#lemonarquedesombres

#已发帖 29
Espagne, une quête de sens, sur un grand-oncle phalangiste, mort en 1938 à 19 ans pour une mauvaise cause. Retracer son histoire, retrouver des témoins indirects, des documents. Comment assumer les choix politiques familiaux d'alors ? S'en tenir aux faits, ne pas juger, replacer dans leur contexte, comprendre... une démarche intéressante.
Quelques longueurs de descriptions de batailles mais le récit est touchant, sincère intéressant et honnête. Si je connaissais mieux la géographie espagnole et l'histoire de sa guerre civile j'aurai certainement encore plus accroché.
#lemonarquedesombres
#javiercercas #actessud #litteratureespagnole #litterature #lecture #lire #roman #instalivre #book #livre #bookstagram #livreaddict #instalivre #guerredespagne
Espagne, une quête de sens, sur un grand-oncle phalangiste, mort en 1938 à 19 ans pour une mauvaise cause. Retracer son histoire, retrouver des témoins indirects, des documents. Comment assumer les choix politiques familiaux d'alors ? S'en tenir aux faits, ne pas juger, replacer dans leur contexte, comprendre... une démarche intéressante. Quelques longueurs de descriptions de batailles mais le récit est touchant, sincère intéressant et honnête. Si je connaissais mieux la géographie espagnole et l'histoire de sa guerre civile j'aurai certainement encore plus accroché. #lemonarquedesombres #javiercercas #actessud #litteratureespagnole #litterature #lecture #lire #roman #instalivre #book #livre #bookstagram #livreaddict #instalivre #guerredespagne
Le Jeune Homme et la Guerre

Une des notions-clé du dernier roman de Javier Cercas, c'est la « kalos thanatos », la belle mort d'un jeune homme pur dont le parangon est bien sûr Achille, guerrier couvert de gloire après sa mort juvénile. Cette mort parfaite et idéale fut expérimentée par Manuel Mena, grand-oncle de Javier Cercas et phalangiste décédé à l'âge de dix-neuf ans. Figure aussi mythique que mythologique, le jeune espagnol est le héros de cette hagiographie. Partant de quelques témoignages, de bribes de lettres et d'une unique photographie, Javier Cercas redonne chair et os à un membre de sa famille dont le souvenir est aussi encombrant que vivace. Nul moralisme et jugement chez Javier Cercas, ce récit étant le fruit d'un véritable travail d'analyste et l'auteur tente de comprendre la trajectoire fluctuante du jeune franquiste dans toute sa complexité. Il y a du Pierre Bézoukhov et du Fabrice del Dongo chez Manuel Mena, éphèbe idéaliste « qui avait en dix-neuf ans de vie acquis autant d'ancienneté qu'un homme ordinaire en cinquante ans [...]» (p.176). Comme toujours chez l'auteur ibérique, son investigation va le pousser à affronter les multiples ambiguïtés de l'Histoire espagnole en même temps que les vicissitudes de son héros, avec en point d'orgue une révélation stupéfiante sur les véritables raisons de l'engagement franquiste de Manuel Mena, dont les motivations étaient plus familiales qu'idéologiques (p.246), permettant à Javier Cercas de nous surprendre lors d'un épilogue à haute teneur mélodramatique. Héros légendaire, Manuel Mena, alias « le monarque des ombres » (surnom d'Achille dans l'Iliade) sera fauché sur les sentiers de la gloire lors de la sanglante bataille de l'Èbre en 1938 aux cotés de 100 000 de ses compatriotes. Passant de l'ombre à la lumière plus de quatre-vingt après sa fatale blessure à la hanche, Manuel Mena était loin d'imaginer que non content d'atteindre la belle mort sur le champ de bataille, il accéderait à l'immortalité à la faveur de l'un de ses descendants et surtout grâce au pouvoir éternel de la Littérature.
Le Jeune Homme et la Guerre Une des notions-clé du dernier roman de Javier Cercas, c'est la « kalos thanatos », la belle mort d'un jeune homme pur dont le parangon est bien sûr Achille, guerrier couvert de gloire après sa mort juvénile. Cette mort parfaite et idéale fut expérimentée par Manuel Mena, grand-oncle de Javier Cercas et phalangiste décédé à l'âge de dix-neuf ans. Figure aussi mythique que mythologique, le jeune espagnol est le héros de cette hagiographie. Partant de quelques témoignages, de bribes de lettres et d'une unique photographie, Javier Cercas redonne chair et os à un membre de sa famille dont le souvenir est aussi encombrant que vivace. Nul moralisme et jugement chez Javier Cercas, ce récit étant le fruit d'un véritable travail d'analyste et l'auteur tente de comprendre la trajectoire fluctuante du jeune franquiste dans toute sa complexité. Il y a du Pierre Bézoukhov et du Fabrice del Dongo chez Manuel Mena, éphèbe idéaliste « qui avait en dix-neuf ans de vie acquis autant d'ancienneté qu'un homme ordinaire en cinquante ans [...]» (p.176). Comme toujours chez l'auteur ibérique, son investigation va le pousser à affronter les multiples ambiguïtés de l'Histoire espagnole en même temps que les vicissitudes de son héros, avec en point d'orgue une révélation stupéfiante sur les véritables raisons de l'engagement franquiste de Manuel Mena, dont les motivations étaient plus familiales qu'idéologiques (p.246), permettant à Javier Cercas de nous surprendre lors d'un épilogue à haute teneur mélodramatique. Héros légendaire, Manuel Mena, alias « le monarque des ombres » (surnom d'Achille dans l'Iliade) sera fauché sur les sentiers de la gloire lors de la sanglante bataille de l'Èbre en 1938 aux cotés de 100 000 de ses compatriotes. Passant de l'ombre à la lumière plus de quatre-vingt après sa fatale blessure à la hanche, Manuel Mena était loin d'imaginer que non content d'atteindre la belle mort sur le champ de bataille, il accéderait à l'immortalité à la faveur de l'un de ses descendants et surtout grâce au pouvoir éternel de la Littérature.
