreaddict #instalivre #instabook #paulettejiles #desnouvellesdumonde #litteratureamericaine @folio_livres #folio #lireenfolio #michealroch #moipeterpan #litteraturefrancaise @folio_livres #folio #foliosf #lireenfolio #philiproth #lecomplotcontrelamerique #litteratureamericaine  @folio_livres #folio #lireenfolio #henriloevenbruck #lamoira #lecycledesloups #litteraturefrancaise #jailu #jailu_editions
Otro de mis propósitos este verano es leer en francés. Para ello he escogido "El extranjero" de Camus. He estado ojeandolo un poco y me parece bastante asequible para mi nivel. ¿Vosotros leéis en otros idiomas? 
#albertcamus #elextranjero #littérature #littératurefrançaise #francés #booklovers #bookstagram #books #bookworm #lireenfolio #lecteursupporter
Otro de mis propósitos este verano es leer en francés. Para ello he escogido "El extranjero" de Camus. He estado ojeandolo un poco y me parece bastante asequible para mi nivel. ¿Vosotros leéis en otros idiomas? #albertcamus #elextranjero #littérature #littératurefrançaise #francés #booklovers #bookstagram #books #bookworm #lireenfolio #lecteursupporter
• ☀️ Réception du jour ☀️ •

Mon été sera définitivement féminin avec deux belles lectures qui m’attendent.

Cela fait plusieurs années que je souhaite me plonger dans Le Chœur des femmes sans jamais avoir pris le temps de le faire. Je compte bien corriger cela dès les prochaines semaines (mais d’abord je termine le tome 4 de la saga L’Amie prodigieuse 🙈😍) avant d’entamer ensuite Mrs Hemingway. Pour mieux comprendre comment les femmes ont façonné la vie de ce grand homme. 
Vous avez déjà lu l’un de ces livres ? Il vous a plu ? 
#lireenfolio #unfoliodansmavalise #lecture #bookstagram #dpda #feminisme #lapoudrelit
• ☀️ Réception du jour ☀️ • Mon été sera définitivement féminin avec deux belles lectures qui m’attendent. Cela fait plusieurs années que je souhaite me plonger dans Le Chœur des femmes sans jamais avoir pris le temps de le faire. Je compte bien corriger cela dès les prochaines semaines (mais d’abord je termine le tome 4 de la saga L’Amie prodigieuse 🙈😍) avant d’entamer ensuite Mrs Hemingway. Pour mieux comprendre comment les femmes ont façonné la vie de ce grand homme. Vous avez déjà lu l’un de ces livres ? Il vous a plu ? #lireenfolio #unfoliodansmavalise #lecture #bookstagram #dpda #feminisme #lapoudrelit
Pourquoi est-ce si intimidant de commencer la chronique d’un classique?
Est-ce par peur de ne pas être à la hauteur d’une oeuvre lue, analysée, décortiquée depuis sept décennies?
Ou n’est-ce pas tout simplement parce qu’on se sent petit et humble par rapport à son amplitude, sa portée - et aussi un peu trop ému par sa beauté?

J’aurais pu commencer l’exégèse par le célèbre incipit « La première fois qu’Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide », vous dire que je trouve ça tellement culotté et si peu convenu de démarrer ainsi un roman. Qu’il donne un ton, une audace. Mais aussi une arrogance qui m’a fait partir sur une fausse voie : j’ai failli prendre en grippe ce pauvre Aurélien. Alors je ne m’attarde pas dessus.