"Devais-je coucher par écrit l'histoire de celui qui symbolise toutes les erreurs et les responsabilités et la faute et la honte et la misère et la mort et les échecs et l'horreur et la saleté et les larmes et le sacrifice et la passion et le déshonneur de mes ancêtres ? Devais-je prendre en charge le passé familial dont j'avais tellement honte et l'ébruiter dans un livre ?"
#javiercercas #lemonarquedesombres #actessud la verité sur Manuel Mena
"Devais-je coucher par écrit l'histoire de celui qui symbolise toutes les erreurs et les responsabilités et la faute et la honte et la misère et la mort et les échecs et l'horreur et la saleté et les larmes et le sacrifice et la passion et le déshonneur de mes ancêtres ? Devais-je prendre en charge le passé familial dont j'avais tellement honte et l'ébruiter dans un livre ?" #javiercercas #lemonarquedesombres #actessud la verité sur Manuel Mena
Il est doux et beau de mourir pour la patrie. #horace
#lemonarquedesombres 
#javiercercas
#actessud
Il est doux et beau de mourir pour la patrie. #horace #lemonarquedesombres #javiercercas #actessud
Dernière lecture de l'année : Javier Cercas, "le monarque des ombres".
L'auteur enquête sur son oncle, Manuel Mena, officier franquiste pendant la guerre. Il fut le héros de son village en Estremadure, enfin surtout le héros de la mère de l'auteur, elle qui dut quitter sa région pour s'installer en Catalogne dans les années 60.
C'est très bien écrit, l'auteur est touchant dans sa quête de vérité et de sens... Malgré cela j'ai eu du mal à accrocher. Tant pis.
.
. .
.
.
.
#javiercercas #lemonarquedesombres #helenelivres2018 #lectrice #passionlivre #bibliophile #bookstagram
Dernière lecture de l'année : Javier Cercas, "le monarque des ombres". L'auteur enquête sur son oncle, Manuel Mena, officier franquiste pendant la guerre. Il fut le héros de son village en Estremadure, enfin surtout le héros de la mère de l'auteur, elle qui dut quitter sa région pour s'installer en Catalogne dans les années 60. C'est très bien écrit, l'auteur est touchant dans sa quête de vérité et de sens... Malgré cela j'ai eu du mal à accrocher. Tant pis. . . . . . . #javiercercas #lemonarquedesombres #helenelivres2018 #lectrice #passionlivre #bibliophile #bookstagram
Première livraison livresque du Père Noël...
#deslivressouslesapin
Première livraison livresque du Père Noël... #deslivressouslesapin
LE PRIX ANDRÉ MALRAUX et JAVIER CERCAS dans TÉLÉ 7 JOURS par Héloïse Goy, 10 décembre 2018 ! 
prixandremalraux2018#javiercercas #lemonarquedesombres #actessud #laureat#romanengageuservicedelaonditionhumaine
LE PRIX ANDRÉ MALRAUX et JAVIER CERCAS dans TÉLÉ 7 JOURS par Héloïse Goy, 10 décembre 2018 ! prixandremalraux2018#javiercercas #lemonarquedesombres #actessud #laureat#romanengageuservicedelaonditionhumaine
«Le monarque des ombres» de Javier Cercas, coup de cœur au rayon littérature :-) #coupdecoeur #actessud #javiercercas #lemonarquedesombres #lecture #roman #livre #litterature #litteratureetrangere #conseil #instabook #bookstagram #librairie #toulouse #librairieprivat
Quand l'histoire familiale se confond avec celle, douloureuse, de son pays, il n'est guère facile de l'écrire. Surtout lorsqu'on s'appelle Javier Cercas et que l'acte même d'écrire pose question... De quoi donner matière à un roman absolument passionnant ! 
Chronique sur le blog delphine-olympe.blogspot.fr / lien dans la bio 
#javiercercas #lemonarquedesombres #actessud #guerredespagne #guerecivile #espagne #littetatureespagnole #delphineolympe #labibliothèquededelphineolympe #instabook #bookstagram
Quand l'histoire familiale se confond avec celle, douloureuse, de son pays, il n'est guère facile de l'écrire. Surtout lorsqu'on s'appelle Javier Cercas et que l'acte même d'écrire pose question... De quoi donner matière à un roman absolument passionnant ! Chronique sur le blog delphine-olympe.blogspot.fr / lien dans la bio #javiercercas #lemonarquedesombres #actessud #guerredespagne #guerecivile #espagne #littetatureespagnole #delphineolympe #labibliothèquededelphineolympe #instabook #bookstagram
23 novembre 1976: ANDRÉ MALRAUX s’éteint
23 novembre 2018: LE PRIX ANDRÉ MALRAUX est décerné à JAVIER CERCAS pour LE MONARQUE DES OMBRES (Actes Sud) dans la catégorie Roman engagé et à GEORGES ROQUE pour QUAND LA LUMIÈRE DEVIENT COULEUR (Gallimard) dans la catégorie Essai sur l’art

#romanengagéauservicedelaconditionhumaine #essaisurl’art#23novembre2018#javiercercas #lemonarquedesombres#actessud #georgesroque#quandlalumieredevientcouleur#gallimard#jury#karinetuil #dianawidmaierpicasso #helenesallon#laurencedebray#matthieugarrigoulagrange#adriengoetz#alexandreduvalstalla#thomashugues
23 novembre 1976: ANDRÉ MALRAUX s’éteint 23 novembre 2018: LE PRIX ANDRÉ MALRAUX est décerné à JAVIER CERCAS pour LE MONARQUE DES OMBRES (Actes Sud) dans la catégorie Roman engagé et à GEORGES ROQUE pour QUAND LA LUMIÈRE DEVIENT COULEUR (Gallimard) dans la catégorie Essai sur l’art #romanengagéauservicedelaconditionhumaine #essaisurl’art#23novembre2018#javiercercas #lemonarquedesombres#actessud #georgesroque#quandlalumieredevientcouleur#gallimard#jury#karinetuil #dianawidmaierpicasso #helenesallon#laurencedebray#matthieugarrigoulagrange#adriengoetz#alexandreduvalstalla#thomashugues
Congratulations to Javier Cercas on winning the Prix André Malraux 2018 for his novel ‘El monarca de las sombras’ ( @actessud)
The jury highlighted:
“Homme de lettres qui a produit toute sa vie une réflexion poussée sur la littérature, Cercas rappelle combien l’exploration des ombres reste une démarche nécessaire pour un intellectuel engagé. Cette démarche résonne avec l’engagement d’André Malraux dans la guerre d’Espagne."
Pic by @sonix2015 
French transl.: Aleksandar Grujicic, Karine Louesdon
.
#javiercercas #prixandrémalraux #elmonarcadelassombras 
@litrandomhouse #lemonarquedesombres #actessud  #andrémalraux #literaturandomhouse #bookstagram #livrestagram #nonfictionnovel #agenciabalcells
Congratulations to Javier Cercas on winning the Prix André Malraux 2018 for his novel ‘El monarca de las sombras’ ( @actessud) The jury highlighted: “Homme de lettres qui a produit toute sa vie une réflexion poussée sur la littérature, Cercas rappelle combien l’exploration des ombres reste une démarche nécessaire pour un intellectuel engagé. Cette démarche résonne avec l’engagement d’André Malraux dans la guerre d’Espagne." Pic by @sonix2015 French transl.: Aleksandar Grujicic, Karine Louesdon . #javiercercas #prixandrémalraux #elmonarcadelassombras @litrandomhouse #lemonarquedesombres #actessud #andrémalraux #literaturandomhouse #bookstagram #livrestagram #nonfictionnovel #agenciabalcells
LE MONARQUE DES OMBRES - JAVIER CERCAS
Prix Lucio Mastronardi Città di Vigevano
‘Je l’imaginais tuée d’une balle, sur un talus. J’eus envie de pleurer mais je pensais à ma mère et au Tondeur, qui ne pouvaient plus pleurer, et je me dis que je n’avais aucun droit de pleurer, et je me retins. Du moins essayai-je. Je regardai par la fenêtre. Le jour se levait.’ (p. 224)
#JavierCercas #lemonarquedesombres #elmonarcadelassombras #literatur #literatuur #letteratur #letteratura #literature #litterature #edebiyat #bookworm #bookstagram #livrestagram #igreads #bibliophile #nofilter #picoftheday #photooftheday @actessud #premioluciomastronardicittadivigevano
LE MONARQUE DES OMBRES - JAVIER CERCAS Prix Lucio Mastronardi Città di Vigevano ‘Je l’imaginais tuée d’une balle, sur un talus. J’eus envie de pleurer mais je pensais à ma mère et au Tondeur, qui ne pouvaient plus pleurer, et je me dis que je n’avais aucun droit de pleurer, et je me retins. Du moins essayai-je. Je regardai par la fenêtre. Le jour se levait.’ (p. 224) #JavierCercas #lemonarquedesombres #elmonarcadelassombras #literatur #literatuur #letteratur #letteratura #literature #litterature #edebiyat #bookworm #bookstagram #livrestagram #igreads #bibliophile #nofilter #picoftheday #photooftheday @actessud #premioluciomastronardicittadivigevano
Le Monarque des Ombres, Javier CERCAS 📖 Rentrée littéraire 2018✨Lecture commune avec @readreadbird ✨ Titre magnifique pour un livre qui l’est tout autant. Splendide, passionnant et terriblement bouleversant. L’auteur revient sur la guerre civile espagnole, guerre fratricide. Il s’est transformé en enquêteur sur les traces de son grand-oncle, Manuel Mena, phalangiste, mort à 19 ans lors de la sanglante bataille de l’Ebre. Un oncle adoré par sa mère, une honte pour lui, mais aussi une énigme et une obsession. Il n’en sait pas grand chose. Il n’est qu’une ombre sans consistance et épaisseur. Mais comment raconter son histoire alors que les quelques traces qui restent de lui sont bien minces et que l’on n’est peut-être devenu écrivain pour ne pas écrire l’histoire de Manuel Mena... Javier Cercas entremêle les récits et les modes de narration. À la 1ère personne, il y a l’histoire du livre, les tergiversations de l’auteur ainsi que son enquête minutieuse. Il est le livre qu’il ne voulait pas écrire ou il semblerait plutôt, celui qu’il a toujours voulu écrire. L’auteur se pose la question de l’origine de sa vocation mêlée à son enquête sur ce grand-oncle. On suit l’évolution de sa réflexion sur cette histoire intime familiale, sur sa propre vocation et toutes les questions qu’elle suscite. À la 3ème personne, afin d’être le plus objectif possible, il y a l’histoire elle-même, celle de Manuel Mena. Ce qui est resté de sa vie. Un des aspects important (et drôle) de ce livre est qu’il s’y contredit en permanence. Il ne veut pas écrire le livre mais il va le faire. Il veut s’en tenir à la réalité mais il va tout de même laisser de la place à son imagination. La silhouette de Manuel Mena va peu à peu se profiler et l’auteur va le faire sortir du royaume des ombres pour le ramener dans le monde des Hommes. Le « monarque des Ombres » fait référence à L’Odyssée. C’est ainsi qu’Ulysse qualifie Achille. Et Javier Cercas compare Manuel Mena à Achille, Achille qui est l’exemple même du kalos thanatos, « l’homme d’une vie brève et d’une mort glorieuse, qui meurt au faîte de sa jeunesse et de sa beauté et de son courage et accède à SUITE 👇🏻