Qui est-il, en dehors d’être un jeune rentier oisif et sans ambition qui remplit de petits riens le vide de ses journées chômées? Aurélien est un homme mélancolique, écorché par la guerre - elle lui a volé sa jeunesse, ses envies. Quatre ans de service militaire, quatre ans de guerre et qui est-il au bout du compte, maintenant? Il dilue sa vie dans les années folles de cet entre-deux guerres, comme il dilue son argent dans les soirées mondaines et les sorties arrosées au Lulli’s. Sans attaches familiales, sans femme à aimer autre que celles qui lui appartiennent pour une nuit ou deux, il erre. 
Bérénice, cette petite provinciale aux drôles d’yeux, mal fagotée, et ennuyeusement mariée à un pharmacien faible et fat va pourtant lui faire détourner son regard de la succession de ces journées sans but. 
Aurélien se découvre amoureux de Bérénice - est-ce à cause de la pression sociale et de ses injonctions à trouver une épouse? Peu importe. C’est d’elle dont il se découvre épris - et le jeu de l’amour débute entre un Aurélien un peu trop faible et une Bérénice si éprise d’absolu. L’émotion, la sensualité de la séduction et le sentiment amoureux sont retranscrits par Aragon avec une justesse et un trouble terriblement modernes, tant dans ses moments d’enchantement que dans ses affres.
[...] suite dans les comm ⬇️ #aurelien #aragon #folio #lireenfolio  #litteratureclassique #litteraturefrancaise #bookstagram #bookoftheday
Pourquoi est-ce si intimidant de commencer la chronique d’un classique? Est-ce par peur de ne pas être à la hauteur d’une oeuvre lue, analysée, décortiquée depuis sept décennies? Ou n’est-ce pas tout simplement parce qu’on se sent petit et humble par rapport à son amplitude, sa portée - et aussi un peu trop ému par sa beauté? J’aurais pu commencer l’exégèse par le célèbre incipit « La première fois qu’Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide », vous dire que je trouve ça tellement culotté et si peu convenu de démarrer ainsi un roman. Qu’il donne un ton, une audace. Mais aussi une arrogance qui m’a fait partir sur une fausse voie : j’ai failli prendre en grippe ce pauvre Aurélien. Alors je ne m’attarde pas dessus. Qui est-il, en dehors d’être un jeune rentier oisif et sans ambition qui remplit de petits riens le vide de ses journées chômées? Aurélien est un homme mélancolique, écorché par la guerre - elle lui a volé sa jeunesse, ses envies. Quatre ans de service militaire, quatre ans de guerre et qui est-il au bout du compte, maintenant? Il dilue sa vie dans les années folles de cet entre-deux guerres, comme il dilue son argent dans les soirées mondaines et les sorties arrosées au Lulli’s. Sans attaches familiales, sans femme à aimer autre que celles qui lui appartiennent pour une nuit ou deux, il erre. Bérénice, cette petite provinciale aux drôles d’yeux, mal fagotée, et ennuyeusement mariée à un pharmacien faible et fat va pourtant lui faire détourner son regard de la succession de ces journées sans but. Aurélien se découvre amoureux de Bérénice - est-ce à cause de la pression sociale et de ses injonctions à trouver une épouse? Peu importe. C’est d’elle dont il se découvre épris - et le jeu de l’amour débute entre un Aurélien un peu trop faible et une Bérénice si éprise d’absolu. L’émotion, la sensualité de la séduction et le sentiment amoureux sont retranscrits par Aragon avec une justesse et un trouble terriblement modernes, tant dans ses moments d’enchantement que dans ses affres. [...] suite dans les comm ⬇️ #aurelien #aragon #folio #lireenfolio #litteratureclassique #litteraturefrancaise #bookstagram #bookoftheday
“L’enfer, c’est les Autres.”
.
Passage peut-être le plus connu de l’Oeuvre de Sartre, cette simple phrase m’a donné envie de découvrir Huis clos. J’ai aussi lu Les Mouches, mais pour être honnête, je pense être passée à côté de la pièce. Je l’ai lu très simplement, comme une tragédie grecque, sans plus me poser de question sur le texte. Je vais donc parler uniquement de Huis clos, pièce de théâtre que j’ai beaucoup aimé.
.
Huis Clos est une pièce en un acte et cinq scènes. Trois personnages sont présents : Garcin, Ines et Estelle. Tous trois sont morts et pensent être en enfer. J’ai eu l’impression que ces personnes étaient dans une sorte de purgatoire car ils semblent attendre, mais ça, ce n’est que mon avis, une simple interprétation. Tous trois ont blessés, tués et sont condamnés à vivre ensemble à jamais. C’est une sorte de procès qui s’ouvre. Ils vont se juger les uns et les autres, juger leurs actes. S’insulter, se terroriser en racontant comment ils sont arrivés dans cette chambre. Si les mots sont polis au début, ils deviennent peu à peu familiers, vulgaires et violants. L’ambiance est celle du malaise. On se sent imprégné, compté dans ce procès, jugé et jugeant, à huis clos. Les thèmes sont durs, il est notamment question d’un infanticide. Ce texte se dévore ! On en ressort secoué, et j’aime ce sentiment.
.
« On est ce qu’on veut. »
.
#jeanpaulsartre #sartre #huisclos #theatre #litteraturefrancaise #bookstagram #instalivre #livrestagram #avislecture #lireenfolio
“L’enfer, c’est les Autres.” . Passage peut-être le plus connu de l’Oeuvre de Sartre, cette simple phrase m’a donné envie de découvrir Huis clos. J’ai aussi lu Les Mouches, mais pour être honnête, je pense être passée à côté de la pièce. Je l’ai lu très simplement, comme une tragédie grecque, sans plus me poser de question sur le texte. Je vais donc parler uniquement de Huis clos, pièce de théâtre que j’ai beaucoup aimé. . Huis Clos est une pièce en un acte et cinq scènes. Trois personnages sont présents : Garcin, Ines et Estelle. Tous trois sont morts et pensent être en enfer. J’ai eu l’impression que ces personnes étaient dans une sorte de purgatoire car ils semblent attendre, mais ça, ce n’est que mon avis, une simple interprétation. Tous trois ont blessés, tués et sont condamnés à vivre ensemble à jamais. C’est une sorte de procès qui s’ouvre. Ils vont se juger les uns et les autres, juger leurs actes. S’insulter, se terroriser en racontant comment ils sont arrivés dans cette chambre. Si les mots sont polis au début, ils deviennent peu à peu familiers, vulgaires et violants. L’ambiance est celle du malaise. On se sent imprégné, compté dans ce procès, jugé et jugeant, à huis clos. Les thèmes sont durs, il est notamment question d’un infanticide. Ce texte se dévore ! On en ressort secoué, et j’aime ce sentiment. . « On est ce qu’on veut. » . #jeanpaulsartre #sartre #huisclos #theatre #litteraturefrancaise #bookstagram #instalivre #livrestagram #avislecture #lireenfolio
Suite à une rencontre inattendue dans ma librairie, il y a environ une semaine, j’ai décidé de lire un chef d’œuvre de la littérature tchèque , et pour le moment je ris beaucoup,totalement burlesque . #jaroslavhasek #lesaventuresdubravesoldatsvejk #lireenfolio #folioclassique #litterature #litteraturetcheque #librairie #gaillac #tarn #librairieetoilescintillante ##bookstagram #instalivre
Suite à une rencontre inattendue dans ma librairie, il y a environ une semaine, j’ai décidé de lire un chef d’œuvre de la littérature tchèque , et pour le moment je ris beaucoup,totalement burlesque . #jaroslavhasek #lesaventuresdubravesoldatsvejk #lireenfolio #folioclassique #litterature #litteraturetcheque #librairie #gaillac #tarn #librairieetoilescintillante ##bookstagram #instalivre
Avis lecture 📝 « Un livre fou, génial, addictif. Yannick Haenel tient son odyssée. » ; commentaire tiré du Figaro littéraire - eh bien, je confirme !
Mais je précise tout de suite : ce livre ne plaira pas à tout le monde... Je ne vais pas donner mon « avis » sur cette lecture parce que j’en serais bien incapable ! 
Je peux simplement dire que ce livre est une pépite car c’est la rencontre de la littérature et du cinéma ; c’est aussi une fiction qui parvient à faire réfléchir sur notre réalité ; c’est aussi un livre O.V.N.I et c’est pour ça que ça risque de coincer avec certains... Jean, le personnage, est non pas un héros mais un anti-héros à moins qu’il n’en soit quand même un ? Je pense que ce personnage peut être perçu comme trop borderline / loufoque - moi, c’est ce qui m’a plu !