Le Monarque des Ombres, Javier CERCAS 📖 Rentrée littéraire 2018✨Lecture commune avec @readreadbird ✨ Titre magnifique pour un livre qui l’est tout autant. Splendide, passionnant et terriblement bouleversant. L’auteur revient sur la guerre civile espagnole, guerre fratricide. Il s’est transformé en enquêteur sur les traces de son grand-oncle, Manuel Mena, phalangiste, mort à 19 ans lors de la sanglante bataille de l’Ebre. Un oncle adoré par sa mère, une honte pour lui, mais aussi une énigme et une obsession. Il n’en sait pas grand chose. Il n’est qu’une ombre sans consistance et épaisseur. Mais comment raconter son histoire alors que les quelques traces qui restent de lui sont bien minces et que l’on n’est peut-être devenu écrivain pour ne pas écrire l’histoire de Manuel Mena... Javier Cercas entremêle les récits et les modes de narration. À la 1ère personne, il y a l’histoire du livre, les tergiversations de l’auteur ainsi que son enquête minutieuse. Il est le livre qu’il ne voulait pas écrire ou il semblerait plutôt, celui qu’il a toujours voulu écrire. L’auteur se pose la question de l’origine de sa vocation mêlée à son enquête sur ce grand-oncle. On suit l’évolution de sa réflexion sur cette histoire intime familiale, sur sa propre vocation et toutes les questions qu’elle suscite. À la 3ème personne, afin d’être le plus objectif possible, il y a l’histoire elle-même, celle de Manuel Mena. Ce qui est resté de sa vie. Un des aspects important (et drôle) de ce livre est qu’il s’y contredit en permanence. Il ne veut pas écrire le livre mais il va le faire. Il veut s’en tenir à la réalité mais il va tout de même laisser de la place à son imagination. La silhouette de Manuel Mena va peu à peu se profiler et l’auteur va le faire sortir du royaume des ombres pour le ramener dans le monde des Hommes. Le « monarque des Ombres » fait référence à L’Odyssée. C’est ainsi qu’Ulysse qualifie Achille. Et Javier Cercas compare Manuel Mena à Achille, Achille qui est l’exemple même du kalos thanatos, « l’homme d’une vie brève et d’une mort glorieuse, qui meurt au faîte de sa jeunesse et de sa beauté et de son courage et accède à SUITE 👇🏻
☆ Le monarque des ombres ☆
☆ Javier Cercas ☆
.
Manuel Mena, le grand oncle de Javier Cercas, est décédé le 21 septembre 1938 à l'âge de 19 ans au cours de la bataille de l'Èbre. Il était franquiste.
. 
La famille de Javier Cercas n'a gardé qu'un seul portrait de lui. Habillé avec son costume de sous-lieutenant. Ils l'honorent en tant que héros officiel de la famille.
.
Javier Cercas se retrouve face à un dilemme. Doit-il écrire pour continuer à faire vivre cet homme dont il réprouve les idées ?
.
Il collecte des informations pendant des années sans pour autant se décider à écrire. Il ne veut pas romancer cette histoire. Il ne souhaite pas inventer quelqu'un à partir de bribes et flirter avec la réalité.
.
Javier Cercas ne nous cache rien de ses tourments au moment d'écrire ce livre. Ses recherches. Ses sentiments. Ses idées. Pas de filtres. Il se lance dans une quête de vérité exigeante. Sans juger. Uniquement comprendre.
.
Il remue le passé sombre et trouble de l'Espagne. Interroge plusieurs personnes âgées se remémorant des faits survenus il y a plus de 80 ans. Et tout doucement, la personne de Manuel Mena apparaît de document officiel en anecdotes. .
Sur base de faits historiques longuement expliqués, Javier Cercas nous livre un roman d'introspection et de recherches minutieuses. Fouillé, documenté, intelligent. .
Un livre remarquable !
.
Décidément mes lectures communes avec @clajalit sont des réussites !
☆ Le monarque des ombres ☆ ☆ Javier Cercas ☆ . Manuel Mena, le grand oncle de Javier Cercas, est décédé le 21 septembre 1938 à l'âge de 19 ans au cours de la bataille de l'Èbre. Il était franquiste. . La famille de Javier Cercas n'a gardé qu'un seul portrait de lui. Habillé avec son costume de sous-lieutenant. Ils l'honorent en tant que héros officiel de la famille. . Javier Cercas se retrouve face à un dilemme. Doit-il écrire pour continuer à faire vivre cet homme dont il réprouve les idées ? . Il collecte des informations pendant des années sans pour autant se décider à écrire. Il ne veut pas romancer cette histoire. Il ne souhaite pas inventer quelqu'un à partir de bribes et flirter avec la réalité. . Javier Cercas ne nous cache rien de ses tourments au moment d'écrire ce livre. Ses recherches. Ses sentiments. Ses idées. Pas de filtres. Il se lance dans une quête de vérité exigeante. Sans juger. Uniquement comprendre. . Il remue le passé sombre et trouble de l'Espagne. Interroge plusieurs personnes âgées se remémorant des faits survenus il y a plus de 80 ans. Et tout doucement, la personne de Manuel Mena apparaît de document officiel en anecdotes. . Sur base de faits historiques longuement expliqués, Javier Cercas nous livre un roman d'introspection et de recherches minutieuses. Fouillé, documenté, intelligent. . Un livre remarquable ! . Décidément mes lectures communes avec @clajalit sont des réussites !
🦊Difficile de passer à côté de Javier Cercas où l’on découvre le parcours de son grand oncle Manuel Mena qui lutta pour une cause moralement indéfendable. Étant l’incarnation du tabou familial dans l’œuvre de Cercas sous la dictature franquiste, Manuel Mena tombe en 1938 au cours de la bataille de l’Ebre. 🦊L’auteur au talent incommensurable dans sa narration visionne le film que son ami a fait de son oncle pour nous narrer le cheminement de ce dernier. Pourtant l’histoire de Mena se termine à 19 ans mais Cercas arrive à nous emporter sur chaque mot. 🦊Phalangiste, Manuel Mena considéré pendant longtemps comme un héros au sein de la famille, se retrouve dans l’esprit de Javier Cercas telle une obsession de découvrir les arcanes de cet engagement dans les rangs phalangistes. 🦊Un roman enquête lumineux de noirceur qui ne peut que rappeler certaines périodes noires de l’Histoire mais qui rappelle que le destin d’un homme peut basculer à n’importe quel moment quand l’idéologie fait mouche. 🦊Désir de gloire ou haine de la République on suit le phénomène extrémiste qu’on retrouve à l’heure actuelle, le cheminement si raide et succinct qui fait basculer une idéologie dans l’abjecte. L’enquête de Cercas est une pure merveille romanesque. « Savoir, ne pas juger, comprendre, c’est à ça qu’on s’emploie, nous, les écrivains... »
🦊Extrait : « Tu te sens coupable d’avoir eu un oncle facho ? Hannah Arendt dirait que je ne devrai pas me sentir coupable, mais responsable » 🦊Éditions Actes Sud, 320 pages, août 2018
🦊Immense merci à Pauline Spielmann et aux éditions @actessud ❤️
#bloglitteraire #livre #livrestagram #lecture #livresaddict #critiquelitteraire #passionlecture #instalivre #livres #chronique #litterature #bookstagram #blogueurlitteraire #blogueur #blog #instabook #pilealire #jaimelire #lecturedumoment #rentreelitteraire2018 #roman #actessud #lemonarquedesombres #javiercercas
🦊Difficile de passer à côté de Javier Cercas où l’on découvre le parcours de son grand oncle Manuel Mena qui lutta pour une cause moralement indéfendable. Étant l’incarnation du tabou familial dans l’œuvre de Cercas sous la dictature franquiste, Manuel Mena tombe en 1938 au cours de la bataille de l’Ebre. 🦊L’auteur au talent incommensurable dans sa narration visionne le film que son ami a fait de son oncle pour nous narrer le cheminement de ce dernier. Pourtant l’histoire de Mena se termine à 19 ans mais Cercas arrive à nous emporter sur chaque mot. 🦊Phalangiste, Manuel Mena considéré pendant longtemps comme un héros au sein de la famille, se retrouve dans l’esprit de Javier Cercas telle une obsession de découvrir les arcanes de cet engagement dans les rangs phalangistes. 🦊Un roman enquête lumineux de noirceur qui ne peut que rappeler certaines périodes noires de l’Histoire mais qui rappelle que le destin d’un homme peut basculer à n’importe quel moment quand l’idéologie fait mouche. 🦊Désir de gloire ou haine de la République on suit le phénomène extrémiste qu’on retrouve à l’heure actuelle, le cheminement si raide et succinct qui fait basculer une idéologie dans l’abjecte. L’enquête de Cercas est une pure merveille romanesque. « Savoir, ne pas juger, comprendre, c’est à ça qu’on s’emploie, nous, les écrivains... » 🦊Extrait : « Tu te sens coupable d’avoir eu un oncle facho ? Hannah Arendt dirait que je ne devrai pas me sentir coupable, mais responsable » 🦊Éditions Actes Sud, 320 pages, août 2018 🦊Immense merci à Pauline Spielmann et aux éditions @actessud ❤️ #bloglitteraire #livre #livrestagram #lecture #livresaddict #critiquelitteraire #passionlecture #instalivre #livres #chronique #litterature #bookstagram #blogueurlitteraire #blogueur #blog #instabook #pilealire #jaimelire #lecturedumoment #rentreelitteraire2018 #roman #actessud #lemonarquedesombres #javiercercas
*Etoile*
"Savez-vous le pire qui puisse nous arriver? D'atteindre un certain âge et de se rendre compte qu'on ne sait rien"
Car Javier Cercas ne sait pas grand chose. Pas grand chose de la vie de Manuel Mena, pas grand chose de tous ceux qui, comme ses deux grands pères, sont partis, volontaires, rejoindre et soutenir l'armée de Franco.
L'auteur enquête à son corps défendant un trou de mémoire national, mais aussi la honte et le silence à l'heure de déterrer les secrets de famille.