#book #bookstagram #livre #yannickhaenel #avislecture #avislivresque #lireenfolio #litteraturefrancaise #litteratureclassique #lecture #instalivre #instabook #instalecture #gallimard
Avis lecture 📝 « Un livre fou, génial, addictif. Yannick Haenel tient son odyssée. » ; commentaire tiré du Figaro littéraire - eh bien, je confirme ! Mais je précise tout de suite : ce livre ne plaira pas à tout le monde... Je ne vais pas donner mon « avis » sur cette lecture parce que j’en serais bien incapable ! Je peux simplement dire que ce livre est une pépite car c’est la rencontre de la littérature et du cinéma ; c’est aussi une fiction qui parvient à faire réfléchir sur notre réalité ; c’est aussi un livre O.V.N.I et c’est pour ça que ça risque de coincer avec certains... Jean, le personnage, est non pas un héros mais un anti-héros à moins qu’il n’en soit quand même un ? Je pense que ce personnage peut être perçu comme trop borderline / loufoque - moi, c’est ce qui m’a plu ! #book #bookstagram #livre #yannickhaenel #avislecture #avislivresque #lireenfolio #litteraturefrancaise #litteratureclassique #lecture #instalivre #instabook #instalecture #gallimard
🌸 CONCOURS 🌸
A l'occasion de la sortie du film VITA & VIRGINIA le 10 juillet prochain (avec Gemma Arterton, Eliabeth Debicki et Isabella Rossellini), j'ai la chance de vous faire gagner deux exemplaires du roman de Virginia Woolf, Orlando, accompagné de deux places de ciné pour aller voir le film avec un ami 😃