#javiercercas #actessud #instabook #livrestagram #bookstagram #instalivre #lemonarquedesombres #rentreelitteraire2018 #rentreelitteraire #letagerefilante  #littératureespagnole #romanespagnol #guerrecivileespagnole #memoire #quelire #lectures #lecturesdumoment #jaimelire #conseillecture #bookstagrammer #booklover #bookaddict #bookacolic
*Etoile* "Savez-vous le pire qui puisse nous arriver? D'atteindre un certain âge et de se rendre compte qu'on ne sait rien" Car Javier Cercas ne sait pas grand chose. Pas grand chose de la vie de Manuel Mena, pas grand chose de tous ceux qui, comme ses deux grands pères, sont partis, volontaires, rejoindre et soutenir l'armée de Franco. L'auteur enquête à son corps défendant un trou de mémoire national, mais aussi la honte et le silence à l'heure de déterrer les secrets de famille. #javiercercas #actessud #instabook #livrestagram #bookstagram #instalivre #lemonarquedesombres #rentreelitteraire2018 #rentreelitteraire #letagerefilante #littératureespagnole #romanespagnol #guerrecivileespagnole #memoire #quelire #lectures #lecturesdumoment #jaimelire #conseillecture #bookstagrammer #booklover #bookaddict #bookacolic
C’est un beau et solide roman d’enquête familiale que mène Javier Cercas sur son grand-oncle Manuel Mena, sous-lieutenant de l’armée de Franco, tombé en 1938, face aux Républicains dans la guerre civile qui a déchiré l’Espagne.
Il avait 19 ans et son village en fait son héros franquiste. L’Histoire a chassé le dictateur et depuis, Manuel incarne le déshonneur familial.
Aujourd’hui, Javier Cercas (Les Soldats de Salamine) écrit sur ses hésitations d’écrivain, son trouble à remuer les souvenirs familiaux et restitue son aïeul dans sa vérité politique et dans sa logique d’action. -
-
#lemonarquedesombres #javiercercas #editionsactessud 
#roman #rentreelitteraire2018 #rtl2018 
#instalivre #bookstagram #jaimelire #livrestagram #livreaddict
C’est un beau et solide roman d’enquête familiale que mène Javier Cercas sur son grand-oncle Manuel Mena, sous-lieutenant de l’armée de Franco, tombé en 1938, face aux Républicains dans la guerre civile qui a déchiré l’Espagne. Il avait 19 ans et son village en fait son héros franquiste. L’Histoire a chassé le dictateur et depuis, Manuel incarne le déshonneur familial. Aujourd’hui, Javier Cercas (Les Soldats de Salamine) écrit sur ses hésitations d’écrivain, son trouble à remuer les souvenirs familiaux et restitue son aïeul dans sa vérité politique et dans sa logique d’action. - - #lemonarquedesombres #javiercercas #editionsactessud #roman #rentreelitteraire2018 #rtl2018 #instalivre #bookstagram #jaimelire #livrestagram #livreaddict
Un brillant roman parfaitement maitrisé,  Javier Cercas manie sa plume avec art, à la façon d’une caméra et nous fait défiler son film : le monarque des ombres.  Récit à plusieurs temps où l’écrivain narrateur enquête et tente de reconstituer le bref passé de son grand-oncle, tout en se posant des questions sur une partie de sa famille maternelle qui fut franquiste, ce grand oncle au passé considéré comme glorieux par une partie des siens, honteux par beaucoup, et il évoque ses scrupules à raconter l’histoire de cet homme 
Qui fut réellement Manuel Mena, un courageux idéaliste qui a choisi le mauvais camp, une sorte d’être incompris qui a payé de sa vie ? Il  est né en 1919,  dans un village de l'Estrémadure,  sous-lieutenant phalangiste, il est mort en 1939 à la bataille de L’Edre, sous l'uniforme franquiste, en plein coeur de la sanglante guerre civile espagnole. 
Un roman enquête  fiction, des pages passionnantes, l’auteur évoque , l’engagement phalangiste , engagement  aveugle de son grand-oncle qu’il essaye d’analyser et de comprendre tout en montrant les ambiguïtés et les contradictions de l’histoire. Au fil des pages,  le scénario de l'enquête évolue,  se  transformant en une sorte de réflexion philosophique sur la mémoire, l’héritage familial, l’héritage culturel , l'héroïsme. Une question fait écho dans le texte, vaut-il mieux une vie brève mais pleine de gloire à une vie longue et heureuse , mais sans fast .  Narrateur, Javier Cercas parle à la première personne , mais il met en scène son propre personnage dans l’histoire , rajoutant de ci et là des digressions pour faire vivre son texte .
L'auteur féru d'histoire, nous projette dans celle de son pays, avec un but comprendre , savoir et ne pas porter de jugement, point de manichéisme, il préfère parler de responsabilité que de culpabilité  concernant ce lourd et sombre héritage familial 
Un excellent roman , un auteur talentueux 
Un livre  à découvrir 
#lemonarquedesombres  #javiercercas  #actesud  #espagne
Un brillant roman parfaitement maitrisé,  Javier Cercas manie sa plume avec art, à la façon d’une caméra et nous fait défiler son film : le monarque des ombres.  Récit à plusieurs temps où l’écrivain narrateur enquête et tente de reconstituer le bref passé de son grand-oncle, tout en se posant des questions sur une partie de sa famille maternelle qui fut franquiste, ce grand oncle au passé considéré comme glorieux par une partie des siens, honteux par beaucoup, et il évoque ses scrupules à raconter l’histoire de cet homme Qui fut réellement Manuel Mena, un courageux idéaliste qui a choisi le mauvais camp, une sorte d’être incompris qui a payé de sa vie ? Il est né en 1919, dans un village de l'Estrémadure, sous-lieutenant phalangiste, il est mort en 1939 à la bataille de L’Edre, sous l'uniforme franquiste, en plein coeur de la sanglante guerre civile espagnole. Un roman enquête fiction, des pages passionnantes, l’auteur évoque , l’engagement phalangiste , engagement aveugle de son grand-oncle qu’il essaye d’analyser et de comprendre tout en montrant les ambiguïtés et les contradictions de l’histoire. Au fil des pages, le scénario de l'enquête évolue, se transformant en une sorte de réflexion philosophique sur la mémoire, l’héritage familial, l’héritage culturel , l'héroïsme. Une question fait écho dans le texte, vaut-il mieux une vie brève mais pleine de gloire à une vie longue et heureuse , mais sans fast . Narrateur, Javier Cercas parle à la première personne , mais il met en scène son propre personnage dans l’histoire , rajoutant de ci et là des digressions pour faire vivre son texte . L'auteur féru d'histoire, nous projette dans celle de son pays, avec un but comprendre , savoir et ne pas porter de jugement, point de manichéisme, il préfère parler de responsabilité que de culpabilité concernant ce lourd et sombre héritage familial Un excellent roman , un auteur talentueux Un livre à découvrir #lemonarquedesombres #javiercercas #actesud  #espagne
Pour finir, mon auteur préféré d'amour !! Voili voilou le dernier Javier Cercas !! Encore une fois un petit bijou. Trêve de bavardages inutiles. 
Un roman qui cette fois, dans la lignée du précédent, est une sorte d'enquête. Plus qui ne enquête d'ailleurs c'est surtout un quête personnelle de l'auteur à la recherche du passé du héro familial, l'oncle Manolo. Un livre pur, intime qui nous fait découvrir un nouveau Javier Cercas, plus proche de nous que jamais. Un écriture toujours aussi belle, une fin superbe comme toujours ❤❤❤ #bookstagram #coupdecoeur #instabook #roman #critiquelittéraire #javiercercas #cercas #lemonarquedesombres #magnifique
Pour finir, mon auteur préféré d'amour !! Voili voilou le dernier Javier Cercas !! Encore une fois un petit bijou. Trêve de bavardages inutiles. Un roman qui cette fois, dans la lignée du précédent, est une sorte d'enquête. Plus qui ne enquête d'ailleurs c'est surtout un quête personnelle de l'auteur à la recherche du passé du héro familial, l'oncle Manolo. Un livre pur, intime qui nous fait découvrir un nouveau Javier Cercas, plus proche de nous que jamais. Un écriture toujours aussi belle, une fin superbe comme toujours ❤❤❤ #bookstagram #coupdecoeur #instabook #roman #critiquelittéraire #javiercercas #cercas #lemonarquedesombres #magnifique
#chroniquelecteurs #vendredilecture 📖👩☕ Avec "Le monarque des ombres", Javier Cercas nous replonge dans l'Espagne des années 30, de la montée du franquisme à la Guerre civile. Plus largement encore, le romancier s’interroge sur le développement des haines intimes et sur la réalité de l’héroïsme tel qu'on croit le percevoir. ~~~ Comme nous vous l’expliquons dans l’article que nous consacrons à cet immense auteur catalan, on ne sort pas indemne de la lecture d’un roman de Cercas. C’est encore le cas ici, tant les questions soulevées par "Le monarque des ombres" sont universelles et nous interpellent, 80 an après les faits décrits… (lien vers l’article dans notre bio)
~~~
@actessud
~~~
#conseillecture #conseilslecture #lecture #roman #romancatalan #romanespagnol #litteraturecatalane #litteratureespagnole #catalan #catalogne #javiercercas #cercas #guerrecivile #franquisme #franco #lecteurs #lemonarquedesombres #elmonarcadelassombras
#chroniquelecteurs #vendredilecture 📖👩☕ Avec "Le monarque des ombres", Javier Cercas nous replonge dans l'Espagne des années 30, de la montée du franquisme à la Guerre civile. Plus largement encore, le romancier s’interroge sur le développement des haines intimes et sur la réalité de l’héroïsme tel qu'on croit le percevoir. ~~~ Comme nous vous l’expliquons dans l’article que nous consacrons à cet immense auteur catalan, on ne sort pas indemne de la lecture d’un roman de Cercas. C’est encore le cas ici, tant les questions soulevées par "Le monarque des ombres" sont universelles et nous interpellent, 80 an après les faits décrits… (lien vers l’article dans notre bio) ~~~ @actessud ~~~ #conseillecture #conseilslecture #lecture #roman #romancatalan #romanespagnol #litteraturecatalane #litteratureespagnole #catalan #catalogne #javiercercas #cercas #guerrecivile #franquisme #franco #lecteurs #lemonarquedesombres #elmonarcadelassombras
🕊Javier Cercas se lance dans une enquête sur son grand oncle phalangiste mort à 19 ans dans la bataille de l'Ebre. Passé dont il a honte et autour duquel il semble tourner depuis toujours. Des documents, des photos, des témoins lui permettent de répondre à certaines de ses questions mais mettent en lumière des incohérences et des ambiguïtés et soulèvent ainsi mille autres questions. Toute la complexité de la guerre d'Espagne ainsi révélée. 🕊"C'est seulement alors que je songeai à mon livre sur Manuel Mena, au livre que toute ma vie je remettais constamment à plus tard ou que je me refusais toujours à écrire, et je me rends compte maintenant que j'y pensais parce que je compris soudain qu'un livre était le seul endroit où je pouvais dire à ma mère la vérité sur Manuel Mena, où je saurais ou j'oserais la lui dire. Devrais-je la lui dire ? Devrais-je coucher par écrit l'histoire de celui qui symbolise toutes les erreurs et les responsabilités et la faute et la honte et la misère et la mort et les échecs et l'horreur et la saleté et les larmes et le sacrifice et la passion et le déshonneur de mes ancêtres ? Devrais-je prendre en charge le passé familial dont j'avais tellement honte et l'ébruiter dans un livre ?" 🕊Javier Cercas aurait pu mettre en exergue de son fascinant roman cette phrase de Tolstoi “Si tu veux parler de l'universel, parle de ton village.” #javiercercas #lemonarquedesombres #elmonarcadelassombras @actessud 
#rentreelitteraire 
#bookworm #bookstagram #livrestagram
#lire #passionlecture #littérature #libraire
#ibahernando #provinciadecaceres #extremadura 
#guerredespagne