Pour participer au concours, il vous suffit : - d'être abonné à mon compte et celui de @pyramide.distribution - de liker la photo et de taguer en commentaire la personne avec qui vous aimeriez aller voir le film

Une chance supplémentaire de gagner si vous partagez le concours en story ou sur votre compte public 🤞🏻
Le concours est ouvert à la France Métropolitaine jusque dimanche 7 juillet, 18h. J'informerai les deux gagnants en message privé 😉
Bonne chance à tous 🍀
#concours #virginiawoolf #cinema #vitaetvirginia #cine #film #folio #lireenfolio #lecture #livre #livrestagram #livres #livreaddict #bookstagram #book #books #blog #blogueuse #instalivre #bloglitteraire #influencer
🌸 CONCOURS 🌸 A l'occasion de la sortie du film VITA & VIRGINIA le 10 juillet prochain (avec Gemma Arterton, Eliabeth Debicki et Isabella Rossellini), j'ai la chance de vous faire gagner deux exemplaires du roman de Virginia Woolf, Orlando, accompagné de deux places de ciné pour aller voir le film avec un ami 😃 Pour participer au concours, il vous suffit : - d'être abonné à mon compte et celui de @pyramide.distribution - de liker la photo et de taguer en commentaire la personne avec qui vous aimeriez aller voir le film Une chance supplémentaire de gagner si vous partagez le concours en story ou sur votre compte public 🤞🏻 Le concours est ouvert à la France Métropolitaine jusque dimanche 7 juillet, 18h. J'informerai les deux gagnants en message privé 😉 Bonne chance à tous 🍀 #concours #virginiawoolf #cinema #vitaetvirginia #cine #film #folio #lireenfolio #lecture #livre #livrestagram #livres #livreaddict #bookstagram #book #books #blog #blogueuse #instalivre #bloglitteraire #influencer