🕊Javier Cercas se lance dans une enquête sur son grand oncle phalangiste mort à 19 ans dans la bataille de l'Ebre. Passé dont il a honte et autour duquel il semble tourner depuis toujours. Des documents, des photos, des témoins lui permettent de répondre à certaines de ses questions mais mettent en lumière des incohérences et des ambiguïtés et soulèvent ainsi mille autres questions. Toute la complexité de la guerre d'Espagne ainsi révélée. 🕊"C'est seulement alors que je songeai à mon livre sur Manuel Mena, au livre que toute ma vie je remettais constamment à plus tard ou que je me refusais toujours à écrire, et je me rends compte maintenant que j'y pensais parce que je compris soudain qu'un livre était le seul endroit où je pouvais dire à ma mère la vérité sur Manuel Mena, où je saurais ou j'oserais la lui dire. Devrais-je la lui dire ? Devrais-je coucher par écrit l'histoire de celui qui symbolise toutes les erreurs et les responsabilités et la faute et la honte et la misère et la mort et les échecs et l'horreur et la saleté et les larmes et le sacrifice et la passion et le déshonneur de mes ancêtres ? Devrais-je prendre en charge le passé familial dont j'avais tellement honte et l'ébruiter dans un livre ?" 🕊Javier Cercas aurait pu mettre en exergue de son fascinant roman cette phrase de Tolstoi “Si tu veux parler de l'universel, parle de ton village.” #javiercercas #lemonarquedesombres #elmonarcadelassombras @actessud #rentreelitteraire #bookworm #bookstagram #livrestagram #lire #passionlecture #littérature #libraire #ibahernando #provinciadecaceres #extremadura #guerredespagne
« L’armée franquiste souffrait depuis le début de la guerre d’un déficit dramatique de chefs et d’officiers ; pour y remédier, Franco improvisa un corps composé de jeunes universitaires qui, après un stage de deux petites semaines, obtenaient le grade d’officier. Les trois années que dura le conflit, près de trente mille sous-lieutenants intérimaires furent ainsi formés, quasiment deux tiers du corps d’officiers des troupes franquistes. Très vite nimbé d’une auréole de gloire, le sous-lieutenant intérimaire devint bientôt le paradigme du héros de la propagande franquiste : jeune courageux, idéaliste, généreux et intrépide, entièrement disposé au sacrifice, il constituait la colonne vertébrale de l’armée rebelle. ‘’Sous-lieutenant intérimaire, cadavre titulaire‘’ disait-on à juste titre. » #lemonarquedesombres #javiercercas #actessud
« L’armée franquiste souffrait depuis le début de la guerre d’un déficit dramatique de chefs et d’officiers ; pour y remédier, Franco improvisa un corps composé de jeunes universitaires qui, après un stage de deux petites semaines, obtenaient le grade d’officier. Les trois années que dura le conflit, près de trente mille sous-lieutenants intérimaires furent ainsi formés, quasiment deux tiers du corps d’officiers des troupes franquistes. Très vite nimbé d’une auréole de gloire, le sous-lieutenant intérimaire devint bientôt le paradigme du héros de la propagande franquiste : jeune courageux, idéaliste, généreux et intrépide, entièrement disposé au sacrifice, il constituait la colonne vertébrale de l’armée rebelle. ‘’Sous-lieutenant intérimaire, cadavre titulaire‘’ disait-on à juste titre. » #lemonarquedesombres #javiercercas #actessud
Achille, dont Ulysse vante la belle mort dans l’Odyssée, répond:
« Ne cherche pas à m’adoucir la mort, ô noble Ulysse !
J’aimerais mieux être sur terre domestique d’un paysan,
Fût-il sans patrimoine et presque sans ressources,
Que de régner ici parmi ces ombres consumées »
🗡
LE MONARQUE DES OMBRES de Javier Cercas chez @actessudpapiers est un grand livre sur l’engagement politique. Manuel Mena, grand-oncle de l’écrivain, a combattu durant la guerre civile espagnole du côté des franquistes. Mort au combat, son sacrifice, que l’on raconte de génération en génération, est-il vraiment admirable ?  #rentreelitteraire2018 #rl2018 #book #bookstagram #javiercercas #lemonarquedesombres #actessud #espagne #guerrecivileespagnole
Achille, dont Ulysse vante la belle mort dans l’Odyssée, répond: « Ne cherche pas à m’adoucir la mort, ô noble Ulysse ! J’aimerais mieux être sur terre domestique d’un paysan, Fût-il sans patrimoine et presque sans ressources, Que de régner ici parmi ces ombres consumées » 🗡 LE MONARQUE DES OMBRES de Javier Cercas chez @actessudpapiers est un grand livre sur l’engagement politique. Manuel Mena, grand-oncle de l’écrivain, a combattu durant la guerre civile espagnole du côté des franquistes. Mort au combat, son sacrifice, que l’on raconte de génération en génération, est-il vraiment admirable ? #rentreelitteraire2018 #rl2018 #book #bookstagram #javiercercas #lemonarquedesombres #actessud #espagne #guerrecivileespagnole
Download index side qrcode